"Storm Weathered" (LUX - 1.11)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-04-02-21h30m00s84.png

 

Life UneXpected: 1.11 Storm Weathered

 

Life UneXpected s'essaye aux huis-clos cette semaine. C'est un exercice qui sied à merveille à la façon de fonctionner de la série qui consiste à se concentrer sur les 4 personnages principaux. Tout ce qu'on pourrait reprocher, de mon point de vue, c'est de ne pas en avoir proposé plus tôt. Je n'aurais pas été contre quelques confidences en début de saison, ici, il y en a, et tant mieux, mais rien de surprenant comme ça aurait pu l'être plus tôt. Peut-être était-ce voulu, créer ainsi l'impression qu'on connaît déjà bien les personnages... dans le but de nous surprendre plus tard? Ce serait l'idéal mais je ne vois pas la série se risquer à ça. En attendant, concentrons-nous sur le présent.

 

vlcsnap-2010-04-02-21h32m21s205Alors l'épisode se divise en fait en 2 huis-clos. Le premier inclut Baze, Cate et Abby (Math et le-black-dont-je-me-rappelle-plus-le-nom étant purement décoratifs), coincés au bar à cause de la tempête qui sévit sur Portland. Le timing ne les arrange pas puisque Cate s'apprêtait à partir se marrier à Vegas avec Ryan et Baze songe à larguer Abby. Leur réunion sera l'occasion de pas mal de chamboulements dans les relations... Plusieurs clashs au programme: d'abord, Cate vs Baze lorsqu'elle pète un plomb quand elle l'entend dire qu'il a encore des sentiments pour elle à sa soeur et cela en guise d'argulent mensonger pour se débrarrasser d'Aby. Sans le charisme de Polaha et Appleby, je doute d'avoir suivi cette histoire jusqu'au bout. Le quiproquo n'est pas inspiré du tout, et puis surtout il est super tordu. Il amène néanmoins ensuite un autre clash bien plus intéressant: Cate vs Aby. Britt Robertson ne démérite pas en fille désillusionnée qui malgré tout n'oublie pas qu'elle est psy. Elle a raison d'engueuler Cate, celle-ci  change d'avis comme de chemise et refoule de nombreux sentiments... l'engueulade sonne ainsi très juste et remet à Cate les idées en place. Elle doit prendre conscience qu'elle a des sentiments pour Baze. Et voilà donc le triangle amoureux Cate/Ryan/Baze qui reprend de la consistance... mais je dois avouer que même si c'est bien amené à travers Aby, c'est loin d'être original, on s'en serait bien passé. On les voit venir avec leur gros sabots les scénaristes, ils veulent nous faire exploser tout ça pour le season finale de dans 2 semaines, lors du marriage de Cate et Ryan bizzarrement ramené à... dans 2 semaines. Peut-être aura-t-on quelques surprises, mais honnêtement , je le redis, j'en doute... Life a progressé mais est encore trop sage pour ça.

 

vlcsnap-2010-04-02-21h33m57s142Le 2e huis-clos concerne Ryan et Lux, mais avant d'en arriver là, Lux passe par la case "petite soirée chez l'ami-béguin". Revoilà donc Jones, ma petite tête de tarte blonde que j'adore détester... On s'en croyait débarrassé mais, la vérité c'est que boucle d'or est un gros boulet super pot de colle. Rien de nouveau donc, c'est toujours un neneu mais Lux n'en reste pas moins confuse au sujet de ses sentiments à son égard. On se demande bien pourquoi... Au moins, ça fait toujours un joli parallèle avec Cate. Une fois Lux récupérée par Ryan à la fête, on respire enfin dans son intrigue. Les enfermer dans la station radio pendant la tempête était une excellente idée, le lieu cadrait très bien avec les confidences de Lux à Ryan. Ce retour sur son passé agrémenté de flashback était loin d'être passionnant et pas forcément bien amené mais restait sympathique et puis ça nous a permis d'enfin mettre des images sur la vie au foyer d'orphelins de Lux. Et Ryan dans tout ça? Il a son utilité et tant mieux, ça fait honneur à son statut de seul véritable adulte de la série. Il est à l'écoute de Lux, compréhensif et surtout il est d'excellent conseil. On ne tombe dans un love-talk attendu et cliché. Ryan lui parle d'humanité et de rejet, et c'est bien mieux comme ça. Personne n'aime être rejetté, même par quelqu'un qu'on apprécie par forcément. Lux (et puis et peu Cate même si c'est plus compliqué que ça) ne font pas exception à la règle. Alors oui, c'est cul-cul voire niaiseux mais je pense que cette facette de Life arrive finalement à s'affirmer comme une signature, et puis si ça passe plutôt bien, c'est surtout grâce à cette atmosphère sombre et humide qui contraste joliment avec la "luminosité" de la morale et puis ces personnages que la série a soigneusement développé et, on le voit ici, à raison.

 

En conclusion, un bon épisode, qui a ses bons moments comme il a ses défauts. Mais au fur et à mesure des épisode, on sent bien que Life évolue et se débarrasse peu à peu de ses problèmes du début. Bon, il y a quelques directions prises qui ne me plaisent pas trop mais elles ont au moins le mérite d'être bien amenées.

 

[7/10]

Publié dans Life UneXpected

Commenter cet article