The Big Bang Theory: Saison 4

Publié le par Shoone

1304533926_the-big-bang-theory-season_4.jpg

 

The Big Bang Theory: Saison 4

 

abc2stars

 


 

THE-BIG-BANG-THEORY-The-Justice-League-Recombination-3Particulière saison que cette 4e cuvée de The Big Bang Theory. Elle est probablement celle qui a marqué le plus gros tournant dans l'histoire de la série. De fait, c'est une vraie mutation qu'elle a entrepris cette année. Moins de geekeries, plus de relationnel, interactions plus variées, plus de feuilletonnant... en bref, The Big Bang Theory s'est en quelque sorte "Friendsifiée". Oui, j'ose le mot. Beaucoup ont longtemps considéré (et considèrent encore) How I Met Your Mother comme la grande héritière de la mondialement célèbre sitcom amicale... mais je crois qu'avec cette saison 4, Big Bang peut s'affirmer comme une héritière bien plus digne. Alors certes, du coup, le côté geek de la série s'est considérablement estompé mais ça n'en a pas non plus rendu moins drôle la série, celle-ci ayant trouvé dans les intrigues plus relationnelles des ressorts comiques tout aussi efficaces. Et puis bien sûr, il y a les éternels gimmicks fondateurs tels que knock, knock, knock Penny, le that's my spot, les allergies de Leonard, la mère invisible de Howard et tant d'autres, qui fonctionnent toujours très bien! Les geekeries n'ont pas plus totalement disparues, loin de là, l'illustre Sheldon Cooper étant toujours là pour les assurer. Néanmoins, je reconnais que leur réduction est un peu regrettable, la série perdant de cette façon une bonne partie de son originalité des débuts. ça n'en reste pas moins une évolution logique qui s'inscrit parfaitement dans l'éternel thème du passage à l'âge adulte.

 

the-big-bang-theory-saison-4-episode-21-photos-image-454128La Friendsification de la série est par ailleurs aussi passée par l'introduction de nouveaux personnages. Et pas n'importe lesquels, puisqu'il s'agissait essentiellement de rôles féminins. Leur noms? Amy Farrah Fowler, Priya Koothrappali et Bernadette Rostenkowski. Pour cette dernière, l'intégration au cast a été on ne peut plus facile, s'étant déjà faite connaître la saison dernière comme l'étonnante conquête d'Howard. Leur séparation de dernière minute avait été une belle erreur que cette saison s'est admirablement chargée de rectifier en renforçant le couple et en lui offrant une belle évolution. Ce qui a été l'occasion de voir Howard mûrir enfin un peu et puis de découvrir un peu mieux le talent pour la comédie de Melissa Rauch. Les choses ont été plus compliquées en revanche pour Amy. Il faut dire que les attentes étaient plus grandes aussi. Introduite seulement dans le cliffhanger du season 3 finale, elle était "teasée" comme l'improbable love-interest de Sheldon en saison 4. Une idée prometteuse mais casse-gueule aussi. Le risque était alors grand de faire d'Amy un clone de Sheldon qui se serait rapproché de lui un peu précipitamment. Et dans un premier temps, c'est un peu ce qui est arrivé malheureusement. Mais les scénaristes ont su se ressaisir ensuite et ont eu la bonne idée d'éloigner un peu Amy de Sheldon temporairement, en en faisant une bonne amie de Penny, ce qui a permis de donner au personnage plus d'indépendance, de mieux la caractériser et enfin de varier un peu ses interactions. Finalement, Sheldon et Amy ont fini par se retrouver, sans pour autant précipiter leur relation, et ont enfin formé un duo du tonnerre très attachant, qui a pu dévoiler toute l'étendue de son potentiel comique dans l'épisode 4.20 The Herb Garden Germination notamment, qui les as vu mener ensemble une improbable étude sur les rumeurs.

 

The-Big-Bang-Theory-Season-4-Episode-19-3Troisième et dernier ajout féminin de cette saison, Priya est aussi certainement le moins drôle et intéressant des trois. Néanmoins, son personnage a été un outil très utile à l'évolution de la série, notamment en offrant à Leonard enfin une relation stable, sur la longueur, pour se remettre de sa séparation avec Penny. Pour cette dernière, Priya a aussi été l'occasion de se rendre compte de l'affection qu'elle porte encore à Leonard, mettant ainsi doucement en place une réconciliation à venir, vraisemblablement, dans la prochaine saison. En attendant, Pryia a donc surtout suscité la jalousie de Penny, tout à fait approuvée par ses nouvelles meilleures amies Amy et Bernadette, ce qui a été l'origine de diverses savoureuses séquence comiques. Au passage, l'amitié naissante entre Penny et les nouvelles arrivantes féminines a été l'une des très bonnes idées de la saison, donnant au personnage de Penny plus d'indépendance et surtout plus de crédibilité. En effet, il devenait étrange de voir un tel canon préférer passer tout son temps avec des geeks...

