The Big Bang Theory: 5.21 & 5.22

Publié le par Shoone

vlcsnap-2012-05-17-17h30m16s27.png

 

The Big Bang Theory 5.21 The Hawking Excitation

abc3stars

Un épisode qui ne restera pas dans les annales mais sympathique tout de même. Il ne propose en fait rien de spécialement nouveau et reste assez simple dans sa construction avec une seule intrigue centrée sur Sheldon. Il est du coup surtout dommage que ça éclipse totalement les filles, Amy n'apparaissant même pas. Heureusement, l'efficacité comique de l'ensemble ne se dément pas, toujours grâce au talent de Parsons. Une intrigue mettant en avant la puérilité combinée à l'arrogance de Sheldon ne manque jamais d'être drôle pour moi de toute façon. Mais on en revient pas une fois de plus à la même histoire grâce à Howard qui réussit à génialement tourner le petit génie en dérision. Et même si j'adore le Sheldon irrépressiblement prétentieux, le voir se faire donner une bonne leçon, ça fait aussi du bien.

 

The Big Bang Theory 5.22 The Stag Convergence

abc2stars

A l’approche du final et du fameux mariage de Bernadette et Howard, j’apprécie que la série se décide à se recentrer un peu sur eux. Leur relation méritait bien un nouvel approfondissement pour qu’on sente ce mariage tout à fait légitime. La révélation sur les ex-sales habitudes d’Howard à Bernadette arrive donc à point nommé. La diffusion internet des indiscrétions de Raj à l’enterrement de vie de garçon m’a particulièrement plue comme façon de révéler le tout. C’est drôle bien sûr, mais surtout c’est aussi très fidèle à l’esprit original geek de la série. L’enterrement de vie de garçon, en plus de fournir une bonne dose de rires entre les blagues ratées de Sheldon et le gag de Stuart, sert par ailleurs à retrouver une série de guests récurrents emblématiques de la série. Il souligne aussi joliment l’amitié du groupe de base et notamment d’Howard et Raj. Du côté des filles, même si elles sont plus discrètes, le bilan comique est également très bon, notamment grâce un duo Penny/Amy dont je ne me lasse pas et qui sert de soutien plus qu’improbable à Bernadette. Celle-ci finit bien sûr par se réconcilier avec Howard comme on pouvait s’y attendre, mais ce que j’ai trouvé d’assez intéressant et attendrissant là-dedans, c’est que cela permette bien de se rendre compte de l’évolution d’Howard et lui offre l’occasion de se montrer touchant comme rarement.

Publié dans The Big Bang Theory

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article