"The Time Has Come" (Private Practice - 5.13)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2012-02-10-20h19m18s64.png

 

Private Practice: 5.13 The Time Has Come

 

abc2stars


 

vlcsnap-2012-02-10-20h11m48s159ça faisait longtemps qu'Addison ne m'avait pas fait rire comme ça. C'était une excellent idée de traiter sa déprime post-rupture avec légèreté, ça donne une excellente matière comique à Kate Walsh. Et je dois dire qu'elle était géniale complètement ivre. ça n'aurait toutefois pas aussi bien fonctionné sans Jake. Il est en effet associé à la doctoresse rousse à l'occasion d'une conférence à Palm Springs et se retrouve confronté à son éternelle frustration amoureuse. Le piège aurait été d'en profiter pour précipiter une relation amoureuse entre eux mais la série le contourne habilement. Elle refuse la facilité et gagne au passage un jolie relation d'amitié, renforcée par l'isolement à Palm Springs, entre Jake et Addison. Le duo semble même tellement bien fonctionner maintenant, avec un Jake définitivement plus attachant, que je verrais finalement bien Addison finir dans ses bras. C'est tout le paradoxe.

 

On rit et on se détend beaucoup moins du côté de Violet et Pete. Comme je m'y attendais, le toy-boy (futur Green Arrow) de la psychiatre ne vient que semer le bazar. Il offre à ce cher Pete la parfaite opportunité de se comporter à nouveau comme un grand crétin. C'est surtout ça qui ruine l'intrigue en fait. En tout cas, je commence à être fatigué de le voir sans cesse changer d'avis au sujet de Violet. Il est aussi plutôt gonflé de lui interdire de s'amuser alors qu'il ne s'est pas gêné il y a peu pour sauter sur la première demoiselle venue.

 

Le patient de la semaine est sinon sûrement le plus original et fort que la série ait proposé dernièrement. Il s'agit d'un militaire violé par son sergent que Sheldon tente d'aider à surmonter le traumatisme. Private Practice a toujours su traiter avec sobriété et justesse les thèmes médicaux les plus glauques et dérangeants et celui-ci ne fait pas exception à la règle. Par son biais, la série pointe du doigt un sérieux problème, assez tabou qu'est le viol des hommes et la difficulté d'en parler. Bon à vrai dire, la révélation est venue tout de même un peu vite, que ce soit à Sheldon ou à la petite copine, mais la façon dont est dépeinte la situation, avec une issue pas tout à fait joyeuse avec la girlfriend qui ne croit pas tout de suite le militaire, confère un certain réalisme intéressant à l'intrigue.

 

vlcsnap-2012-02-10-20h20m43s153Encore une fois, c'est vers Cooper et Charlotte qu'il faut se tourner pour avoir l'intrigue la plus solide. Leur drame avec Erica se fait plus sombre et intense mais l'écrtiture n'en reste pas moins fine. J'ai trouvé l'utilisation de l'accident bien vue pour enfin forcer tout le monde à faire face à la réalité du problème. Il offre aussi des vrais moments dramatiques réussis, notamment à AJ Langer, vraiment bouleversante et Paul Edelstein, plutôt impressionnant et touchant. KaDee Strickland est un peu plus effacée mais son personnage garde son utilité dans cette affaire en soutenant et raisonnant Cooper avant tout. Bref, le tout se tient très bien, avec beaucoup d'authenticité et je suis heureux qu'Erica choisisse finalement un traitement, pour poursuivre avec des développements prometteurs. Je me demande maintenant si les auteurs auront le cran de la faire mourir.

 

A part ça, Sam retrouve sa soeur en prison. ça marche très mal comme cliffhanger tellement ça sort de nulle part subitement mais l'idée en elle-même est intéressante. ça va peut-être permettre de découvrir Sam sous un autre angle.

 


 

En conclusion, Private Practice se porte plutôt bien et propose un cas médical inspiré et osé et confirme la solidité des relations de ses personnages. Du côté des drames conjugaux, c'est moins réussi mais la prestation d'Amy Brenneman sauve la mise. De façon générale, le cast se révèle très en forme dans cet épisode.

Publié dans Private Practice

Commenter cet article