"Not Without My Daughter" (Undercovers - 1.05)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-10-24-12h50m02s85.png

 

Undercovers: 1.05 Not Without My Daughter

abc3stars



vlcsnap-2010-10-24-12h49m48s196Ah, il les aime les Coréens et les Français ce cher JJ Abrams. Après les avoir mis en scène dans des rôles forts et fascinants dans Lost (Rousseau, Sun, Jin), les voilà de passage dans une autre des séries du très (sur?)estimé créateur. Les Français campent ainsi le rôle d'agents vicieux de la DGSE, parmi lesquels Linda Hardy, Miss France 92 (merci wikipedia) pour représenter la féminité française. Ceux-ci cherchent à doubler les Bloom dans leur tentative d'offrir l'asile à un chercheur Coréen de renom. Niveau twists inspirés et originalité, pas grand chose à signaler c'est toujours au final une mission des plus classique. Mais une fois de plus, j'ai ma dose d'action et de dépaysement, alors je suis satisfait. Par ailleurs, le passage à Genève m'a fait encore plus apprécier la chose, sentiment patriotique oblige... et il faut avouer que Genève vue par Undercovers, c'est assez marrant. Le moindre plan de la ville est retouché (Cologny en face des Pâquis? Vous m'en direz tant...) et la vision du CERN est complètement idéalisée j'imagine. J'oubliais, j'ignorais que la Gare de Genève-Sécheron était si fréquentée et si moderne. J'avais même complètement oublié que ça existait. Moi voyez-vous je ne suis qu'un pauvre inculte de Genevois qui ne connaît que Cornavin, la gare du centre-ville, au-delà c'est la campagne déjà...

 

vlcsnap-2010-10-24-12h51m37s9Suite à cette rapide visite guidée de la capitale romande vue par les Américains, laissez-moi vous parler de tout ce qui m'a gêné dans cet épisode. D'abord l'absence presque totale d'humour. Essentiellement due à des personnages secondaires trop effacés voire porté disparu. Un erreur à vite rectifier. Que le duo Hoyt/Leo nous revienne vite pour apporter un peu plus légèreté à tout ça. Ensuite, il y a l'aspect complètement indépendant de l'épisode qui m'a un peu rebuté. Il y avait eu récemment des tentatives d'introduire le feuilletonnant et là on revient à un schéma d'épisode stand-alone. Je ne peux m'empêcher d'être déçu. Enfin, je suis également déçu que la série s'entête à faire de la soeur de Sam un personnage important. Ils sont vraiment en train de la boulétiser plus qu'autre chose. Et c'est dommage parce qu'elle avait l'air bien sympa au départ. Bon tout ça tient plus du détail qu'autre chose. ça ne m'aura pas non plus trop empêché de passer un bon moment devant la série. Mais c'est à surveiller. Si ça repète trop souvent, je risque de vite me lasser.

 


En conclusion, Undercovers signe un stand-alone correct mais sans plus. La vision complètement brouillonne de Genève vaut quand même le détour.

Publié dans Undercovers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

delromainzika 24/10/2010 13:13



Ben ça va, tu as plutôt aimé, moi j'ai trouvé cet épisode ronflant, je l'ai descendu en flèche dans ma critique et pourtant j'étais en défendeur de Undercovers et je pense l'être encore mais
voilà...