"Auditions" (Glee - 2.01)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-09-23-19h41m15s132.png

 

Glee: 2.01 Auditions (Season Premiere)

abc3stars

 


 

vlcsnap-2010-09-23-19h34m52s135Après une première année qui a eu autant de hauts que de bas, c'est la rentrée pour les chanteurs en herbe de McKinley High. Très franchement, même si j'ai pris du plaisir à retrouver le cast, et en particulier Sue Sylvester et son  drôle demachiavélisme toujours jubilatoire ainsi que Rachel, plus géniale que jamais en cinglée narcissique, Glee ne m'a pas plus manqué que ça. On a eu nos bons moment ensemble la saison dernière, c'est vrai, mais sur la fin, la relation a fini par se déteriorer et on s'est quitté en d'assez mauvais termes. Ces retrouvailles sont l'occasion d'un nouveau départ. Mais pour un nouveau départ, ce n'est pas totalement réussi. Pourtant les choses commençaient bien avec une intro drôle, originale et accrocheuse où Jacob le geek-plouc interviewe tout le membres du Glee Club et nous permet ainsi de nous remettre à jour à leur sujet avec humour. Alors, premier constat, peu de choses ont changé. Rachel et Finn sont toujours ensemble, Puck reste fun et Brittany est toujours tordante de stupidité et ça c'est bien. S'il y a des changements, ils sont plutôt d'ordre physionomique et sont à chercher au niveau de la poitrine de Santana, refaite pendant l'été, ce qui n'est pas du goût de Sue et permet alors à Quinn de redevenir une Cheerios.  Bref, retour à la case départ. Will, lui n'a pas changé non plus, il est toujours un insupportable bien-pensant et ça c'est moins bien. Au moins dans l'intro, on peut en rire... mais passées les premières minutes, le voilà déjà qui ruine une bonne idée: son alliance avec Sue pour évincer le nouveau coach (un trans si j'ai bien compris). C'est plus fort que lui, il ne sait pas être badass et finit par se repentir très vite d'avoir, ô sacrilège, essayer de faire virer un taré qui lui bouffe son budget. En bonus, on a droit bien évidemment à l'habituel refrain de Glee sur la tolérance, avec le passage sur l'exclusion et la difficulté à être accepté et bla bla bla...

 

vlcsnap-2010-09-23-19h41m44s159Du côté des jeunes, c'est mittigé. Ils tentent sans succès de recruter de nouveau membres pour le Club qui est toujours au plus mal dans l'échelle sociale. Quelque part, c'est tant mieux qu'ils n'aient pas (encore?) réussi à attirer de nouveaux membres. Dès le départ, j'ai du mal avec l'idée. Il y a déjà pas mal de personnages et la plupart sont quasiment inexistants. Si de nouvelles recrues devaient débarquer, comme le dit si bien Rachel, leur contribution à la série serait encore plus insignifiante qu'elle ne l'est déjà. A ce niveau là, il y a des efforts quand même dans ce premiere. L'asiat gothique et l'asiat danseur (qu'on a jamais vu s'adresser la parole et qui sont ensemble depuis cet été... on passera là-dessus) interviennent un peu plus et risquent de former un triangle amoureux avec Artie. C'est pas très recherché, mais c'est toujours ça de pris. Quoi qu'il en soit, je suis donc du côté de Rachel sur cette histoire  de nouvelle recure et j'ai du coup bien adhéré à son obsession à vouloir empêcher cette jeune et talentueuse asiatique de rejoindre de le groupe. Elle a de la chance, c'est Will qui fait tout le sale boulot pour elle. En trahissant Sue, il subit ainsi ses représailles et voilà que Vocal Adrenaline recupère la jeune chanteuse grâce à elle. C'est facile mais je préfère ça que d'avoir un personnages inexploité de plus. A part ça, la prestation de l'asiatique sur Listen et le duo avec Rachel sur Telephone étaient bien sympa. Bien mieux que le massacre de Empire State of Mind (qui déjà à la base n'est pas ma tasse de thé) censé faire de la pub au Club. C'est vrai que c'est brillant comme idée. La chorale a une réputation de merde et elle veut de nouveaux membres, c'est forcément en allant se ridiculiser en pseudo-rappeurs/RNBeurs sur la place public du lycée qu'elle va les attirer. On y croit. Autre prestation musicale qui m'a également horripilé, celle de la 2e potentielle nouvelle recrue. C'est toujours plus acceptable mais toutes les parties chantées par ce Justin Bieber blond (comme dirait Artie) me donne juste envie de lui enfoncer sa guitare dans le gosier. A priori, ce n'est pas Puck qui dirait le contraire.

 


 

En conclusin, c'est un retour qui ne me convainc qu'à moitié. Glee a toujours des répliques bien gratinées comme j'aime et plusieurs excellentes prestations musicales pour me divertir mais il lui manque encore une vraie maîtrise d'écriture nécessaire pour mettre en place des intrigues plus solides. Alors elle peut faire des efforts à ce sujet là bien sûr, mais si elle ne l'a pas trouvée pour sa première année, personnellement je doute fortement qu'elle la trouve pour sa deuxième.

Publié dans Glee

Commenter cet article