"The Hammer" (Justified - 1.10)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-06-03-19h25m21s94
.
Justified: 1.10 The Hammer

J110.png

Clairement, bien que léger et plein de subtilités (comme à l'habitude de Justified) nous ne sommes pas face à un épisode des plus marquants, ça va donc aller assez vite. Et pourtant on nous offre quand même 2-3 rebondissements et révélations plutôt importants. Entre autres, la vérité sur la soudaine réorientation religieuse de Boyd qui commençait à se faire attendre. La voilà qui arrive plutôt au bon moment, après plusieurs épisodes à douter, la faute à la fascinante ambiguïté dont sont teintés les propos de Boyd. Ne changeons pas les bonnes habitudes et profitons-en pour applaudir encore une fois l'excellent jeu de Walton Goggins, à la fois comique et terrifiant. Du côté de ce qui s'apparente à l'enjeu de fin de saison, à savoir la capture définitive par Raylan de Boyd, autre révélation: contrairement à ce qu'on croyait, il n'y a aucun témoin potentiel aux actes criminels de Boyd. On aurait pu penser que tout allait se résoudre avec le retour du preudo-prêtre dont Boyd avait rasé 'l'église" et qui avait refusé d'identifier le responsable... mais cela aurait été trop facile et justement, c'est mal connaître Justified que de croire qu'elle aurait résolu son intrigue aussi facilement. Dans le reste de l'épisode, nous avons une intrigue à tendance très "stand-alonienne" (malgré une mise en lumière de l'évolution de Raylan) sur un juge peu conventionnel menacé de mort par un de ses ennemis. Même si le tout souffre d'un léger manque de suspense et s'enchaîne de façon plutôt décousue, on a droit à quelque moments d'humour décalé qui assurent un minimum de divertissment.

 

J110b

 

En conclusion, c'est de la transition, ni plus, ni moins mais plutôt bien fichue malgré un rythme très haché et un petit manque d'envergure, de quoi passer assurément un bon moment et donner très envie de revenir pour la suite.

 

[7/10]

Publié dans Justified

Commenter cet article