"The Spoil" (Justified - 2.08)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-04-03-22h22m13s208.png

 

Justified: 2.08 The Spoil

 

abc1star


 

vlcsnap-2011-04-03-22h26m38s41Mais où s'arrêtera donc Justified? Chaque semaine j'ai l'impression que la série s'approche un peu plus de la perfection. Et peut-être l'a-t-elle même frôlé avec cet épisode où elle confirme s'être trouvé un excellent atout en la personne de Rebecca Creskoff. Son personnage de Carol Johnson, présidente de Black Pike l'entreprise minière, arrive à point nommé pour relancer la trame de la saison. Un nouveau "jouet" quelque part pour la série... qui a d'ailleurs la bonne idée de la partager entre les personnages. Après un épisode avec Boyd, elle se retrouve donc cette fois associée à Raylan qui est assigné par Art à sa protection. Sans surprise le duo fonctionne très bien, Olyphant et Creskoff réussissant à mettre en place une certaine tension sexuelle. Sans être exagérée, ils l'exploitent parfaitement de façon à ce qu'on soit pendu à leur lèvres à chacune de leur réplique. Pas de rapprochement ou d'amourette précipité non plus, non, la série ne tombe pas dans ce piège. Raylan a tout d'abord pour priorité de faire son boulot. Boulot plutôt bien fait d'ailleurs, mettant définitivement hors jeu la famille de mineurs qui menaçait Carol après une excellente séquence de fusillade chez les Givens. On retiendra tout de même le moment de faiblesse face au fils Bennett, Coover, qui rappelle que Raylan n'est pas un marshal infaillible mais un humain avant tout.

 

Raylan passant la majeure partie de cet épisode aux côtés de Carol, on en oublierait presque son actuelle chère et tendre, Winona. Celle-ci n'est pas encore totalement tirée d'affaires et c'est bien que malgré les nombreux évènements de cet épisode, on prenne un minimum de temps pour revenir dessus. L'intrigue est même relancée par le facteur Art qui vient s'ajouter dans l'équation. Un ajout qui risque d'être intéressant, car il devrait permettre d'explorer davantage la relation Art/Raylan et de la faire évoluer.

 

On se réjouira sinon que Boyd, encore isolé dans sa mine il y a quelques épisode, se retrouve enfin reconnecté à la trame principale de la saison et ne perde pas de temps pour se confronter aux Bennett. Pour autant, tout ce qui a été construit avec Ava en début de saison n'est pas oublié malgré ce "rattachement" de Boyd à cet arc. Ava fait ainsi un retour remarqué en sauvant Boyd des deux fils Bennetts et en dégommant au passage la bestiole joujou de Coover, ce qui devrait assurément lui valoir quelques représailles. Et donc également l'assurance d'un accès direct à l'arc Bennett. Il est aussi garanti qu'on retrouvera très vite Ava face au Bennett, Boyd ne comptant pas la laisser sur le côté de la route dans ses démêlés avec eux.

 

vlcsnap-2011-04-03-22h32m28s216Plus on est de fous, plus on rit. Voilà donc Helen et Arlo Givens, un couple toujours aussi savoureux, qui prennent aussi part à l'arc Bennett. Et cela, comme Boyd, au moyen de Carol, venu leur proposer le rachat de leur terres pour damer le pion aux Bennett. Définitivement, le personnage est un génial outil pour la narration. La rencontre avec Carol est aussi l'occasion pour les Givens de recroiser Raylan, ce qui permet d'enfin conclure l'affaire du butin volé... mais aussi des échanges toujours aussi jouissifs. Les répliques entre Arlo et son fils restent d'ailleurs indétrônables à ce niveau là.

 

Absents l'épisode précédent, les Bennett reviennent donc en force. On a d'abord les fils, qui menacent les habitants d'Harlan pour les persuader de ne pas se rallier à la cause de Carol. Le clan fait aussi tout pour mettre des bâtons dans ses roues, s'en prenant à ses protecteurs Boyd et Raylan. Ils sont de ce fait loin d'être stand-by et on a bien l'image d'ennemis à ne pas prendre à la légère. Mais une fois de plus, c'est de Mags, la matriarche qu'il faut surtout se méfier. On renforce encore son personnage en nous faisant découvrir ses véritables talents d'oratrice lors de son réquisitoire contre Black Pike et ses projets. Des talents qui légitment alors encore plus son statut de cheffe de clan et qui ne la rendent que plus terrifiante. Et pourtant, je n'aurais pas cru qu'elle aurait pu l'être encore plus. Tout le mérite revient surtout à Margo Martindale qui fait toujours un travail aussi admirable, parvenant à donner toujours plus d'ampleur à cette fascinante antagoniste.

 


 

En conclusion, la montée en puissance de la saison est parfaitement amorcée. Le tout étant toujours finement ficellé et interprété avec brio. Les personnages sont aussi soigneusement approfondis et exploité. L'impression d'homogénisation des intrigues qui progressivement s'imbriquent les unes dans les autres est enfin très agréable et témoignent d'une grande maîtrise de l'écriture. Ajoutez à ça l'humour et l'action plus que jamais au rendez-vous, et vous obtenez un épisode bluffant et particulièrement jubilatoire.

Publié dans Justified

Commenter cet article

amy 03/04/2011 23:22



Justified c'est la meilleur série actuellement à l'antenne!! Tout est parfait, tout le monde rejoint l'arc des Bennett et ça va faire BOOMMMMM  can't wait


ps: toujours aussi génial tes reviews(ouais je vais te le redire jusqu'ààààààààà ^^)



Shoone 04/04/2011 18:07



Merci! Content que les reviews te plaisent


Bien d'accord sinon, Justified est sans conteste le meilleure show que je suis actuellement. Dommage qu'elle n'ait pas droit à plus de reconnaissance parce qu'elle le mériterait largement. Bon
elle a eu droit à un "Peabody Award" dernièrement avec The Good Wife je crois, c'est déjà... mais j'espère que ça annonce un pluie de récompenses à venir. Je ne comprendrais pas d'ailleurs
qu'elle reparte sans statuette aux Emmy vu qu'avec Mad Men et Breaking Bad absents, les choses devraient être facilitées.