"War" (PP - 3.21)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-05-03-19h39m39s180
...
Private Practice: 3.21 War

 

C'est moi ou cet épisode est bizarrement construit? Entre allers-retours dans le temps et flashbacks inopportuns, on se perd facilement dans le récit de ce procès qui oppose Violet à Pete pour la garde partagée de Lucas. L'épisode n'en demeure pas moins assez prennant grâce à des personnages bien ménagés et superbement interprétés.

 

vlcsnap-2010-05-03-19h38m55s239On a ainsi une Amy Brenneman toujours très en forme qui nous délivre une excellente interprétation de femme brisée cherchant à reconstruire sa vie avec son fils, n'en déplaise au père. Celui-ci est cependant déterminé à l'en empêcher. De ce côté là, c'est un tout petit peu plus galère, essentiellement parce que Tim Daly n'arrive pas vraiment à me convaincre en méchant Pete... et puis il faut dire que jusqu'au final, on ne nuance pas beaucoup l'état d'esprit du personnage qui veut juste garder Lucas coûte que coûte et faire chier Violet qui l'a planté, lui refourgant toute la responsabilité sur lé bébé. Addison, elle, est moins présente mais n'est pas en reste niveau beaux discours et bonne interprétation. J'ai bien aimé qu'elle soit, malgré son engagement auprès de Pete, si partagée au sujet de ce procès, c'est bien plus crédible. Et puis comme c'est elle LA seule et unique vraie héroïne de la série à la base, en la faisant apparaître comme le personnage le plus sensé et sage de l'épisode on fait honneur à ça. Addi est ainsi celle qui s'en sort le mieux en témoignant à la barre en clament fièrement qu'elle n'en a rien à foutre que l'avocate du camp adverse la décrédibilise et piétine sa réputation, ce qui compte dans tout ça, c'est Lucas, la vraie victime de toute cette histoire, et clairement, en toute objectivité, pour sa sécurité, il ne peut pas encore être confié à Violet. Charlotte, Sheldon, Cooper, et Naomi (tristement de retour T_T) suivront le mouvement. Certain comme Charlotte et Coop, qui devaient à la base aider Violet à récupèrer son fils, l'enfonceront finalement malgré eux, destabilisés par les questions de l'avocate de Pete. La palme de la meilleur bourde revient ici à Charlotte avec son excellent mais surtout très con "Violet hates babies". Quoiqu'il en soit, on insiste avec plus ou moins de subtilité pour nous dire que chaque personnage est au fond de lui conscient que Violet n'est pas tout à fait prête à récupérer son fils. Le procédé auquel on a recourt pour faire passer ce message est simple et efficace: c'est tout simplement la confrontation face aux avocates de Pete et Violet. C'est en revanche un peu répétitif vu qu'il faut se farcir les témoignages de chaque membre du cast... le bon point, c'est qu'au final, la décision la plus logique est prise, Violet ne pourras pas encore obtenir la garde partagée de Lucas.

 

vlcsnap-2010-05-03-19h36m39s183C'est aussi la décision la plus intelligentes pour la suite des intrigues... surtout pour celle du rectangle Pete/Vi/Addi/Sam en fait. Non, parce que si Violet avait gagné le procès, ça aurait mis un sérieux frein à toute relation avec Pete qui est pourtant inévitable. D'ailleurs, elle l'avoue enfin, elle est toujours amoureuse de Pete! C'est pas trop tôt... si enfin ça sort, c'est un peu grâce à Sam qui après avoir été incapable de témoigner en faveur de qui que ce soit, avoue à Violet que lui est amoureux d'Addison... mais qu'il la déteste en même temps parce qu'elle est avec Pete. Du coup, par comparaison avec Pete, on comprend que ce dernier serait aussi encore amoureux de Violet puisqu'il agit comme s'il la détestait... et donc qu'il l'aimait. Bon sur le papier, c'est sûr c'est un gros n'importe quoi amoureux bien tarabiscoté où on a juste enfin qu'ils se fassent une bonne partouze pour satisfaire tout le monde.... mais à l'écran, on réussit à rendre ça plutôt compréhensible et pas trop lourd, en ne s'étalant pas trop là-dessus avec seulement 2 scènes clés que sont les confrontations Vi/Sam et Vi/Pete chez Addi qui rendent plus ou moins le problème accessible. En tout cas, on peut maintenant être soulagé, chaque personnage sait désormais clairement ce qu'il veut et l'assume. Pas de doute que les 2 prochains et derniers épisodes de la sais'emploieront surtout à nous montrer comment chacun s'y prendra pour obtenir tout ce qu'il veut.

 

En conclusion, l'étrange montage de cet épisode m'a un peu déconcerté au départ mais, j'ai vite réussi à dépasser ça pour être plutôt bluffé par la puissance des nombreuses confrontations qui parsèment le récit. Encore une fois, c'est dramatique sans être trop indigeste. Bien sûr c'est assez plombant. Mais ça plombe comme il faut, sans trop en faire... ce que j'arriverais bientôt plus à digérer, c'est ce rectangle amoureux. Il est peut-être très bien porté par des acteurs convaincants, mais il n'a que trop duré! Logiquement, on risque de vite répondre à mes prières, la fin de saison est pour dans 2 semaines.

 

[7,5/10]

Publié dans Private Practice

Commenter cet article