"Rumours" & "Prom Queen" (Glee - 2.19/2.20)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-05-17-20h38m22s252.png

 

Glee: 2.19/2.20 Rumours & Prom Queen

 

abc3stars

 


 

vlcsnap-2011-05-17-20h32m33s20Glee confirme son réel manque d'idées pour occuper les persos de Finn, Quinn et Rachel en cette fin de saison. Il s'agit pour eux de recyclage pur et simple et cet énième rapprochement soudain entre Finn et Rachel ainsi que le retour de ce bon vieux Jesse ne viennent que renforcer cette impression. Si au moins l'écriture était meilleure que la première fois, je serais presque prêt à l'accepter... Sauf que c'est tout aussi mauvais. La reconnexion Finn/Rachel est d'une grande maladresse et la jalousie de Finn est franchement lourde et mal amenée. Petite satisfaction tout de même, le duo Rachel/Jesse semble avoir trouvé une bien meilleure alchimie cette saison, en témoigne leur retrouvailles sur Rolling in the deep a capella que oui, j'ai plutôt apprécié. En plus Jesse semble s'être acheté de l'humour, ce qui le rend déjà plus supportable. Sinon, j'ai aussi apprécie qu'on ne fasse pas que monter Quinn et Rachel l'une contre l'autre et que malgré la situation, elles parviennent à ne pas trop se crêper le chignon comme attendu. Malgré tout il s'agit de bien maigres consolations quand on voit le triangle amoureux se développer aussi mal que l'an dernier.

April a fait un retour relativement discret à McKinley High. J'avais trouvé Kristin Chenoweth bien plus inspirée et drôle lors de ses derniers passages. Son personnage d'April n'en demeure pas moins toujours très savoureux et j'aime l'idée de l'inclure dans une intrigue à plus au moins long terme de la série, aussi nulle soit elle. Oui, parce que créer un suspense autour d'un possible départ de Will pour rejoindre la joyeuse alcoolo à Broadway, c'est nul, il faut le dire. Pas une seconde on ne l'imagine quitter le Glee Club. Néanmoins, ce projet de comédie à Broadway a permis de sympathiques duos entre Morrison et Chenoweth, et nous garantit aussi de revoir cette dernière prochainement. Alors c'est toujours ça de pris.

vlcsnap-2011-05-17-20h35m25s24Le retour de Kurt précédemment s'était fait bien trop discrètement, il aurait dû s'accompagner d'un peu de drama. C'est chose rectifiée avec le rebondissement inattendu du bal de promo qui le concernait directement. Et une fois n'est pas coutume, malgré le jeu toujours aussi douteux de Chris Colfer , j'ai trouvé que la série a plutôt bien joué sur ce coup-là. Faire de Kurt la prom queen c'était une façon assez inspirée de bien conclure à la fois l'arc de la fête de promo et celui du harcèlement. En prime Kurt a même droit à sa danse de prom queen avec son Blaine sur un Dancing Queen entonné par Santana et Mercedes. Bref, scène plus gay tu meurs. Même Karofsky a failli se joindre à la fête après des excuses bienvenues à Kurt. Mais la encore les auteurs ont été étonnamment malins et n'ont pas précipite son coming- out.

La romance Santana/Brittany au départ si prometteuse, s'est heurté à son premier problème. On retrouve le même d'ailleurs dans Desperate Housewives. L'intrigue oscille ainsi constamment entre comédie et drame. Brittany est celle pour qui c'est le plus problématique car si elle apporte toujours une bonne touche comique notamment avec sa Fondue for two, le drame semble moins fait pour elle. Ce détail mis à part, on peut tout de même se  féliciter des avancées de la relation qu'on a eu la bonne idée de rendre publique et de débarrasser du boulet Artie.

Petit foutage de gueule à mon sens que tout ce bruit autour du secret de Sam. Je veux dire, avec toute cette histoire de rumeurs et son soudain regain d'importance, la révélation a finit par susciter certaines attentes. Mais elles ont été bien déçues. Le seul moyen qu'ont donc trouvé les auteurs pour le faire revenir sur le devant de la scène, c'est de lui inventer des problèmes financiers. Un peu facile tout ça. Et non l'excuse, "c'est la crise" ne passe pas. Et puis c'est so 2009 comme ressort toute façon. Bon au moins, la situation du personnage lui a permis un rapprochement avec Mercedes, l'autre grande oubliée de cette saison, qui gagne peut-être avec lui un ticket pour une intrigue décente.

La vraie grande déception reste néanmoins Sue. Ces derniers temps, elle semble s'être bien calmée. Rendez-vous compte, elle ne va même pas au bout de sa torture d'Artie! Elle en arrive même au point de jouer les baby-sitter de Terri qui semble errer dans la série sans but. Société protectrice des persos mal exploités, on a besoin de vous!

 



En conclusion, Glee poursuit sa route avec toujours aussi peu d'adresse, manquant régulièrement de trébucher, mais elle a tout de même le mérite d'introduire quelques bonnes idées et de faire preuve d'un peu plus de continuité. L'ensemble est donc correct et je serais presque tenté de dire que, sans être transcendante, cette fin de saison est déjà plus réussie que son début.

Publié dans Glee

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Orangema 22/05/2011 16:40



J'ai plutot aimer ces deux episodes meme si le retour de Jesse n'est pas tres utile pareil pour April. Le bal de promo etait pas mal. Tu peux retrouver ma critique sur mon blog ^^