"Blaze of Glory" (Justified - 2.06)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-03-18-23h02m30s36.png

 

Justified: 2.06 Blaze of Glory

 

abc2stars


 

vlcsnap-2011-03-18-23h03m20s27Un truc que j'aime particulièrement chez Justified, j'en avais d'ailleurs déjà parle l'an dernier, c'est qu'elle n'a pas de formule précise d'épisode prédéfinie. Il n'y a pas une mécanique super huilée et sans âme sur laquelle s'appuie la série qui pourtant, du fait qu'elle soit en partie procédurale, pourrait y avoir recours  Certes, certains épisodes sont plus classiques que d'autres avec une construction mêlant stand-alone et arcs de la saison, mais même parmi ceux -là on peut toujours noter une particularité chez chacun. Ce qui fait qu'au final, chaque épisode est vraiment unique. Ainsi, après   un pur feuilletonnant la semaine dernière, place à un loner avec pas mal de développements de personnages. Et notamment, d'un personnages absolument génial mais pourtant toujours très en retrait, je parle d'Art bien sûr, le patron de Raylan, particulièrement impliqué dans l'affaire de cette semaine. Celle-ci voit un forcené récemment libéré braquer une banque avec deux collègues bandits avant de tenter de s'éclipser seul avec tout le butin. Un ex-forcené bien connu d'Art, qui avait travaillé à sa première capture. Aucune rancoeur n'est à noter cependant entre eux lors de leur retrouvailles, au contraire, ils sont même comme deux vieux collègues qui se retrouvent. Et c'est là tout le charme de l'intrigue. Et puis, comme toujours la série s'attache non pas à nous présenter des antagonistes purs et durs, mais des humains dont le comportement, le recours à la criminalité a une explication. Le vieux bandit n'est donc pas mauvais dans le fond, juste un homme malade, littéralement d'ailleurs, déçu par sa vie. La scène où il le confie à Art, après une petite course-poursuite en "mode papys" assez cocasse, était très réussie. Très aigre-douce et poétique.

 

vlcsnap-2011-03-18-23h04m37s253L'autre personnage qui va bénéficier d'une plus grande exposition que de coutume, c'est Winona qui découvre de nouveaux investissements irréfléchis de son mari et se précipite dans les bras de Raylan à cette nouvelle. L'idée était donc d'encore une fois d'insister sur la réapparition de la flamme entre Ray et Winona.  Et ce par de belles scène, très intimes, ou parfois plus funs entre les deux ex, avec un Olyphant et une Zea parfait de justesse et d'alchimie, en contraste avec la dispute avec Gary sur ses paris foireux. Au final, la partie avec Gary, on aurait peut-être pu s'en passer, le contraste n'étant pas très utile et puis le voir liquider n'importe comment son argent, n'étant pas bien nouveau. Mais l'évolution de la relation des personnages n'en reste pas moins bien gérée. Ce qui serait maintenant intéressant, ce serait de voir si elle peut faire face à toutes les épreuves. Bonne nouvelle, celle-ci devrait être confrontée à un premier test qui est l'intrigue qui prend justement naissance dans l'affaire de la semaine. Ainsi, quand Winona découvre des billets suspects à son travail, elle fonce à la banque en faire vérifier un... mais l'égare malheureusement puisque, pas de bol, elle est tombée sur la banque braquée par les bandits évoqués plus haut. La chasse au faux-billet disparu est donc lancée, pour éviter à la jeune femme quelques désagréments avec la justice. A la fois cohérente et cocasse, d'ailleurs Raylan le dit bien it's a little bit funny, l'intrigue est parfaitement introduite. Si le billet n'est pas encore retrouvé et Winona pas tirée d'affaires, c'est avec un immense plaisir qu'on suit Raylan dans sa traque des crétins collègues truands du vieux bandit, pour venger Winona. Le moment où il met un poing à l'un d'eux est même particulièrement jouissif. Dommage toutefois qu'il ne lui ait pas tiré in the nuts comme le demandait Winona. Petit mot pour terminer sur Boyd et Ava qu'on aperçoit rapidement dans le prégénérique: Ava a apparemment decidé de couvrir Boyd et c'était le meilleur choix à faire, ce n'était que comme ça que leur rapprochement pouvait se poursuivre. J'ai hâte maintenant de les voir établir une vraie relation.

 


 

En conclusion, Justified fait l'effort de plus longuement s'attarder sur des personnages peu mis en lumière, à l'occasion d'une sympathique et touchante affaire de la semaine, et ça paye. Résultat, un nouvel épisode très réussi porté par des acteurs excellents de nuance et charisme.

Publié dans Justified

Commenter cet article