"The Parent Trap" & "Blowups" (PP - 3.09/3.10)

Publié le par Shone

309-310-E.jpg
Private Practice
: 3.09
/3.10 The Parent Trap & Blowups

A visionnage exceptionnel, dispositif exceptionnel, voilà pourquoi cette review risque fort d'être plus longue. Au programme, 2 épisodes de Private Practice d'un coup, 2 épisodes "évènement" qui clôturent la première salve d'inédits de la saison 3 de la série. Avec une telle dose, cela se devait d'être marquant, alors pari réussi?

309-310-A-copie-1.jpgJ'ai envie de commencer avec Maya... oui, Maya, la gentille fille-fille de Sam et Naomi, ça faisait un bout de temps qu'on la voyait plus... et maintenant qu'elle réapparaît, elle n'est plus une si gentille fille-fille. Elle s'habille comme les pouffes d'écoles privées, se fait peloter par son copain dans son salon et organise des soirées qui déménagent. Mon point de vue là-dessus c'est que la storyline à long terme pourrait être vraiment bien... si Nana n'était pas si insupportable. C'est d'ailleurs ce qui se passe dans cet épisode: tant que Nana est directement impliqué à l'histoire, c'est juste exaspérant... je suis désolé mais son décompte jusqu'à 10 pour se calmer, c'est plus pathétique qu'autre chose. Et puis Sam débarque et même si on est bien loin du génie, ça devient bien plus sympathique. Par ailleurs, c'est une bonne idée pour lui, ça lui permet enfin d'exister en tant que personnage à part entière cette saison. Maintenant, encore faut-il que l'intrigue s'étale sur plusieurs épisodes. Sinon je retiendrais bien l'une des dernière répliques de Sam à Maya: "If you screw up again, she [Naomi] will kill you... and I'll help her to hide the body this time." mdr.

Charlotte et Cooper continuent de se dépatouiller avec leurs états d'âmes et blessures sentimentales. Les questions existentielles du jour sont légion pour eux... Peut-on mentir si c'est pour protéger ceux qu'on aime? Ne rien dire, est-ce vraiment mentir? Peut-on pardonner le mensonge en couple? Bref, le couple ne se porte pas très bien... j'espère juste qu'on ne se dirige pas vers une rupture, ça fait trop longtemps qu'ils sont ensemble, ce serait idiot de les séparer maintenant. Donc, il faudrait qu'on expédie vite ces tensions, elle commencent à nous plomber le couple. Dans le premier épisode, ça passe, c'est même marrant (Cooper qui essaye de refiler des patients à Violet et non à Charlotte pour se venger de son mensonge, c'est con mais ça m'amuse)... mais que ça continue dans l'épisode suivant, ça commence à devenir lourd, d'ailleurs j'ai été surpris qu'on remette ça sur le tapis vu que la fin du 3.09 servait d'assez bonne conclusion à cette histoire de mariage non avoué. Histoire à vite conclure en tout cas, pour le bien de tout le monde.

309-310-B-copie-1.jpgFaut-il vraiment que je parle des cas médicaux du 3.09? Très bien, mais tout ce que je peux dire là-dessus, c'est que c'est de la gnognotte comparé à celui du 3.10. Celui-ci implique Betsey et Heather, sa mère et récemment femme de Dell, père de sa fille. Ce mariage, annoncé précédemment, résulte du fait que Heather ait prétendu avec beaucoup de certitude qu'elle aurait enfin complètement décroché de la drogue... sauf que ce n'est qu'un pur mensonge et qu'Heather va même jusqu'à se faire sa propre meth à la maison, en cachette de Dell. Forcément, ça finit par péter et la junkie et sa fille sont touchées. Finalement, Betsey s'en sort sans problème mais c'est plus délicat pour sa mère. La réaction de Dell en apprenant la vérité sur l'origine de l'explosion était géniale, très crédible et assez marquante... jamais on avait donné l'opportunité à ce personnage de s'illustrer autant et l'acteur, à ma grande surprise, ne démérite pas, je l'avoue. Ses mots assassins à l'égard d'Heather étaient d'une intensité rare, ça résonne encore dans ma tête: "I hope you die, bitch. [...] I hope you die a miserable, painful and agonizing death". Et comme si le souhait de Dell avait été exaucé, Heather meurt d'une mort exécrable, douloureuse et agonisante. J'ajouterais que sa mort va bien servir, Dell va enfin pouvoir cesser de se cantonner à ces histoires avec Heather et Betsey qui nous ont tant barbé en saison 2. En bref, pour aujourd'hui, j'applaudis bien fort ce que les scénaristes ont réussi à faire de cette histoire pour cet épisode évènement.

309-310-F.jpgEt voici venir le very best of de l'épisode... Addison Forbes Montgomery, qui a décidément plus que jamais la classe. Pour elle, c'est l'heure des règlement de compte en famille. Ainsi, après que son père (génial Stephen Collins, ancien barbant révérend Camden de 7 à la Maison, l'avoir dans ce rôle est définitivement une idée osée mais qui paye) ait couché avec Violett, Addison encore en état de choc, voit débarquer sa mère, Bizzy, à LA, puis Suzanne, l'assistante et gouvernante des Montgomery depuis 20 ans. Toute la famille est donc réuni chez Addi et c'est loin de la réjouir... et elle n'est pas au bout de ses surprises... elle finit par découvrir que sa mère est en fait lesbienne et a toujours secrètement été avec Suzanne, c'est pour cela que son père, Captain, allait si souvent voir ailleurs. On découvre alors une Addison complètement sous le choc, qui ne sait plus où elle en est, qui se fait psychanalyser par Sheldon, qui désespère de ne pas voir partir sa famille de chez elle et qui tente en vain de se faire réconforter au lit par Sam... et quoi qu'elle fasse, Addison est magnifique, même complètement paumée en tenue jogging. Chacune de ses scènes avec son père et sa mère était parfaite d'émotion et de maîtrise. On appréciera aussi beaucoup d'en apprendre autant sur Addi et sa famille... ainsi, son enfance n'était qu'un mensonge et le mariage de sa mère était une erreur plus qu'autre chose. Avec une famille pareil, tu m'étonnes qu'on ait autant de problèmes relationnels. Mais ça rend d'autant plus fascinant le personnage. En tout cas, c'est officiel, Kate Walsh est désormais à nouveau complètement seule mâitre à bord de sa série, et elle en profite pour livrer une prestation absolument admirable. Irais-je trop loin en disant que cet épisode consacre complètement Addison Forbes Montgomery comme l'un des personnage de séries les plus marquants de la décennie? A mon avis, ce n'est même pas assez ^^.

En conclusion, on nous a vendu un double épisode évènement et on se retrouve finalement avec 2 épisodes dans l'ensemble assez indépendants l'un de l'autre et dont la qualité varie énormément de l'un à l'autre. Le premier ne remplit absolument pas le contrat d"évènement" et se révèle donc assez décevant par sa trop grande simplicité et légèreté, même si ce n'est pas si mauvais que ça. En revanche, l'épisode suivant est pleinement satisfaisant par rapport à ce que l'on pouvait attendre. Les scénaristes nous livre là l'un des épisodes les plus marquants de la série, rivalisant d'inventivité et d'émotion. Avec ce 10e épisode de la saison, Private Practice termine véritablement l'année en beauté, si ce n'est plus que ça, un grand feu d'artifice.

3.09 The Parent Trap [6/10]
3.10 Blowups [9/10]

Publié dans Private Practice

Commenter cet article