"The Power of Madonna" (Glee - 1.15)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-04-25-15h09m19s182.png
...
Glee: 1.15 The Power of Madonna

 

Glee serait-elle en train de lorgner sur un style un peu plus « High School Musical » ? Cet épisode en donne clairement l’impression. Certes c’est plus dévergondé et pimenté que la gentille comédie-musicale de Disney et pour ça, on peut remercier Madonna, à qui on rend hommage à travers cet épisode spécial, et également la décapante Sue Sylvester, désormais le meilleur personnage de la série. Mais le reste du cast fait de plus en plus penser aux niaiseux protagonistes de High School… et ils ne sont pas aidés par leurs intrigues pas particulièrement inspirées.

 

vlcsnap-2010-04-25-15h08m09s250Sue, elle, n'est ainsi pas (encore) de ceux qui nous plombe l'épisode avec leur idioties romantiques. Au contraire, c'est elle qui sauve l'épisode! C'est à elle en plus qu'on doit l'hommage à Madonna. Bon, par contre il faut reconnaître que ça sort complètement de nulle part cette passion pour la Material Girl. On lance ainsi brutalement cette histoire dès les premières secondes de l'épisodes... une maladresse assez regrettable. Cependant, cette admiration pour la Madonne reste cohérente avec le personnage de Sue, donc ça rend la pillule plus facile à avaler. On a alors droit à une ribambelle de savoureuses répliques de la prof de sport au sujet de son idole, ainsi qu'à quelques excellents délires complètement décalés comme obliger les Cheerios à sortir avec des enfants de primaires ou reprendre le célèbre vidéo clip de Vogue. Cette parodie du célèbre titre de Madonna est d'ailleurs l'occasion pour les géniaux Kurt et Mercedes de revenir un peu sous le feux des projecteurs de la série qu'ils ont quitté depuis un petit moment. Fatigués de toujours récupérer les mauvais rôles dans les numéros musicaux du Glee Club, ils vont donc tenter leur chance ailleurs et on ne peut que les comprendre.

 

vlcsnap-2010-04-25-15h10m40s228La Madonna-Mania passagère incite ainsi tout le monde à s'affirmer dans cet épisode. Contre toute attente, Emma la conseillère coincée est aussi touchée par la tension sensuelle ambiante. Et comme je m'y attendais, elle et Will recommencent à se tourner autour. Cette fois, ils veulent à nouveau s'essayer au sexe. Mais sans succès, encore une fois. C'est moi ou si on s'attarde essentiellement sur eux, cet épisode et le précédent sont quasi similaires? En tout cas, Glee ferait bien d'occuper autrement ce couple gentillet par excellence... déjà qu'Emma et Will ne sont pas bien passionnants, si on les fait apparaître à chaque épisode pour qu'il fassent la même chose, il deviendront juste super boring et donc pas sûr que les spectateurs restent branchés tout le long des prochains épisodes.

 

vlcsnap-2010-04-25-15h07m56s115Même constat du côté des jeunes. Hormis l'arrivée de Jessie Ste tête de noeud au Glee Club pour se rapprocher de Rachel officiellement et pour espionner le club officieusement, j'ai l'impression d'avoir suivi presque le même épisode que la semaine dernière. Ainsi, une nouvelle fois, Finn et Rachel ne sont pas ensemble mais donnent bien l'impression qu'ils finiront ensemble même si actuellement, comme au dernier épisode, ils sont occupés avec un belâtre de la chorale adverse ou avec une pop-pom girl dont je ne souviens plus du nom, sûrement parce qu'elle ne me fait pas rire. Occupé à quoi avec eux? C'est bien la seule innovation depuis la dernière fois... comme leur aînés Will et Emma, ils veulent s'essayer au sexe. La séquence où chacun s'imagine passer à l'action, sur Like a Virgin reste la plus divertissante de l'intrigue... en fait, essentiellement parce qu'elle ne fait pas vraiment partie de l'intrigue. Et là encore, à travers ces histoires de "1ère fois" ou pas, on insiste à nouveau sur le fait que Rachel et Finn sont fait l'un pour l'autre. Avis aux demeurés qui n'auraient pas compris donc, ceci était une énième piqûre de rappel...

 

vlcsnap-2010-04-25-15h09m01s2On finit avec un bilan des prestations musicales de l'épisode... et ici, quasiment rien à reprocher. Que ce soit Like a Virgin, Like a Prayer ou 4 Minutes, etc, chaque numéro est génial en son genre et semble avoir été pensé au millimètre. Et c'est bien ça qui me fait dire que Glee  se rapproche de plus en plus de High School Musical. On a ainsi d'un côté des numéros bien chantés et intelligemment mis en scène, bref très efficaces et de l'autre, des amourettes insipides et vaporeuses. En constatant ça, je ne sais pas vous, mais moi j'ai peur de voir à quoi ressemblera la série la saison prochaine. A quand Zachary l'Effronté & Vaness Eugène en guest star?

 

En conclusion, niveau prestation musicales, pas de souci, la déesse Madonna a bien été honorée. En revanche, ça patine grave du côté des petites romances à deux balles dont nous gratifie Glee. Heureusement que Jane Lynch campe toujours avec autant de panache un personnage décalé et charismatique comme on les aime pour nous permettre de respirer entre 2 amourettes bidons. A la fin de cet épisode, j'ai juste envie de dire, non pas "long live to the power of Madonna" mais plutôt: Long live to the Power of Sue Sylvester!

 

[6/10]

Publié dans Glee

Commenter cet article