The Big Bang Theory: 5.01 & 5.02

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-09-25-15h55m05s0.png

 

The Big Bang Theory 5.01 The Skank Reflex Analysis  (Season Premiere)

abc2stars

Les geeks reviennent en forme ! L’humour était largement présent tout du long de l’épisode. Plus particulièrement grâce à Sheldon, bien sûr. Ses commentaires sur la situation de Raj et Penny étaient bien dignes de lui et toujours aussi hilarants. C’était une bonne idée de le laisser en commentateur de l’intrigue sans lui donner de quoi faire pour voler la vedette à tout le monde. De cette façon, l’épisode a le temps de développer les répercussions de la coucherie de Raj avec Penny et faire passer cet aspect plus soap grâce à l’humour. En ce qui concerne les répercussions, c’est intéressant de voir comment elles touchent tout le cast et pas seulement les garçons, prouvant à quel point les geeks et les filles sont devenues une vraie sorte de micro-communauté. Peu à peu, on se rend bien compte que Big Bang à réussi le pari de s’éloigner du faux pas « Sheldon Show » pour revenir à une vraie ensemble comedy. Ne pas coupler Raj et Penny reste la meilleure initiative de ce premiere. Leur petit dérapage suffisait à bousculer un peu tout le monde, il n’y avait pas besoin d’en profiter pour en faire un duo amoureux qui n’aurait eu aucune crédibilité. Leur scène de pseudo-rupture était au passage assez marrante, nous dévoilant un Raj bien plus comique qu’on ne peut le croire. Toute cette histoire fournit aussi l’occasion à Amy de briller un peu. C’était le bon prétexte pour davantage la rapprocher de Penny en poussant cette dernière à se réfugier chez elle, honteuse de son coup d'un soir. Compte tenu de l’excellente alchimie qui a réussi à se mettre en place entre Bialik et Cuoco, on ne va pas se plaindre. Petite déception du côté de Leonard. Sa réaction était de toute façon prévisible, mais il aurait été malin de davantage le compenser par le rire. Ici, le personnage reste assez en retrait et les rares tentatives comiques ne sont pas des plus inspirées. Même la conversation webcam avec Christine Baranski n’était pas spécialement efficace.

 

 

The Big Bang Theory 5.02 The Infestation Hypothesis

abc3stars

C’était moins convaincant. La faute à une intrigue un peu lourdingue sur la relation à longue distance de Leonard et Pryia dont on se croyait pourtant débarrassés. Les seuls moments drôles de cette histoire, on les doit ironiquement à d’autres personnages. Sheldon, évidemment, et ses commentaires toujours aussi inspirés et sa répartie hors normes mais aussi Raj et Howard et leur dernière production robotique assez spéciale. Leonard et Pryia nous ont eux imposé des situations comiques des plus laborieuses et prévisibles. Si au moins il y avait un tant soit peu de réelle complicité entre eux… mais non. Définitivement, vivement que Pryia soit évincée. Mais sachant qu’avec même des milliers de kilomètres de séparation du reste du groupe, elle arrive à sa faire une place dans la série, je perds un peu espoir de vite la voir disparaître. On a droit à quelque chose de plus simpliste mais ô combien plus efficace avec Sheldon et Penny. Cette histoire de canapé prend peut-être des proportions exagérées mais c’est le propre de toute intrigue Sheldonesque. Et du moment que cela permet de faire interagir Sheldon et Penny, je ne suis pas contre. La dynamique de Parsons et Cuoco est tellement parfaite qu’ils pourraient parler de n’importe quoi, ce serait drôle. Amy vient très bien compléter ce tandem. J’ai d’ailleurs adoré son échange avec Sheldon qui prouve bien que malgré leur intellecte comparable, ils sont finalement assez différents.

Publié dans The Big Bang Theory

Commenter cet article