"Taking Control" (The Good Wife - 2.01)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-10-26-13h50m02s229.png

 

The Good Wife: 2.01 Taking Control (Season Premiere)

 

abc2stars


 

vlcsnap-2011-10-26-13h46m02s166Un retour des plus convaincants. Quel plaisir de retrouver la série, de revoir Alicia, le cabinet, les éternels jeux de pouvoirs politiques et judiciaires. La classe de la série m’avait manqué. L’épisode nous remet directement dans le feu de l’action avec le fameux choix d’Alicia qui concluait la saison précédente. La résolution de ce cliff est à mon avis la plus judicieuse. Alicia reste aux côtés de Peter et son triangle amoureux avec Will reste en stand-by pour ne pas venir trop compliquer les choses pour le moment. Il s’en est néanmoins fallut de peu mais c’était sans compter sur Eli, qui règle vite la situation. Une bonne chose qui lui permet par la même occasion d’être mieux ancré dans l’arc d’Alicia.

 

L’analogie avec le nouveau scandale sexuel du Colorado était une plutôt bonne idée. En contraste avec la reconnexion très… érotique dans la salle de bain des Florrick, cela vient souligner l’évolution du couple depuis la saison passée.

 

Le bouleversement le plus notable dans ce début de saison est à trouver du côté du cabinet qui entreprend une fusion. Ce changement est le bienvenu. Il permet d’évacuer enfin les soucis financiers qui avaient occupé pas mal de la saison dernière et instaure une nouvelle dynamique entre Will et Diane, les associés principaux avec l’arrivée du nouveau partenaire interprété par Michael Ealy. Il reste toutefois à celui-ci à faire ses preuves car pour l’instant, il s’avère assez transparent.

 

vlcsnap-2011-10-26-13h45m50s52Le petit bémol de l’épisode est à trouver du côté de l’affaire du jour. Un peu trop tarabiscotée pour finalement aboutir à pas grand-chose. Elle sert par ailleurs de prétexte à une petite rivalité entre Kalinda et le nouvel enquêteur greffé au cabinet. Malheureusement, ça ne vole pas bien haut. Dommage, Archie Panjabi mérite mieux que ça.

 

En parlant de rivalité, j’aurais aussi aimé voir celle entre Alicia et Cary prendre de l’ampleur au cours de cette affaire. Pour l’instant, là aussi, petite déception avec un Cary pas bien méchant et presque éteint. Quelques points positifs tout de même avec les scènes de procès assez réussies grâce à Margulies et un peu de comique avec l’accusé qui essaie de se défendre tout seul. Le lien avec l’intrigue politique constitué par le juge, partisan de Peter, a sinon rendu le tout plus intéressant.

 


 

En conclusion, l'épisode marque une solide reprise, ressituant tous les personnages et offrant de nouveaux enjeux prometteurs. Il aurait tout de même gagné à soigner davantage son affaire du jour.

Publié dans The Good Wife

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article