"Private Lives" > "Help Me" (House - 6.14 > 6.21)

Publié le par Shoone

dr-house-saison-6-photos-promo-2010-L-1.jpeg

 

House: 6.14 > 6.21 Private Lives > Help Me (Season Finale)

 

abc2stars


 

Il a avait disparu du blog suite à l'interruption soudaine de la diffusion de la saison 6 par la TSR ce printemps, mais avec la récente reprise de la saison par la chaîne suisse, revoilà ce cher House sur Judging Series pour un bilan sur sa fin de saison. Et en ce 25 Décembre, ce retour, c'est en quelque sorte mon cadeau de Noël pour le blog. Alors sachez l'apprécier comme tel ;) Pour information, j'avais prévu au départ avec l'annonce de la diffusion des derniers épisodes de la saison 6 en Novembre sur TSR de reprendre les reviews du type "10 things" pour traiter chaque épisode... seulement, j'ai vite été débordé par les autres séries (et surtout par d'autres choses... dont l'évocation n'a pas sa place ici ;)). Je me rattrape donc avec ce post qui reprend le système des "10 things" (légèrement modifié) pour récapituler tout ça. Sur ce, voici donc mes impressions en 10 points sur cette fin de saison 6.

 

1. Le traitement de House. J'ai aimé. ça n'est pas abordé en profondeur dans tous les épisodes, mais quand ça l'est, c'est toujours très réussi, notamment dans l'excellent épisode 6.20 Baggage qui fait écho au season 6 premiere. Cette idée de guérir le toubib de tout ses démons, c'était le pari risqué de cette 6e saison, mais jamais elle ne sera tombée dans la facilité et toujours elle se sera appliquée à rendre la chose le plus réaliste possible. De ce point de vue là, je pense que c'ets un pari réussi.

 

2. Cuddy/Lucas. J'ai pas aimé. Je ne j'aurais jamais réussi à croire à ce couple. Imposé un peu trop soudainement, rarement à l'écran, pas convaincant... et puis Michael Weston m'énerve assez je dois dire. Leur rupture aussi est ratée. Faite en catimini, c'est à peine si on annonce clairement la fin de leur couple. Mais tant mieux, au moins on est débarrassé de Weston.

 

3. Les cas. J'ai aimé. Beaucoup plus inspirés et mieux écrits, ils m'ont en général bien convaincu. Et mieux encore, il m'ont fait réfléchir après coup. Je pense notamment à la patiente accro à Internet de Private Lives, à la patiente au mariage libre de Open and Shut ou encore au passioné d'histoire médiéval de Knight Fall.

 

4. Chase, 13 et Foreman. J'ai aimé... enfin, c'est à nuancer quand même. En tant qu'équipe médicale de House, ils sont toujours très inutiles et c'est assez décevant. Mais hors boulot, j'ai appris à apprécier à nouveau leur personnages. Oui, même Foreman, qui m'a fait beaucoup rire dans Lockdown. Mais c'est Chase qui m'a le plus agréablement surpris, se révélant plus sympathique que je ne le pensais, notamment dans Private Lives. Et puis il y a 13 qui est revenu à un caractère moins coeur d'artichaud et plus "chaud" tout court, formant à l'occasion un sympathique duo avec Wilson dans le définitivement très bon Lockdown.

 

5. Taub. J'ai pas aimé. Il y a des jours, je regrette bien que ce ne soit pas lui qui se soit suicidé à la place de ce pauvre Kutner. Son personnage est tellement insipide, l'interprète, tellement pas convaincant (convaincu) et ses intrigues de problèmes de couples tellement ennuyeuses, que j'ai bien failli zapper tout les passages où on s'attardait un peu trop dessus.

 

6. Le retour de Cameron. J'ai aimé. Le personnage avait besoin d'une vraie fin dans la série, ce que Teamwork n'avait pas complètement réussi à lui offrir. Je suis donc reconnaissant à la série de remédier à ça, d'autant que cela permet de mettre un beau point final, ni trop mièvre, ni trop dramatique, à sa relation avec Chase.

 

7. L'amitié House/Wilson. J'ai aimé. C'est quelque chose qui fonctionne et qui fonctionnera toujours dans la série. C'est une relation si atypique, si complexe, si bien interprétée qu'on ne peut que prendre plaisir à la suivre.

 

8. Wilson/Samantha. J'ai aimé. On est loin de la romance avec Amber mais la (re)formation de leur couple m'a plutôt plue. De toute façon, Wilson ne pouvait rester éternellement seul avec House, c'était dans la logique des choses qu'il finisse par retrouver quelqu'un... un quelqu'un qui s'est donc révélée être son ex-femme, une bonne idée qui a permis de ne pas faire trop traîner la relation.

 

9. L'épisode final. J'ai aimé. C'est un épisode très noir, très choc et passionnant, magnifiquement porté par un excellent Hugh Laurie incarnant un House plus désespéré que jamais. On y renoue un peu avec l'esprit assez pessimiste et glauque des débuts de la série. Un petit rapide retour aux sources, inspiré et fascinant, pour mieux aller de l'avant ensuite.

 

10. House/Cuddy. J'ai aimé. House heureux, c'était le pari de la saison 6, House amoureux sera celui de la saison 7. Et je suis à fond pour. Je me fiche des mauvaises langues qui disent qu'unir enfin ces 2 personnages et mettre fin à leur URST (UnResolved Sexual Tension) c'est signer l'arrêt de mort de la série. J'aime les séries qui osent, qui prennent des risques, qui ne restent pas dans leur comfort zone comme on dit, tant pis si c'est pour aller droit dans le mur. No risk, no fun, am I right? Oh et puis House et Cuddy, ça allait bientôt faire des années que les fans de la première heure rêvaient de voir House et Cuddy ensembles, que la série se décide enfin à récompenser leur patience, c'est tout à son honneur.

 

hd-season-6-promo-photo-full-cast-house-md-7802148-779-440

 

En conclusion, la fin de saison 6 de House, globalement, oui j'ai aimé, même s'il faut l'avouer, elle est inférieure aux 2 précédentes. Mais dans l'ensemble, les épisodes sont solides, bien menés et divertissants. On retrouve une dynamique entre cas du jour et feuilletonnant plus maîtrisée à mon sens, et surtout, on retrouve l'inspiration qui avait parfois bien manquée au début de saison. Bref, House n'a pas dit son dernier mot, c'est rassurant après 6 saisons.

Publié dans House

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tao 29/12/2010 16:57



Je suis assez d'accord avec tes 10 points soulignés dans cet article. Taub reste et restera toujours insipides. Je ne sais pas pourquoi on le garde car il n'apporte rien, il est fade et ses
problèmes de couple ne sont pas intéressants. La conclusion de Cameron était sympa aussi. Il fallait la revoir une dernière fois. Et sans elle, je commence enfin à apprécier Chase. Il aura fallu
le temps. Pour Cuddy et House, j'ai carrément détesté cette idée à la fin de la saison. Cette dernière scène tombait comme un cheveu dans la soupe et j'aimais bien son couple improbable avec
Lucas. Suis je revenu sur mon jugement ? Ben, je ne dirais rien. Ce serait spoiler.