"The Hunter" (Burn Notice - 3.06)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-03-22-19h27m25s230
Burn Notice
: 3.06 The Hunter

BN1-copie-4.png
Ah, c'est bien mieux que la semaine dernière! Je me suis pas du tout ennuyé cette fois. Merci à l'intrigue de la course-poursuite des marécages. Pas de doutes, dès que Mike est un peu plus en danger, ça n'en n'est que meilleur pour le spectateur. Mis à part la miss Paxson qui a fait plus peur que de mal et le vilain Brennen qui ne nous a pas fait le plaisir de rester jouer un peu plus d'un épisode avec Mike, ce dernier a été un plutôt tranquille. On nous promettait pourtant une arrivée en masse de tous les ennemis de Michael cette saison. Pour ce qui est de l'arrivée en masse, c'est pas encore ça, mais au moins, les quelques ennemis qui se sont présentés jusqu'ici ont toujours eu l'envergure attendue. Ce Chechik, l'Ukrainien à la recherche de Mike, s'est peut-être un peu vite fait maîtriser mais il en imposait davantage que les ennemis des précédents épisodes. En tout cas, cette escapade dans la nature de Michael et de son compère du jour aura été une excellente idée. Je n'ai pas souvenir d'un épisode se déroulant essentiellement hors de la ville alors pour le coup c'est original. ça aide aussi un peu le suspense. Et puis ça nous offre surtout des bons moments sous-pression. Le gros black s'avère en revanche juste un peu inutile... mais dans l'ensemble, on a la dose d'action et d'adrénaline attendue chez la série. Et si Mike se résolvait à devenir mercenaire pour le compte de quelqu'un, il y aurait de fortes chances pour que cette saison s'en retrouve enrichie en action et tension... seulement, quand un certain Strickler lui en fait l'offre, Michael refuse. C'est dommage... cependant, l'idée n'est pas nouvelle, déjà du temps de Carla, il faisait ce qu'on lui demandait de faire à contre-coeur. Malgré tout, Strickler (Ben Shenkmen, Damages...) laisse à Mike ses coordonnées, ce qui laisse à présager qu'on en restera pas là. Du moins j'espère. Celle qui aurait également bien voulu que Mike se lie un peu plus à Strickler, c'est la brave Madeline, très heureuse des rideaux que Strickler lui a offert. Sa réflexion à Sam là-dessus était excellente: Madeline: "No one else gave me a house rewarming present, not even the guy who blew up my house" Sam: "Maddy, I thought we were over that" Madeline: "Forgiveness is a process. Pick me up some curtain rods, and maybe". Plus excellent encore, l'interrogatoire par Maddy! Un superbe passage. Madeline est clairement le meilleur élément comique de la série. En plus, Sharon Gless, elle à la classe quoi, la cigarette à la main, respect.

BN2-copie-4
En conclusion, irrégularité et imprévisibilité sont donc bien les mots d'ordre cette saison. Autant on peut tomber sur l'épisode moyen, très classique, autant on peut aussi se retrouver devant l'épisode explosif qui se permet quelques originalités, comme ici. Ah, si tous les prochains épisode pouvaient être comme celui-ci, ce serait génial. Non parce que jusque là c'est bien mais j'ai quand même l'impression que la série ne tient pas complètement ses promesses.


[8/10]



Publié dans Burn Notice

Commenter cet article