Raising Hope: 2.21 & 2.22

Publié le par Shoone

vlcsnap-2012-05-01-20h21m54s27.png

 

Raising Hope: 2.21 Inside Probe

abc2stars

Raising Hope s’essaye au mockumentary et ça détonne. Le procédé commence à devenir de plus en plus courant dans les comédies mais la série réussit à le réinventer à sa manière et à l’intégrer très naturellement au récit avec cette histoire de reportage spécial sur Natesville. Bon, les quelques passages avec la présentatrice en plateau sont un peu répétitifs mais l’ensemble ne manque pas de rythme et les gags typiques de l’expérience mockumentary restent dans l’esprit de la série. On a aussi un vrai travail de la série pour faire preuve d’autodérision en parlant de son histoire sans jamais se prendre trop au sérieux. Il y a aussi cette petite phrase très drôle et ironique de Virginia, You think if they showed the embarassing things we do every single week, anyone would want to watch that ? qui montre bien tout le recul de la série. Un sens de la modestie et simplicité qui ne la rend que plus attachante. Le reportage donne sinon l’occasion à la série de replonger dans sa mythologie et ses bases sans pour autant nous resservir la même soupe. On revient donc sur les fondements de la comédie avec l’affaire Lucy avec quelques variations qui renforcent véritablement son identité et quelques surprises, dont l’étonnant cliffhanger, amené avec beaucoup d’humour, qui aident à développer la mythologie.

 

Raising Hope: 2.22 I Want My Baby Back, Baby Back, Baby Back (Season Finale)

abc1star

Les Chance nous quittent sur une très bonne note. Pour ce final, ils ont rendez-vous au tribunal pour récupérer la garde de Hope après la révélation de l’exécution ratée de Lucy, sa mère. Une merveilleuse idée qui, à l’instar de l’épisode précédent, continue de renforcer la mythologie de la série et qui m’a beaucoup plu pour les nombreux retours auxquelles elle donne lieu. Divers guests et récurrents des saisons passées viennent donc témoigner en faveur ou défaveur des Chance et offrent ainsi bon nombre de références aux épisodes dans lesquels ils sont apparus. Un peu comme un rappel en scène après le tomber de rideau. Cela assure une vraie continuité de la série et elle ne manque pas l’occasion bien évidemment de faire du défilé de guests un vrai moment de fun et de surprises. Le retour qui intéresse le plus est bien entendu celui de Lucy. Il aurait pu être casse-gueule et un peu trop énorme pour convaincre mais j’ai aimé l’explication donnée, faite avant tout avec humour et surfant encore un peu sur le délire du reportage de l’épisode précédent. Sa participation permet par ailleurs de souligner les grands accomplissements de cette saison, comme la mise en couple de Jimmy et Sabrina, en menaçant la stabilité de la famille. Elle apporte aussi surprises et émotions quand le verdict du procès tombe en sa faveur et pousse Jimmy à sacrifier sa vie avec Sabrina pour rester auprès d’Hope. Un rebondissement bien amère mais touchant joliment porté par Lucas Neff, Shanon Woodward et le reste du cast en général. Un dernier twist parmi le paquet d’invraisemblables qui ponctuent l’épisode nous (re)débarrasse de Lucy et au fond c’est pas plus mal. Il offre un dernier trait d’humour et de folie pour contrebalancer le dramatisme des dernières minutes et est aussi le bienvenu dans la mesure où Lucy n’aurait pas été intéressante sur la longueur. Bref, Raising Hope clôt une superbe saison en beauté, se montrant toujours infiniment attachante et fidèle à elle-même.

Publié dans Raising Hope

Commenter cet article

tao 04/05/2012 22:16


J'ai beaucoup aimé la 1er partie. C'était frais et déjanté. La 2e partie était bonne aussi mais le retour de la serial killeuse, j'ai trouvé ça un peu moyen. La série arrive pourtant à exploiter
le sujet avec humour et la fin remet les compteurs à zéro. Bref, la série s'est permise un gros délire et vu le ton de Raising hope, on ne peut pas lui en vouloir. Très content de retrouver les
Chance pour une saison 3, après une saison 2 très réussie.