"The Wig Party" (B&S - 4.07)

Publié le par Shone

407 f
Brothers & Sisters
: 4.07 The Wig Party

Je ne sais pas ce qui m'a pris mais en visionnant cet épisode, au lieu de me laisser porter par la série et de lui faire confiance, je me suis mis à essayer de traquer le moindre faux pas, une opportunité de critiquer... au final, peut-être que des choses m'ont échappées mais je n'ai trouvé aucun défaut flagrant. Ainsi, l'épisode était quasiment exempt de défaut... mais je n'ai pas pu pleinement en profiter à cause de cette méfiance. Promis, je recommencerais pas, je laisserais désormais les défauts apparaître d'eux-mêmes.

407-e.jpgDonc, c'est parti, on commence avec Kitty qui revient dans la place après 2 épisodes en retrait. Aujourd'hui on s'intéresse à une phase particulière chez le malade pendant son traitement contre le cancer, la période de doute au sujet de la chimiothérapie. Kitty s'étant énormément renseignée auprès d'anciens cancéreux, a découvert que la chimiothérapie n'a pas toujours été la clé de la guérison et que les personnes touchées correspondent toutes à un type: l'individu stressé, obsédé par son travail. De nombreuses pensées s'emparent alors de Kitty. Elle se dit que c'est à cause de sa personnalité qu'elle est tombée malade. Elle se dit qu'il n'y a aucun "meilleur traitement" contre le cancer. Elle se demande si la chimiothérapie ne la tuera pas avant le cancer. Elle songe à user d'alternatives à la chimio pour se soigner, voyant que ça a marché pour certains malade. Chose assez drôle et touchante, elle fait d'ailleurs une fixation sur une malade qui grâce à "l'apaisement de l'esprit" avec des pensée positives et de la relaxation a complètement guéri, sans perdre ses cheveux! La miss décide donc de faire de même. On vit donc là une immersion totale dans les doutes et pensées de Kitty (même si on y a pas accès), c'est vraiment réussi, au point qu'avec le recul, on comprend parfaitement bien Kitty. Contrairement à sa mère et sa soeur, qui s'affolent tout de suite. Mais ça aussi c'est compréhensible... au final on découvre que ce qui importait vraiment à Kitty c'était de ne pas perdre ses cheveux. C'est idiot et naïf, mais tellement humain et réaliste. Ainsi, quand lors de la soirée de charité au centre "Open Doors" de Nora, Kitty s'aperçoit que ses cheveux ont commencé à tomber, et ça lors d'une superbe scène dans la salle de bain, elle s'effondre et ne pense plus une seconde à ses doutes. Mais Nora et Sara la rejoignent alors pour la soutenir dans cette épreuve et une fois à la maison, Kitty décide d'en finir le plus vite possible et choisit la solution radicale mais parfaitement cohérente de tout de suite raser tout ses cheveux. Mais même chauve, Kitty continue de rayonner et ne perd pas son humour: "I look like an Ojai peach". Bref, pas la peine de s'efforcer à chercher les défauts dans cette intrigue, croyez-moi, j'ai essayé. C'est bien simple, il n'y en a pas, les actrices sont parfaites dans leurs rôles et plus particulièrement Kitty, c'est traité avec beaucoup de réalisme et ce n'est jamais tire-larmes... c'est juste terriblement émouvant.

407 aTiens, en parlant de Nora, il semblerait qu'elle quitte une fois de plus le marché de l'amour... Au fil des saisons, la matriarche a collectionné les aventures mais cette fois c'est spécial et assez osé. Son éventuel love interest est plus jeune qu'elle d'une bonne vingtaine d'année. Il s'appelle Simon Craig et c'est un oncologue. Il est bénévole au centre Open Doors et c'est là que Nora le rencontre. Il aide Nora à s'échapper quelques heures de sa vie trop pleine de cancers en l'emmenant hors de la ville. Et en Harley Davidson, s'il vous plaît. Cette histoire a vite fait d'éveiller les esprits commères des Walkers. Si au départ, Nora ne songe pas une seconde à se lancer dans une telle relation, Sarah met en évidence un parallèle avec Kitty et lui demande comment est-ce qu'elle peut demander à Kitty de faire des choses incertaines et effrayantes alors qu'elle, sa propre mère, y arrive difficilement, et suite à ces paroles, Nora envisage plus sérieusement la relation. C'est une intrigue original, drôle et légère qui est jusque là bien introduite... reste à voir comment on gérera ça par la suite.

407 cRebecca serait-elle enceinte? Il semblerait bien que oui, comme on nous le révèle en fin d'épisode... personnellement, je l'ai compris à partir du moment où Rebecca trouve que les crevette de la soirée sentent trop forts et la font se sentir mal. Justin est un peu plus long à la détente. Il voit d'abord dans l'état grippal, les migraines et les nausées de sa fiancée toutes sortes de maladies incongrues. Cependant cette sorte d'hypocondrie projetée de Justin est assez logique étant donné que ses études en fac de médecine lui demandent de mémoriser les nombreuses maladies connues répertoriées sur Terre. Mais grâce à l'ami médecin de sa mère, il comprend que l'explication à certains symptômes est souvent la plus simple. Très fort, à peine introduit, voilà que Simon est déjà très bien utilisé. Donc, ni une , ni deux, Justin demande à Rebecca si elle est enceinte. Ce à quoi elle répond non, très catégoriquement. Mais le lendemain, après avoir effectué le test, elle découvre le contraire... et alors qu'elle s'apprête à l'annoncer à Justin, celui-ci lui rappelle, involontairement, que ce n'est pas le moment de lâcher une telle bombe vu la vie du jeune homme en ce moment. Tout ça s'annonce donc très intéressant, ça va chambouler un peu le couple qui n'avait plus grand chose à proposer depuis peu. On peut regretter que la découverte de la grossesse ne se soit pas étalée sur plusieurs épisodes mais en tout cas si on se concentre uniquement sur cet épisode, c'est assez bien amené.

407 bL'intrigue de Scotty et son père est une intrigue assez annexe et pas très raccord avec les reste, pour le coup... on en conviendra, c'était assez inutile à l'épisode... mais très utile au développement du personnage de Scotty. Celui-ci voit donc ressurgir son père et découvre que sa mère l'a quitté. D'abord pris de pitié pour lui, il veut passer du temps avec... mais c'est avant que son père ne lui apprenne que si sa mère l'a quitté, c'est parce qu'elle a découvert que depuis un moment il entretenait une relation avec une autre femme. Scotty est d'un côté scandalisé et en colère mais en même temps soulagé que dans un sens, son père ait fait ce qu'il avait toujours voulu: se rebeller contre sa têtue de mère. Bon, c'est sympa, ça meuble bien et puis pour le coup ça fait un bon parallèle avec Kevin et son coureur de père décédé.

En conclusion, The Wig Party vient simplement s'ajouter à la longue liste des excellents épisodes de la série. Peu de reproches peuvent lui être faits. Peu à peu, la saison 4 de B&S s'affirme donc comme une excellente saison qui tend à nous prouver qu'il n'y pas à douter du show.

[9/10]

Publié dans Brothers & Sisters

Commenter cet article