"Where There's Smoke..." (B&S - 4.21)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-04-27-19h26m15s75.png

...

Brothers & Sisters: 4.21 Where There's Smoke...

 

Cette semaine encore, B&S nous sert du léger. Du fun, de l'amour et quelques Walkerismes sont ainsi au programme de cet épisode savoureux et reposant. Alors certes, on rigole et on prend du bon temps, mais il ne faudrait pas en oublier les intrigues en elles-mêmes... et aujourd'hui, on regrettera une nouvelle fois qu'elles fassent autant de surplace.

 

vlcsnap-2010-04-27-19h23m50s152La palme de l'intrigue bien sympa et bien écrite mais inutile du jour revient à l'intrigue de Nora et de sa mère qui effectue son passage annuel dans la série. York et les problèmes d'Ojai sont ainsi mis entre parenthèses le temps que Nora règle le problème de sa mère qui devient peu à peu complètement sénile. Là pour le coup, ça change des apparitions habituelles d'Ida. Ici, c'est elle qui est en position de faiblesse. Du coup, Nora en profite pour l'accueillr chez elle et tenter d'avoir la relation affectueuse mère-fille qu'elles n'ont jamais eu. Le séjour d'Ida chez Nora est alors l'occasion d'aborder quelque chose de rarement évoqué à la télévision, soit les problèmes des retraités, la sénilité, etc, et cela toujours très sobrement, avec également quelques blagues efficaces et un petit détail inédit: la vieille dame ne cherche pas à nier sa sénilité, tout au contraire. C'est Nora qui essaie de la lui cacher. C'est pas commun ça, B&S a ici le mérite de l'originalité. Cependant, ce n'est pas si surprenant que ça, c'est même totalement en accord avec le personnage de Nora qui tient toujours à s'occuper et à prendre soin de tout ceux qui l'entourent... malgré eux parfois. On débouche alors sur une poignante scène magnifiquement jouée par Sally Field et  où Ida confronte sa fille et lui demande de lui accorder encore la dignité de pouvoir faire ses propres choix avant qu'elle ne puisse plus du tout les faire. Sachant que l'excellente Marion Ross fait rarement des apparitions longues de plus d'un épisode dans la série, il était facile à deviner que Nora accepterait de laisser sa mère choisir finalement par elle-même ce qu'elle veut. Mais même si la conclusion est prévisible, elle reste néanmoins originale et logique.

 

vlcsnap-2010-04-27-19h23m30s210Peu d'avancées et quelques scènes bien marrantes, c'est à peu de choses près ce que nous sert aussi l'intrigue de Sarah aujourd'hui. Sa probable grossesse la chamboule complètement et rend Kitty très excitée, ce qui nous offre pas mal de scène hilarantes entre les géniales Flockhart et Griffiths. Mais au bout du compte, Sarah n'est pas enceinte... ce qui fait que finalement même si elle reste sympathique l'intrigue s'apparente plus qu'autre chose à du meublage en attendant le départ ou pas de Luc de la série. Bah tiens, justement en parlant de Luc, après avoir  appris que Sarah n'était pas enceinte, le french-guy reçoit miraculeusement la green-card inespérée qui lui permet donc de rester aux USA et donc dans la série. Franchement un rebondissement pareil, c'est assez nul. C'est maladroit et pas vraiment surprenant... mais au moins, on est plus dans ce flou en ce qui concerne l'avenir du personnage, ce qui commençait à devenir un peu agaçant.

 

vlcsnap-2010-04-27-19h21m23s244La tendance "Beaucoup de fun, pas d'avancées" continue de se confirmer avec Kevin et Scotty. En attendant la confirmation de la grossesse de leur mère porteuse, Michelle, ils décident d'aller voir une voyante qui leur délivre une vision du futur mystérieuse à laquelle le couple va s'amuser à donner un sens. Bref, l'histoire est plus là pour faire rire qu'autre chose. Je retiendrais sinon l'hilarante réplique de Kevin à Sarah en apprenant qu'elle se croit peut-être enceinte: She stole our baby!

 

 

 

vlcsnap-2010-04-27-19h21m50s253En fait la seule storyline qui avance réellement, c'est celle du départ à venir de Robert. On découvre cette fois que ce n'est pas ses problèmes de coeur qui lui ont valu d'être écarté du job qu'il convoitait... mais des politiciens hauts-placés à la recherche d'un bon leader à envoyer en Iraq. Le sénateur refuse d'abord la proposition mais sans surprise, il finit par accepter et cela grâce aux récents états d'âmes de Justin sur la guerre et l'appel du devoir. Bon, c'est un peu vite expédiée mais au moins, on voit maintenant enfin clairement se dessiner la porte de sortie de Robert. Et à mon avis... Rob Lowe ne pouvait rêver mieux comme sortie! Mêler ça à une histoire avec l'Iraq, la guerre, etc, c'est une très bonne idée, ça fait un petit écho aux premières saisons, quand ce genre de sujets étaient au coeur de la série. Un bel hommage à l'ancien état d'esprit de B&S.

 

En conclusion, un croustillant épisode (un peu trop) bouche-trou made in Walker World, comme on les aime. J'espère malgré tout qu'il s'agit là du dernier cette saison. La fin de saison est bientôt là et on ne peut plus se permettre d'aligner les épisodes légers en laissant au point mort les intrigues principales dernièrement lancées.

 

[6/10]

Publié dans Brothers & Sisters

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GoodBauer 28/04/2010 17:05



Globalement un bon épisode oui, disons que comme je le regarde à la suite de Desperate je ne suis JAMAIS déçu :) :)


Le départ de Robert, désolé de le dire mais ça ne me fait rien du tout, reste à vérifier le futur de Kitty puisqu'elle aussi est attendue moins souvent sur les plateaux à la rentrée.