Raising Hope: 2.07 & 2.08

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-12-17-16h18m42s119.png

 

Raising Hope: 2.07 Burt's Parents

abc2stars

Cet épisode propose du grand Maw-Maw. Rarement elle m'aura fait autant rire. Cloris Leachman est absolument géniale en vieille folle. Sa confrontation aux nouvelles technologies était une merveilleuse idée. Le personnage s'oppose tellement à ce domaine que ça ne peut que faire rire. Je retiens la réplique sur l'iPhone vibrant: "In my days there were shaped more like penises". La visite des parents de Burt m'a également fait rire mais surtout grâce aux situations comiques découlant de la mise en scène des Chance pour cacher leur pauvreté. La confrontation entre richesse est pauvreté par contre m'a  laissé de marbre. Le thème devient un peu redondant dans la sèrie et reste ici exploité assez facilement. Quoi qu'il en soit, le passage des parents était intéressant pour Burt et vient lui donner une nouvelle profondeur. A part ça, Sabrina devient plus drôle mais ironiquement en feignant être la femme de Jimmy. L'imposture est très savoureuse, portée par l'alchimie entre les acteurs mais quelque part frustrante puisque tout ce qu'on attend justement, c'est qu'ils deviennent enfin un vrai couple.

 

Raising Hope: 2.08 Bro-gurt

abc3stars

Mouais, on a connu mieux. C’est dommage parce qu’on partait pourtant d’une bonne idée, à savoir ce concours d’inventions loufoques auquel participent les Chance. La situation est alors tout à fait propice à de belles bizarreries plutôt funs, c’est clair. Mais elles auraient gagné à être plus exploitées. A la place, on se concentre sur un pote boulet de Burt, sorti de nulle part et qui malgré tous ses efforts n’a rien de comique. De fait, sa stupidité n’est pas assez fantaisiste pour faire rire et c’est d’autant plus difficile qu’il débarque à peine. Du coup, seules les réactions de Burt et Virginia face au personnage font un minimum sourire. Le passage de Patton Oswalt et la chute de l’intrigue du concours, plutôt inattendue, sauvent tout de même quelque meubles niveau humour. Enfin, à défaut de beaucoup rire avec Jimmy et Sabrina, on peut voir leur relation quelque peu avancer. Le concours leur permet d’avoir leur première dispute. Toutefois, l’engueulade leur fait du bien, nuançant leur amitié et montre que malgré des désaccords, ils s’apprécient quand même. Preuve qu’ils sont bien fait l’un pour l’autre.

Publié dans Raising Hope

Commenter cet article

tao 18/12/2011 20:58


J'ai bien aimé ces deux épisodes pleins de choses étranges. La fin du concours des inventions façon Magicien d'Oz était à mourir de rire. Et rencontrer les parents de Burt était un must dans
cette version revisitée des Hillbillies de Beverly hills. Comme tu le dis Maw maw est fantastique. J'adore ses réactions complétement à l'ouest.

Shoone 19/12/2011 12:19



Ah je n'avais pas saisi la référence au magicien d'Oz, mais maintenant que tu le dis, je comprends mieux le passage.


J'ai quoi qu'il en soit bien préféré la mascarade dans la maison de riches. Les personnages y étaient bien plus rassemblés et c'est ce qui permet tout de suite à la série d'être plus drôle je
trouve.