"There Will Be Blood" (Harry's Law - 2.02)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-10-03-18h46m01s193.png

 

Harry's Law: 2.02 There Will Be Blood

 

abc2stars


 

vlcsnap-2011-10-03-18h45m42s241Passée la déception de la résolution expéditive du cliffhanger du season premiere il y avait largement de quoi amuser et divertir. On reste sur la même affaire de meurtre précédemment introduite et elle devrait même encore se poursuivre dans les épisodes suivants. Elle reste pas bien originale mais tient plutôt bien la route grâce à un Alfred Molina qui finit par réussir à introduire un doute sur sa culpabilité. Ses confrontations avec Harry se font aussi plus intenses à mesure que les preuves s'accumulent contre lui et aident donc à mieux focaliser l'intérêt sur eux. L'implication d'autres membres de la famille donne par contre un rendu assez étrange, ceux-ci apparaissant isolés les uns des autres, comme s'ils ne se connaissaient pas. Des interactions seraient les bienvenues par la suite.

D'autre part, cette semaine, tout le cabinet est désormais impliqué dans l'affaire. On rectifie de cette façon l'erreur du premiere qui avait éparpillé les avocats dans d'autres intrigues superflues. Adam et La-nouvelle-dont-le-nom-ne-me-

revient-pas-encore ont donc mené l'enquête et permis au cabinet de se sortir de l'impasse. Malgré tout, c'est tout de même resté un peu fade avec des interrogatoires trop mécaniques dignes des Experts. La bonne surprise vient de Ollie et ses méthodes un poil... impulsives pour débusquer des preuves. Ça a apporté un peu de spontanéité au tout. Mais la meilleure contribution à l'affaire, on la doit bien sûr à Tommy, bien qu'un peu tardive. Il prend en main la communication sur l'affaire et il est parfaitement dans son élément, permettant un peu d'humour.

vlcsnap-2011-10-03-18h46m22s134J'en viens à ce qui m'a le plus plu, la rivalité entre Harry et Roseanna. C'est définitivement elle qui fait tout le sel de l'affaire. D'une part on a une procureur sans cœur impeccablement portée par Jean Smart qui amuse par sa férocité et son irrévérence. De l'autre, on a Harry, poussée dans ses retranchements, forcée à donner des réponses à la mesure des provocations. Résultats, on a droit à un affrontement de choc qui donne lieu à des échanges surréalistes entre les deux femmes, à coup de "bitch", "fat little troll" ou "fuck you". Surprenant pour une série de network. ça n'en n'est du coup que plus savoureux. Pourvu que ça dure.



En conclusion, l'épisode fonctionne globalement bien. Ça  manquait juste un peu d'âme au niveau des investigations liées à l'affaire. Mais ç'est compensé par l'humour apporté par Tommy et les dialogues très gratinés de Harry/Roseanna.

Publié dans Harry's Law

Commenter cet article