"You Were His Little Monkey" (Damages - 3.12)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-04-18-16h24m46s166.png

 

Damages: 3.12 You Were His Little Monkey

 

Petit pincement au coeur au cours du visionnage de cet épisode quand je me suis dit c'était sûrement l'avant dernier épisode de toute l'histoire de Damages que je regardais. Je ne sais pas si cela a faussé mon jugement sur la qualité, mais toujours est-il que j'ai trouvé ce pénultième chapitre de la série des plus passionnants.

 

vlcsnap-2010-04-18-16h25m56s83L'épisode se rend passionnant tout d'abord à travers les rebondissements dans l'affaire Tobin qui avance maintenant à 100 à l'heure vers son dénouement. Car voilà, Patty et Ellen sont réconciliés et sont maintenant déterminées à en finir avec cette famille. Le plan? Retourner chacun de ses membres les uns contre les autres. Alors, bon, c'est vrai qu'elles y arrivent un peu trop facilement... il faut dire, elles ont beaucoup de chance dans le timing. Pile au moment où leur vient cette idée, Reston, l'amant journaliste d'Ellen, en apprend un peu plus sur le passé secret de Leonard Winston grâce au père de Leonard qui devient de plus en plus gourmand et qui n'évite pas un passage par la case prison. Comme c'est pratique! On peut crier alors à la facilité, oui, mais en même temps, les pions-Reston/papa de Leonard avaient déjà été placés il y a longtemps, donc le choix scénaristique n'est pas vraiment une flemmardise puisqu'il semblerait avoir été prévu depuis le début, et puis, à ce stade de la saison, on n'aurait pas pu non plus se permettre de stagner. Ellen & Patty peuvent donc bien remercier Reston car ainsi, elles vont pouvoir se servir de ces informations compromettantes pour Lenny pour faire imploser les Tobin de l'intérieur. Et effectivement, ça ne rate pas, à peine Joe découvre-t-il la vérité sur son avocat, et le voilà déjà en train de l'engueuler avant de le bannir du clan Tobin, et cela au cours d'une scène assez intense dans laquelle Martin Short et Campbell Scott peuvent laisser libre cours à tout leur talent. Winston est donc éjecté de la famille et livré à lui-même, mais pas sûr que les Tobin en resteront là...

 

vlcsnap-2010-04-18-16h27m00s218Situation similaire pour Tom dans cet épisode. La découverte de ses investigations personnelles sur les Tobin et de ses investissements perdus à cause de cette famille lui vaut d'être écarté de l'enquête et, pire encore, d'être viré du cabinet de Patty, pour conflit d'intérêt dans l'affaire Tobin. Les choses s'enchaînent ensuite très vite, si bien qu'on ne peut éviter une petite montée d'adrénaline. La situation du pauvre Tom passe de "très mauvaise" à "catastrophique". Après avoir démissionné de chez Patty, c'est de chez lui qu'il se fait virer et cela par sa femme qui commence vraiment à péter un câble en voyant sa vie de famille s'effondrer. Une suspecte potentielle de plus dans la tentative de meurtre de Patty? L'achat par Tom de la voiture d'occasion qui devrait percuter Patty dans le final vient soutenir cette idée. Mais nous n'en somme pas encore là. Tom se retrouve donc sans toit et sans boulot... et il continue sa chute en allant marchander avec Winston qui recherche un soutien potentiel après son éviction de la famille Tobin. Un deal est donc passé entre ces 2 hommes déchus, mais il y a malgré tout une impression de méfiance qui se dégage de leur échange, si bien que le lien avec la mort de Tom devient de plus en plus évident. On voit alors pendant tout l'épisode Tom comme victime de toutes les tuiles qui lui tombent dessus... mais à tort! Le brillant twist final vient donner une toute autre tournure à tout ce qui est arrivé à Tom. Non, ce n'est pas une victime, c'est un fin stratège. C'est lui même qui a fait en sorte de s'isoler pour pouvoir entrer plus facilement en négociations avec Leonard Winston! C'est donc à lui que reviendra tout le mérite de la résolution de l'affaire Tobin... sauf qu'il se fera agresser avant, et en fin de compte, il l'aura bien chercher en prenant de tels risques.

 

vlcsnap-2010-04-18-16h27m42s125Avec tout ces progrès dans l'affaire, Patty pourrait penser à se réjouir un peu... en plus de cela, Jill, la femme cougar amante de son fils accepte finalement de partir en échange de la somme que lui propose Patty. Mais l'avocate est encore en proie aux étranges visions et rêves qui l'ont assailli pendant toute cette saison. A nouveau, on revoit un cheval, un mur cassé, le mystérieux architecte... et nous, on est toujours pas plus avancé. Certes, ça m'intrigue moi, mais là, c'est mon petit regret de l'épisode, on ressasse encore une fois les mêmes choses sans rien y apporter de nouveau qui commencerait à donner un peu plus de sens au schmilblick. En attendant plus de consistance dans les délires hallucinatoire de Patty, on peut toujours se consoler avec les quelques surprises qu'offrent le cas Jill dont Patty ferait finalement mieux de s'inquiéter. On pensait qu'elle avait accepté le marché de Patty? Il n'en n'est rien, elle ne compte absolument pas partir comme voudrait Patty. Mais le détail crucial dans ce rebondissement, c'est Jill qui profite de l'argent de Patty pour acheter une belle voiture rougeâtre à Micheal... mais qui finira entre les mains de Patty, comme nous le montre le flashforward! Tout cela se révèle alors très complexe mais également extrêmement fascinant et excitant tant on réussi à susciter chez le spectateur ce besoin d'explications.

 

vlcsnap-2010-04-18-16h21m09s40Celle qui risque d'obtenir enfin les explications qu'elle attendait, c'est Ellen. Enfin, il y a un moment qu'elle n'attendait plus rien, mais elle peut quand même se réjouir des progrès inespérés faits sur l'éternelle... affaire Frobisher. Voilà donc l'intérêt de son retour et de toute son intrigue cinématographique. La réalisation du film sur sa vie a ainsi amené Frobisher a en révéler un peu trop sur son sombre passé, si bien que devant de telles révélations, son ami acteur en est venu à le soupçonner capable de tuer. Il vient alors chercher confirmation sur ses suppositions auprès de Patty... celle-ci ne la  lui donnera pas mais n'ignorera pas pour autant les quelques informations révélées pas l'acteur. Elle s'empressera d'aller tout rapporter à sa désomais BFF, Ellen, et au procureur. Et voilà l'affaire Frobisher relancée pour enfin trouver la conclusion qu'elle attendait depuis longtemps. Et si, vraiment, cette saison 3 est la dernière, c'est une excellente chose d'en finir avec toute cette histoire que la série traînait depuis trop longtemps.

 

En conclusion, encore une fois, un épisode magnifique, addictif et poignant. Il y a quelques mini raccourcis empruntés et des histoires qui stagnent un peu, ce qu'on peut un peu regretter, mais c'est probablement dans l'intérêt d'avoir tous les pions bien placés pour les derniers coups de cette passionnante partie d'echecs. Le final se promet alors grandiose.

 

[8/10]

Publié dans Damages

Commenter cet article