"Pilot" (No Ordinary Family - 1.01)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-10-03-14h40m56s91.png

 

No Ordinary Family: 1.01 Pilot (Series Premiere)

 

abc2stars




vlcsnap-2010-10-03-14h39m04s51Là voilà donc la nouveauté que j'attendais le plus, et ce depuis sûrement plus de 6 mois déjà. Entre super annonces de casting (Chiklis, Julie Benz, Romany Malco, Autumn Reeser, Stephen Collins) et un pitch mystérieux (une famille ordinaire qui développe d'étranges capacités suite à une noyade dans une rivière toxique), No Ordinary Family s'annonçait pour moi comme un show au potentiel énorme. Seulement voilà, on ne va pas se mentir, la flamme de l'impatience a souvent vacillé chez moi. J'ai eu mes premiers moments de doutes notamment lors du visionnage des premières bandes-annonces qui laissaient entrevoir une série plus légère et moins ambitieuse que je ne l'imaginais. Plus tard, j'ai commencé à sérieusement m'inquiéter à la vue des virulentes critiques à l'encontre du pré-air. Mais j'ai tenu bon, et malgré autant d'éléments pouvant me décourager de m'y mettre, j'ai été au rendez-vous pour le lancement de No Ordinary Family et je pense l'être pour la suite également. Oui car quoi qu'on en dise, la série signe un premier épisode solide et accrocheur. Evidemment, il y a quelques déceptions. La famille au coeur de la série, les Powell, a une histoire des plus classiques et déborde quelque peu de mièvrerie et la découverte de leurs pouvoirs se fait dans le plus grand respect des règles de l'art des téléfilms Disney Channel. Bref, on comprend vite que nous ne sommes pas face à quelque chose d'une originalité folle finalement. No Ordinary Family est ainsi un énième show fantastique sur des personnages dotés de super pouvoirs. Un mix entre Heroes, pour la découvertes des pouvoirs, et Les Indestructibles, pour le côté famillial. Mais est-ce pour autant un mauvais mélange? Les Indestrucibles, au-delà de l'aspect enfantin, reste un honnête divertissement et l'un des Pixar les plus drôles et Heroes, pour sa part, avait (j'insiste) à l'origine un bon potentiel narratif et divertissant.

 

vlcsnap-2010-10-03-14h39m17s167Au final, le résultat de la combinaison des 2 est quand même assez plaisant je trouve. Le ton léger est au bout du compte plutôt agréable et rafraîchissant et le fait que l'aspect fantastique ne prenne pas le pas sur l'humain reste très appréciable. C'est d'ailleurs l'une des choses qui m'a beaucoup plu dans cette introduction. Malgré la découverte des pouvoirs, la présentation des protagonistes principaux reste la priorité de ce pilot. Alors comme je le disais, à la base, les Powell n'ont rien de bien palpitant, mais même dans ces cas là, j'apprécie que les débuts d'une série s'attachent à développer un minimum ses personnages, à leur donner une âme, quoi. Et c'est ce qui a été fait avec le couple Jim-Stephanie. Un peu moins avec les enfants dont les apparitions sont assez furtives mais ça peut se rattrapper. Pour les parents en tout cas, c'est du beau boulot, soutenu en plus par de solides interprétations de la part de Michael Chiklis, touchant en papa poule et marrant en héros  improvisé, et de Julie Benz, charismatique et crédible en business-woman. Bref, de bons lead-roles. A leurs côtés, Romany Malco et Autumn Reeser, respectivement collègue de Jim et collègue de Stephanie, demeurent des second-rôles sympathiques qui délivre la dose d'humour nécessaire. En ce qui concerne Stephen Collins qui incarne le patron de l'organisation scientifique qui emploie Stephanie, pas beaucoup de développement mais ce n'est pas bien gênant dans ce pilot. Tout ce qu'on apprend sur lui, c'est qu'il lié d'assez près à l'apparition d'humains dotés de super-pouvoirs. C'est suffisant et en guise de cliffhanger ça donne plutôt envie de revenir. Bon, l'origine des pouvoirs, ce n'est pas forcément un fil-rouge particulièrement original, mais avec Greg Berlanti à l'écrtiture, ça peut toujours donner quelque chose d'intéressant. D'autant que la question posée n'est pas seulement "d'où viennent ces capacités?" mais aussi "que veulent en faire ceux qui les transmettent?" ce qui est déjà plus prometteur.

 


 

En conclusion, si No Ordinary Family n'est pas le chef d'oeuvre attendu, elle reste tout de même un divertissement frais et fun. Pas révolutionnaire mais efficace et portée par des acteurs talentueux, la série devrait facilement réunir toute la famille devant la télé. Et franchement, je préfère que papa, maman, mamie, soeurette et tatie s'amusent devant un feuilleton fantastique gentillet plutôt que de s'abrutir devant 1589e enquête d'Horatio Caine.

Publié dans No Ordinary Family

Commenter cet article

Lieb! 04/10/2010 21:34



Contente de voir enfin quelques personnes qui pensent comme moi ! On verra au prochain épisode mais pour l'instant ça passe... =)



Shoone 04/10/2010 22:57



Oui c'est vrai que finalement, pas grand-monde n'a apprécié ce pilot. Mais je crois que les gens en attendait peut-être trop.



Angels 04/10/2010 19:51



Bonne analyse, j'ai était plus séduit que toi,mais il faut dire que je vient juste de découvrir cette sèrie, donc je ne l'attendais pas avec grande impatience ;)