"You Becoming You" (USoT - 2.04)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-04-14-16h15m33s182.png

 

United States of Tara: 2.04 You Becoming You

 

USoT24a

On a récemment découvert que Tara n'était finalement pas si guérie que ça... aujourd'hui, les choses apparaissent encore plus compliquées et problématiques qu'elle ne pouvaient le paraître. Et pourtant, on était bien parti pour croire que tout s'allait s'arranger quand, après discussion avec un Max qui s'impose un peu plus, Tara décide de trouver un nouveau thérapeute. Elle semble le trouver en la personne de l'auteur du bouquin de psychanalyse qui lui prête son voisin gay. Au cours de sa lecture, de nombreux souvenirs de son enfance reviennent à la surface. Le fait qu'elle ait lu le bouquin dans le mystérieux bureau de la maison du suicidé (qui a vraisemblablement fait revenir Buck), a également dû contribuer à cette petite introspection. Elle ressort alors de sa lecture en totale admiration devant les propos de l'auteur et décide d'entammer une thérapie avec cette psy à travers internet. Bizarrement, on ne nous montre aucune scène de thérapie... mais cela dans le but précis et ingénieux de mieux nous surprendre dans le final de l'épisode. On a ainsi droit à une chute des plus efficaces mais aussi, à bien y regarder, des plus logiques. Stupéfaction donc dans la dernière scène quand il se révèle que la nouvelle thérapeute de Tara n'est autre que... Tara! Ou plus précisément, un nouvel alter thérapeute. L'idée est vraiment ingénieuse et son introduction est faite avec brio. Comme le disait Tara, elle ne fait plus confiance à ces docteurs locaux... désepérée dans sa recherche de soutien psychologique, la new alter est ainsi apparue pour répondre à ce besoin. Mais finalement, ça ne fait qu'empirer la situation. On compte maintenant 5 alters! Tara a-t-elle vraiment une chance de les faire tous disparaître un jour? En attendant, elle pourra compter sur le soutien de Max avec qui elle s'est finalement réconciliéé dans une scène de baise d'anthologie, en plein milieu du jardin. Kate en revanche ne risque pas d'être d'une grande aide. Elle continue de se réfugier chez sa nouvelle amie Lynda, l'artiste black halluciné. Dans cette intrigue, pas de grande progression, si ce n'est la rencontre entre Lynda et les Gregson. Pas de doute, Tara et Lynda risquent de se recroiser et quelque chose me dit que cette dernière aura son utilité en temps et en heure. D'ici là, l'univers bariolé de Lynda sert donc désormais clairement de refuge à Kate qui refuse d'à nouveau faire face aux désordres psychologiques de sa mère. Va-t-on vers une sorte d'émancipation de la jeune fille? Si c'est le cas, c'est jusque là plutôt bien mis en scène, avec toute la subtilité qu'il faut... et aussi tout l'humour nécessaire. Petit florilège des répliques drôles de l'épisode: Lynda: "Princess don't fuck" Kate: "Because she won't?" Lynda: "Because she can't" Kate: "Got it. Like Barbie. No holes." // Max: Who's the parent around here, anyway?" Kate: "No one." // Tara: "How come you never told us she was black?" Kate: "What does that have to do with anything? Wake up Fox News! There is a new sheriff in town, his name is Barack Obama." Tara: "I think it's a cool thing". Et puis sinon il y a Marshall qui poursuit sa quête d'identité sexuelle... vraisemblablement, il l'a trouvé et il s'empresse de l'annoncer à son père: il est gay. Sans blague. Sa petite aventure avec Courteney aura tourné court et n'aura pas été des plus palpitantes mais au moins le personnage de Marshall en resort plus consolidé et grandi.

 

USoT24b

 

En conclusion, comme chaque semaine, que du bon pour Tara. L'épisode de cette semaine est une nouvelle fois très soigné et s'amuse à jouer avec le spectateur. Par ailleurs les choses ne vont ni trop vite, ni trop lentement, le rythme est parfait. United States of Tara peut se targuer jusqu'ici d'offrir une saison incroyablement solide.

 

[8/10]

Publié dans United States of Tara

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article