 

the-big-bang-theory-season-4-finaleEt justement les garçons dans tout ça? Non, ils n'ont pas été mis en sourdine pour autant. Figurez-vous que Sheldon a même bien voulu partager son considérable temps d'antenne cette saison. Un bel effort a ainsi été fait pour équilibrer le temps d'exposition de chaque membre du cast et éviter la surexploitation de Sheldon comme ça souvent été le cas par le passé. Le personnage a donc été davantage utilisé comme un ressort comique de background, ne s'accaparant pas sans cesse toute l'attention. Bon, il y a quand même eu quelques épisodes, très drôles d'ailleurs où il était le principal centré d'intérêt comme The Cruciferous Vegetable Amplification où il se crée un avatar robotique pour vivre sa vie à sa place, ou The Toast Derivation qui ironiquement, le voit tenter de retrouver l'attention qu'il a perdu, les autres préférant passer leur soirée chez Raj et Priya. Mais ce type d'épisode a été limité, de façon donc à ce que ce génial jouet télévisuel qu'est Sheldon ne perde pas de son charme. Une bonne résolution qui nous a évité l'overdose de Sheldonneries. Le grand bénéficiaire de cette initiative reste surtout Raj. Habitué au rôle de 5e roue du carrosse les saisons passées, il a réussi à regagner une certaine visibilité, cela grâce à la relation de sa soeur avec Leonard ainsi que son petit béguin pour Bernadette. Celui-ci a d'ailleurs été très bien mis en scène dans l'excellent épisode The Thespian Catalyst. Il a aussi eu droit à quelques épisodes centrics qui ont contribué au travail pour redonner au personnage son importance dans la série. Un travail parfaitement conclu par le cliffhanger de fin de saison nous dévoilant la coucherie accidentelle de Penny et Raj. En outre, cela a servi d'excellente conclusion, par son aspect improbable et audacieux, à une saison qui l'a été tout autant.

 


 

En conclusion, c'est une belle évolution qu'a effectué The Big Bang Theory cette saison. Je crois même qu'on pourrait dire que cette saison 4 est celle de la maturité. Les personnages y grandissent, y font de nouvelles rencontres, les relation s'y stabilisent... et même Sheldon se découvre un potentiel intérêt amoureux. Un véritable effort a aussi été fait pour que chacun ait sa place et son utilité dans la construction narrative très bien pensée cette année. Au final, c'est donc une saison cohérente, marquée par le changement, qu'auront avec toujours autant d'humour et de brio, livrés les désormais geeks les plus célèbres de la télévision.

Publié dans The Big Bang Theory

Commenter cet article

Flow 01/07/2011 17:41



Je partage ton  point de vue mais je crois que nous ne sommes pas nombreux dans ce cas, hélas! Les fans préfèrent le côté geek.



Watcher 17/06/2011 16:04



Pour ma part, c'est avec cette saison que j'ai lâché la série, préférant de loin son côté geek qui s'est bien mis à l'écart, sauf dans quelques épisodes... Je n'ai jamais été fan de Friends,
encore moins de HIMYM, et puis j'ai bien moins ri cette saison. La fin est d'ailleurs beaucoup trop "soapesque" à mon goût, annonçant une intrigue qui ne m'accroche a priori pas du tout.


Mais bon, c'est vrai qu'on peut y trouver son compte et que parfois, les relations entre les perso sont bien gérées et plaisantes à suivre.



Nico 14/06/2011 21:24



Pour ma part je partage complètement ton analyse et mon analyse - que vous pouvez retrouver ici : http://09ers.blogspot.com/ - va ton sens.


Pour résumer on peur dire que The Big Bang Theory est passé d'une série sur les geeks à une série avec des geeks.



Mikaël 14/06/2011 10:52



Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ton bilan, tu le verras si tu suis ce lien http://t.co/ZQXzZpA


Dans un sens, oui, les personnages évoluent, mais je ne sais pas si c'est dans le bon sens. On voit moins Penny, Leonard est insupportable. D'un autre côté, et là je suis d'accord avec toi, c'est
bien de donner plus de présence à Raj qui en avait bien besoin après trois saisons en demi teinte pour lui. Quant à Sheldon et Howard, ils restent mes favoris de la série.


Pour la prochaine saison, j'aimerais tout de même qu'on revienne à du Big Bang Theory plus classique car je n'aime pas trop qu'on s'éloigne de l'esprit geek que j'aime tant chez eux.