"Watching the Detectives" (Justified - 3.08)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2012-03-10-16h38m58s30.png

 

Justified: 3.08 Watching the Detectives

 

abc1star 


 

vlcsnap-2012-03-10-16h42m16s224Alors que Raylan Givens vit probablement la pire journée de travail de son existence, Justified signe probablement l'un de ses meilleurs épisodes. Coïncidence? Je ne crois pas. Les enquêtes d'un épisode et la guerre des bad guys d'Harlan, c'est bien gentil, mais c'est bien avec un Raylan sur le devant de la scène que la série se porte le mieux. Le voilà donc placé au centre du récit, c'est le moins qu'on puisse dire. Le pauvre cowboy est confronté, non pas à une mais à deux enquêtes sur sa personne, toutes deux iniciées par un coup monté de Quarles qui se sert finement de Gary en le tuant pour accuser Raylan du meurtre. Au total, ce sont 4 agents fédéraux qui en ont alors après Raylan. Et là je dois dire qu'ils ont été parfaitement choisis, tout comme les acteurs. Stephen Tobolowski (Deadwood, Glee), était une figure bien vue pour incarner ce lieutenant du FBI condamnant notre héros. Avec son style de ringard intello, il réussit très bien à se montrer menaçant et dérangeant comme il faut, tout en fournissant une petite dose d'humour. J'ai apprécié aussi qu'on fasse revenir David Vasquez (Rick Gomez), premier procureur qui s'était intéressé à Raylan en saison 1, pour assurer une vraie continuité.

 

Assailli de toutes parts de la sorte, le marshal au stetson a ainsi pu offrir une situation à la tension palpable, toujours impecablement portée par Olyphant. Mais sans surprise, il s'en tire avec toute la classe qui est attendue de lui, ne perdant jamais la face devant les enquêteurs. Le mieux dans tout ça, c'est qu'on a quand même aussi pas mal de temps pour rire et on peut remercier notamment Art et Tim, celui-ci s'imposant de plus en plus dans un excellent duo pince-sans rire avec Raylan. Ils couvrent le marshal et s'amusent de la situation, retranscrivant ainsi un vrai esprit d'équipe et de complicité avec Raylan. Winona, de retour pour l'occasion, assure elle la partie plus émotionnelle, en découvrant à la fois la mort de son ex-mari et sa trahison, cachée par Raylan. Ces dernières révélations viennent achever d'écarter toute chance de réconciliation du couple... ce qui m'attrriste bien mais au moins laisse les choses assez claires. Je suis alors reconnaissant à cette histoire d'arme cachée que Winona récupère pour Raylan, pour me laisser une dernière fois apprécier leur dynamique.

 

vlcsnap-2012-03-10-16h46m38s43Le problème Givens est en tout cas désormais bien pris au sérieux par Quarles et Duffy et je m'en réjouis pour le duel assez jouissif entre les personnages que cela établit. Et puis ça bouscule enfin davantage Quarles. C'est du coup toute l'instabilité du personnage qui se dévoile ainsi que sa folie, toujours très justement retranscrite par Neal McDonough qui m'impressionne à chaque fois un peu plus. Quarles est aussi plus que jamais poussé dans ses retranchements, ce qui le pousse à enfin agir de façon plus surprenante, que ce soit en menaçant le fils de son patron, consommant de l'oxy... ou mieux encore, en s'alliant à Limehouse, qui (ENFIN) se bouge un peu et sort de son QG. Leur rapprochement se veut en tout cas prometteur pour la suite et relance très bien les plans de Quarles.

 

A part ça, la situation se corse aussi pour Boyd qui est également accusé à tort d'un crime et devient la bête noire du shérif corrompu par Quarles. On reste bien dans le thème de l'épisode. Et si l'intrigue reste pour le moment assez anecdotique, elle offre au moins une petite dose d'action avec l'explosion du véhicule du shériff. Son intérêt principal est sinon son potentiel d'amener à une alliance entre Boyd et Raylan, désormais tous deux soumis aux sales coups de Quarles et Limehouse.

 


 

En conclusion, Watching the Detectives devient facilement l'un de mes épisodes préférés de Justified. Il y a tout ce qui fait le génie de la série. Un récit complet, entre action, tension et humour, des confrontations jouissives et un Raylan en centre d'attention principal. Il se charge aussi de parfaitement relancer la saison, concluant un épique premier round entre Raylan et Quarles, finement joué de chaque côté, pour promettre une nouvelle phase dans la bataille encore plus explosive avec l'arrivée des premières alliances.

Publié dans Justified

Commenter cet article