Raising Hope: 2.05 & 2.06

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-11-15-19h48m41s98.png

 

Raising Hope: 2.05 Killer Hope

abc2stars

Un épisode qui se recentre sur l’éducation de Hope et qui le fait avec brio en s’en servant comme ressort comique génialement déjanté. Quand le bébé commence à donner des signes d’agressivité, les Chance commencent à s’inquiéter d’une probable influence des gênes de psychopathe de sa défunte mère ou de leurs disputes incessantes. En plus de faire preuve de continuité, l’intrigue est alors propice à un bon lot de situations joyeusement loufoques ou la série mêle toujours parfaitement tendresse et trash. En supplément, on a le droit à une petite morale sur l’agressivité qui passe comme une lettre à la poste grâce à l’humour l’entourant et ses nuances. Dans le même temps, les Chance sont aussi forcés de vivre temporairement dans leur jardin en raison d’une invasion de termites. Un point de départ simpliste mais qui là encore est l’occasion de belles loufoqueries grâce à l’eternel grain de folie des Chance. Entre Burt qui redispose les meubles à l’extérieur comme ils étaient à l’intérieur et Virginia qui se soulage (malgré elle) en public, les gags brillent alors toujours par leur côté décalé et osé. On notera sinon la réapparition du père de Lucy, mais malgré le plaisir de revoir Greg Germann on aurait peut-être pu s’en passer car ses passages étaient de loin les moins drôles de l’épisode.

 

Raising Hope: 2.06 Jimmy and the Kid

 abc3stars
Episode inégal. Le passage du fils de Barney, en tant que jeune prétendant de Sabrina tête à claques ne m'a pas spécialement fait rire. Le personnage était justement bien trop tête à claques pour cela, son comportement était par conséquent assez prévisible. L'intrigue aurait à la limite pu avoir un intérêt si elle avait permis a la relation de Sabrina et Jimmy d'évoluer, meme un minimum, mais la série a vite fait machine arrière. Heureusement le tout était agrémenté de situations loufoques dont seul Jimmy a le secret. C'est toutefois du côté de Virginia et Burt qu'on trouve largement son compte niveau comédie. Certes, l'humour était peut-être loin d'être raffiné autour de ce projet de quête de dent en or dans les déjections  de Maw Maw. N'empêche l'excellente dynamique entre Plimpton et Dillahunt l'ont rendu très efficace. La série réussit aussi la prouesse de ne jamais trop tomber dans le vulgaire et d'amener de la tendresse là où ne l'attend pas.

Publié dans Raising Hope

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article