"Release Me" (True Blood - 2.07)

Publié le par Shone

207-f.jpg
True Blood
: 2.07 Release Me

OMFG. Wow. Et bien d'autres dans le genre me viennent à l'esprit, une fois cet épisode visionné... ce fut sacrément éprouvant. Je vous l'assure, on ne s'ennuie pas une seule seconde avec True Blood cette semaine... bon peut-être juste avec Jessica et Hoyt, mais pour le reste, c'est un sans faute, du grand spectacle. Et c'est justement parce que la plupart des héros sont dans la merde à l'inverse Jessi et Hoyt que ça totally rocks, ça décoiffe quoi.

207-g.jpgSookie est dans la merde. Et ça depuis le dernier épisode... elle se retrouve emprisonnée avec Hugo dans les sous-sols de la Fellowship of the Sun. Mais comment en est-on arrivé là? Je pensais que les scénaristes avaient usé d'une petite facilité en faisant de sorte que Steve devine tout de suite qui était Sookie... mais en fait il y a une raison tout à fait cohérente: il y a une taupe dans le camp des vampires... et elle n'est autre qu'Hugo! Bon ça, je le voyais venir... j'aurais bien préféré que la taupe se révèle être un ou une vampire, ça aurait été plus intéressant, mais le choix fait reste logique. En tout cas dans cet épisode, les anti-Sookie devront reconnaître que même si elle est l'agaçante bonté incarnée, elle en a quand même pas mal dans le crâne. De 1) elle a tout  de suite compris qu'un traître avait dû renseigner la Communauté de leur arrivée, de 2) voyant que Bill ne venait pas à sa rescousse, elle s'est immédiatement souvenu de Barry, l'autre télépathe qui n'aura finalement pas été si inutile que ça puisqu'en lui demandant par télépathie de prévenir Bill et Eric de sa situation, il aura permis qu'on lui envoye de l'aide et de 3) quand le fameux Godric a débarqué dans la scène cliff de l'épisode, elle a tout de suite su qui il était. Franchement, ce n'est peut-être pas très objectif de ma part vu le fan de Sookie que je suis, mais là, même les plus réfractaires au personnage devront reconnaître qu'elle n'a pas démérité.

207-c.jpgC'est de famille, Jason comme sa soeur  aussi est dans la merde... Sarah veut qu'il annonce à son mari qu'ils ont couché ensemble. Hein? Oui, vous avez bien lu. A cet instant là, je me suis dit "Mais elle est blonde ou quoi?... ah bah oui". Mais là n'est pas la vraie raison de cette énormité. Sarah a commis un adultère, mais tient à ce qu'on reste fidèle aux préceptes de sa religion... et l'un d'entre eux est l'honnêteté à toute épreuve. Heureusement pour lui, Jason arrive à convaincre Sarah que ce n'est pas vraiment le bon moment pour annoncer ce genre de chose à son mari puisqu'il pourrait profiter du futur sacrifice de vampire pour se débarrasser d'eux également. Sauf que Jason subira de toute façon de le courroux de Steve, même si ce n'est pas pour la raison qu'il croit... de fait, le leader de la Communauté découvre que Jason est le frère de Sookie et l'assimile directement à un espion qui s'est joué d'eux. Seulement, encore une fois, dans sa malchance, Jason a de la chance et arrive à échapper à Steve et à son sbire et évite un triste sort... jusqu'à ce que Steve confie à Sarah qu'il pense que Jason est un espion, celle-ci le retrouve et sous le coup de la colère tire sur Jason. Fuck! Jason est-il mort? A mon avis non, mais ça constitue quand même un putain de cliff... et utiliser cet énorme quiproquo pour en arriver là, c'était quand même vachement inspiré.

207-b.jpgOn passe à Bill qui voit ressurgir son passé. Lorena, sa créatrice, introduite dans l'épisode précédent, est venue à lui et en profite pour bien l'énerver en l'empêchant d'aller sauver sa bien-aimé Sookie... à côté de ça, on a de nouveaux flashbacks sur Bill et Lorena en 1935, concernant cette fois le moment où Lorena a libéré Bill de son emprise. La réalisation y est impeccable, les acteurs plus que corrects, franchement, les flashs dans True Blood ça gère. De plus, ils ont toujours une grande utilité. Tenez, ici, ils nous permettent de découvrir pourquoi Bill a pu se séparer de sa créatrice. Grâce à l'amour tout simplement. Ainsi, il a avoué à Lorena être dégoûté par ce qu'ils faisaient, par ce qu'il était devenu... il regrettait tellement son humanité et sa liberté qu'il se serait volontiers suicidé pour ne plus avoir à subir le contrôle de sa créatrice. Mais l'affection de Lorena pour son disciple était si forte que pour empêcher Bill de se donner la mort, elle l'a donc libéré.

207-d.jpgEt voici venir ce j'attendais impatiemment depuis le début de la saison. Ouais, ça y est. On sait enfin ce qu'est Maryann!!! Pour ma part, autant vous dire tout de suite que la révélation est à la hauteur de mes espérances... Maryann est une déesse! Ou plus précisément une ménade, c'est-à-dire une sorte de disciple de Satan, ce qui lui confère de nombreux pouvoirs dont notamment celui de révéler chez les hommes, ce qu'ils ont de plus sombre en eux. Complètement barré et surréaliste, mais ça déchire et c'est le genre de chose que j'attendais dans True Blood. La révélation sur la nature de Maryann, c'est Daphné qui la fait à Sam, après qu'il a réussi à échapper à la cérémonie-orgie organisé par Maryann. Suite à cela, en colère contre Daphné pour sa trahison il s'était décidé à la tuer... mais c'était avant qu'elle ne lui fasse toutes ces révélation et qu'elle ne lui annonce que lui mettre la main dessus est une sorte de défi pour Maryann et que cela ne sert à rien de lutter contre elle vu qu'elle est de toute façon immortelle et surpuissante. Cependant, Daphné sera malgré tout tuée, même si ça ne sera pas à Sam que sera donné ce plaisir... non c'est Maryann qui la tue, comme on se débarrasse de piles usées. La raison de ce meurtre n'est pas explicite mais je me doute que puisque Daphné n'a pas su faire en sorte que Sam ne quitte pas l'orgie, Maryann n'a pas dû être bien contente. Bref, le tout est véritablement captivant, moi j'en redemande.

Au final, c'est un épisode des plus passionnant que nous livre True Blood cette semaine. Il y a de l'action et des révélations... On tremble avec les protagonistes, on partage leurs émotions, on est intrigué avec eux. En résumé, la série nous en met plein la vue.

[9,5/10]

Publié dans True Blood

Commenter cet article