"Strange Bedfellows" (PP - 3.05)

Publié le par Shone


Private Practice
: 3.05 Strange Bedfellows

Après la grande première, on passe à des reviews un peu plus légères. Voilà qui devrait convenir à cet épisode de Private Practice. Il y a peu de défauts donc pas beaucoup à développer.

On commence avec l'irrésistible Violet, qui en une saison s'est imposée comme la véritable star de la série. Addison ne démérite pas non plus, elle passionne simplement moins depuis un moment, mais revenons à Violet. Le jour du procès de Katie (vous savez, la cinglée qui a charcuté Violet pour lui voler son gosse) est arrivé et il faut que Violet y témoigne. Déjà, son intrigue partait avec un excellent à priori: on a  amené ça très simplement ,sans en faire tout un pataquès en préparant ce procès pendant les 2-3 épisode précédents. De plus, elle présentait un intérêt et un potentiel énorme. Au final, on est pas déçu... Amy Brenneman est comme toujours touchante, authentique et attachante, sa scène de colère pendant l'entretien avec Katie était vraiment scotchante. D'un point de vue scénaristique, j'ai aussi apprécié que Violet essaye de voir le cas de Katie de son oeil de psychologue compétente. ça donne un bon cas de conscience dont l'issue était peut-être un peu prévisible mais finalement assez logique. A côté de ça, on a Pete qui est assez en retrait, mais bon, c'est pas plus mal, il n'aurait pas été très utile.


Passons au cas médical du jour. Il implique Addison, Sam et Naomi. Cherchez l'intrus. Eh, oui, que vient foutre Naomi là-dedans? Elle était pas censée bosser dans le cabinet du dessous? Et bien, exceptionnellement, elle aura l'occasion de davantage interagir avec ses ex-collègues que dernièrement car le cas du jour est en fait le même que celui du season 2 finale, celui même qui a contribué au départ de Naomi. Mais oui, souvenez-vous, l'histoire des embryons échangés! 2 femmes s'étaient retrouvées avec le bébé de l'autre dans son ventre mais avaient finit par accepter ça. Une belle trouvaille des scénaristes. Aujourd'hui, on se retrouve avec quelques complications pour les 2 futurs mamans. En effet, le bébé que porte l'une d'entre elles (mais qui appartient à l'autre... vous suivez?) a une tumeur. Ainsi, s'il n'y a qu'un bébé sur les 2 qui naît, les bénéfices sont mal répartis pour les femmes. Je ne m'aventurerais pas trop dans les détails parce qu'il y en a définitivement trop mais cela reste une excellente intrigue. Je n'arrive qu'à lui trouver des points positifs. On ne tombe pas dans la facilité et il y a de très bons rebondissements. Et comme je le disais, ça nous permet d'avoir une Naomi plus présente (bon, elle est ce qu'elle est, je ne l'aime pas plus que ça... mais cette fois elle a été assez supportable pour le coup). Sinon Addison assure toujours avec les patients et assure tout court... mais bon, je ne sais pas si c'était l'objectif des scénaristes mais on la sent assez éteinte, subtilement on dirait qu'on veut nous faire comprendre qu'elle est épuisée, qu'elle n'est plus l'Addison du 1.01 qui danse à poil chez elle. Mais secouez-là nous la belle rousse! Refilez-lui vite une intrigue quoi! Même un love-interest, un de plus ou un de moins de toute façon maintenant... mais vite!

A part ça, on a Coop qui suite à l'arrivée au practice de sa copine, l'impétueuse et inusable Charlotte King, la seule et l'unique, découvre qu'elle y sera... sexologue. Le simple fait que Charlotte débarque à Oceanside s'annonçait déjà ENORME mais là... sexologue... ça promet! La situation est assez drôle pour Cooper, la scène du bar est trippante... Et vous, "si votre copine vous disait qu'elle se lançait dans la sexologie, vous seriez OK avec ça?" xD... Bon par contre, ensuite sa crise d'ego est bien moins marrante. Il en a marre d'être l'homme dominé?... euh, Coop, mon vieux, ça fait un peu 2 ans que t'es avec, et tu savais quand même à quoi t'en tenir avant de te lancer dans l'aventure, il serait peut-être temps de s'y faire, non? C'est un peu là le seul vrai gros faux pas de l'épisode à mes yeux.

En bref, Strange Bedfellows fait fortement écho à Ours, Yours and Mine, l'excellent season 2 finale, ce qui est loin d'être déplaisant. ça  nous donne une impression de continuité et d'aboutissement maîtrisé. Le tout est agréable à suivre et bien structuré. Ajoutez à ça l'aura chaleureuse du show qui ne faiblit pas et ses actrices au charisme incroyable (à part NaNa, of course) et vous obtenez un très bon épisode.

[8/10]

Publié dans Private Practice

Commenter cet article