"Poisoned Pill" (The Good Wife - 2.06)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-12-04-12h42m43s233.png

 

The Good Wife: 2.06 Poisoned Pill

 

abc2stars


 

vlcsnap-2011-12-04-12h41m42s144Bien moins haletant que le précédent épisode mais d’une belle efficacité. L’affaire du jour vaut essentiellement pour la prestation drôle et impressionnante de Michael J. Fox, guest-star de luxe de l’épisode en avocat handicapé d’une grosse firme de pharmaceutique. L’acteur était réellement habité et ses scènes avec Juliana Margulies étaient d’une classe infinie. J’aime par ailleurs toujours cette capacité de la série à présenter des avocats improbables, aux stratégies judiciaire souvent politiquement incorrectes comme dans le cas présent.

 

On a repris un ton plus léger du côté de la campagne de Peter mais ça n’en n’est pas moins resté très plaisant grâce à un Eli qui se démène toujours avec humour et intelligence. Beau mouvement de sa part que d’attribuer à Childs et son staff ses attaques sur Wendy, la nouvelle candidate.

 

L’implication de Grace dans la campagne avec son soutien à Wendy était assez cocasse. Elle donne aussi enfin un petit rôle à la jeune fille après l’avoir laissé en retrait jusque là. On ramène par la même occasion un peu de la dimension familiale de la série un peu abandonnée dernièrement.  

 

vlcsnap-2011-12-04-12h43m03s157Enfin, la rivalité entre Blake et Kalinda a occupé pas mal de place, sans toutefois toujours tenir la route. Le problème c’est que ces deux adversaires passent trop de temps à se défier du regard plutôt qu’à passer à l’action. Il serait mille fois plus intéressant de révéler enfin les saletés qu’ils ont découvert l’un sur l’autre plutôt que de nous faire du remplissage avec une ex problématique de Kalinda sortie de nulle part.

 

C’est là qu’arrive Cary en sauveur de l’intrigue, apportant une information des plus intrigantes sur Blake, et Bond par la même occasion. Ils seraient liés à la mafia de Baltimore. Voilà qui vient enfin donner un peu de relief aux personnages et développer un certain mystère autour d’eux. De plus, le fait que ce soit Cary qui dispose de cette information est un paramètre intéressant qui lui permet de se rattacher également à ce mystère.

 


 

En conclusion, l'épisode est imparfait mais demeure efficace par ses quelques originalités en partie judiciaire et sa "légèreté intelligente" comme j'aime à l'appeler. J'attends maintenant que l'opposition Kalinda/Blake décolle enfin.

Publié dans The Good Wife

Commenter cet article