"Silly Love Songs" (Glee - 2.12)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-02-12-15h58m29s207.png

 

Glee: 2.12 Silly Love Songs

abc3stars

 

vlcsnap-2011-02-12-15h55m48s132Après le catastrophique épisode Superbowl, j'ai enchaîné avec cet épisode en me disant que de toute façon, Glee pourrait diffcilement faire pire. C'est donc avec un petit espoir d'amélioration que j'ai entamé Silly Love Songs...  puis je me suis rappelé qu'il s'agissait de l'épisode spécial St-Valentin, et aperçu que Jane Lynch, qui avait sauvé quelques meubles dans le précédent épisode, n'en faisait pas partie. Et là, j'ai à nouveau craint le pire. Un épisode uniquement centré sur les amourettes niaises de lycéens, bon sang de bon Dieu, ça allait être à se tirer une balle! ...  mais, ô miracle, finalement, ça n'a pas été si insupportable que ça. Et ce pour une raison simple: la série a eu la bonne idée d'injecter un peu d'humour décalé dans certaines love-stories. Surtout en fait celle de Puck et Lauren, qui du coup se classe facilement comme la meilleure intrigue de l'épisode (voire de la série depuis un bon bout de temp). J'ai vraiment beaucoup aimé l'idée de ce couple improbable et encore plus original dans la mesure où c'est Puck qui court après la fille, une première pour le bonhomme. En parallèle, la pauvre Santana qui s'était auparavant éprise de lui, se sent bien délaissée pour la St-Valentin, l'occasion pour elle de participer également au soudain grand élan d'irrévérence de la série en se la jouant encore plus bitch emmerdeuse que jamais. C'est alors à un catfight d'anthologie entre Lauren et elle qu'on assiste, avant de la voir s'amuser à semer la zizanie dans les affaires amoureuses de Quinn, avec un génial plan impliquant une scène plutôt hot où elle revêt une drôle de tenue d'infirmière.

 

vlcsnap-2011-02-12-15h59m46s212En parlant de Quinn, celle-ci en revanche n'a pas droit à beaucoup d'humour dans sa... ou plutôt, ses romances. Son éphémère infidélité à Sam, avec Finn, n'apparaît ainsi que comme une complication amoureuse vraiment barbante et inutile devant laquelle on parvient à ne pas s'endormir que grâce à sa plastique. Enfin, en bas de l'échelle des romances potables de cet épisode, il y a Blaine et Kurt. Là, on aurait pu largement faire la sieste en regardant, on aurait de toute façon rien manqué d'intéressant. Dès le départ, c'était prévisible que Blaine n'allait pas faire sa déclaration d'amour à Kurt, tellement l'écriture de la série est maladroite. D'autre part, la révélation du béguin de Kurt ne change pas vraiment la situation, Kurt et Blaine préférant rester amis... comprendre que leur couple est la seule idée que les scénaristes ont pour eux et, en conséquence, ont décidé de faire traîner en longueur sa concrétisation, par pure flemme de chercher d'autres idées pour les occuper. Donc au final, j'aurais définitivement mieux fait de m'accorder quelques micro-sommeils pendant leurs passages... ça m'aurait d'ailleurs épargné les multiples prestations musicales de Darren Criss, dont on va très vite finir par saturer à force de sur-exploitation par la prod qui a clairement trouvé en l'acteur son nouveau chouchou. En ce qui concerne les autres titres interprétées dans l'épisode, j'ai rien à  en redire. Oui même pour l'immonde Firework de Katy Perry qui devient étonnament écoutable chanté par Lea Michelle. Mais mon titre préféré reste Fat-Bottomed Girls, Queen oblige. PYT était pas mal aussi remarquez, c'était une bonne idée d'associer Artie et Mike qui n'ont pas souvent l'occasion d'interagir.

 


 

En conclusion, Glee limite les dégâts avec un épisode de St-Valentin étonnament digeste. Certes, on échappe pas à pas mal de love-stories lourdingues et stagnantes, mais il y a aussi quelques bonnes idées, assez inspirées et misant plus sur l'humour, qui sauvent l'honneur.

Publié dans Glee

Commenter cet article

tao 15/02/2011 17:05



J'ai bien aimé cet épisode. Comme tu l'as bien décrit, ça aurait pu être pire en associant Glee et la Saint Valentin. La série trouve le moyen de réaliser un épisode léger et assez fun avec
presque de vraies histoires. Oublions Finn, Quinn, Rachel et Sam. Le couple de la série, c'est Puck et Lauren !