"The Family Portrait" (USoT - 2.09)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-05-21-20h30m47s219.png

 

United States of Tara: 2.09 The Family Portrait

 

USoT29a

Mouais, mouais, mouais... c'est loin d'être transcendant. Limite ennuyeux. Enfin, c'était pas loin quoi. Mais merci au couple Gregson qui reste intéressant malgré tout. Surtout, cette fois, grâce à Max qui a enfin atteint son seuil de tolérance depuis peu concernant les délires de sa femme et va même jusqu'à traiter d'alter! Ce qu'apparemment, elle n'est plus depuis un bout de temps. Mais nous serions nous fait berner? La vraie Tara aurait-elle disparue sans qu'on s'en rende compte? Et si Max avait raison...  Quoiqu'il en soit, il dérape et cela avec Pammy la serveuse (plutôt une bonne façon de réintroduire cette dernière). Sans avoir connaissance de cet écart, Tara est néanmoins consciente d'un problème dans son couple et cela grâce au mémorable pétage de plomb de Max lors du dernier épisode. On en attendait pas moins de Tara, mais c'est toujours rassurant de voir que sa condition de femme au foyer est loin de l'avoir lobotomisé (contrairement à d'autres...). Elle prend alors une décision inattendue: elle confie à Shoshana, qui effectue ici un joli retour (faut-il que je rappelle encore une fois à quel point Toni Colette rules?), le soin de s'occuper de son mari pendant qu'elle continue sa quête spirituelle. Max peut donc coucher avec un alter, c'est une première. Cela montre bien toute la confiance qu'accorde Tara à Shoshana. Du coup, je commence à avoir des doutes concernant les intentions de cette récemment débarquée alter... qu'elle soit à ce point intéressée à aider Tara, c'est suspect. Je peux me tromper aussi... mais cela dit, d'un côté comme de l'autre, ça reste une bonne chose. Si j'ai raison, cela fera toujours un bon retournement de situation bien maîtrisé... et si j'ai tort, une alter avec de réelles bonnes intentions, ce n'est pas plus mal, ça change des autres. En attendant que la divine Shoshana prenne le pouvoir sur les Gregsons et domine le monde ou pas, Tara et Max prennent conscience de leurs problèmes de couple en fin d'épisode, et c'est déjà en soi un beau pas vers la résolution du tout. A part ça, comme je le disais, c'est assez chiant. Marshall et Charmaine s'enlisent dans leurs intrigues respectives qui restent tristement déconnectées du reste. Pire, elles sont sans surprises. On rapproche grossièrement Marshall de Lionel comme on s'y attendait depuis le début de la saison et, du côté de Charmaine, on sous-entend pas très subtilement qu'il est déjà acquis qu'elle finira par retrouver Neil même si actuellement, comme Nick le lui a demandé, elle lui intente un procès pour l'empêcher d'avoir des contacts avec sa future fille. On essaie donc de gagner du temps, et ça ne me convainc pas plus que ça. Kate quant à elle, a droit à une nouvelle intrigue toute belle, toute neuve.... une intrigue avec un love-intest. Chouette.... bon à défaut de ne pas être très originale, l'histoire a le mérite d'intriguer avec ce jeune et mystérieux PDG qui rencontre Kate à travers son réseaux internet de geeks à la recherche de fantasmes. Donc pas beaucoup d'émotion et de fantaisie mais pas mal de questions. C'est mieux que rien.

 

USoT29b

 

En conclusion, on a droit au minimum syndical. L'intrigue principale, à savoir celle de Tara, tire bien évidemment l'épisode vers le haut, car toujours la plus musclée et maîtrisée. Le reste n'est pas très convaincant et fait du surplace. Dommage.

 

[5,5/10]

Publié dans United States of Tara

Commenter cet article