"Partners in Crime" (Burn Notice - 3.14)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-05-24-10h48m18s60.png
.
Burn Notice: 3.14 Partners in Crime

 

BN314a

 

Burn Notice poursuit sur la bonne lancée de l'épisode précédent et nous propose cette fois encore un épisode bien solide. Néanmoins, à la différence de l'épisode précédent, le cas du jour, bien que sympathique, n'est pas des plus passionnants. Michael qui doit aider un businessman du monde de la mode à prouver son innocence dans le meurtre de sa collègue, c'est pas une histoire des plus inspirés faut dire. Et puis les bad guys de l'histoire sont marrants dans leur stupidité mais deviennent vite lassants... contrairement au flippant Larry, ils ne sont pas de taille face à Michael, donc forcément, ça rend les choses bien moins palpitantes. Heureusement, pour compenser ce manque de tension, il y a quelques scènes d'action bien dynamiques et... de l'humour! La carricature de Horatio Cane de CSI: Miami par Sam m'a littéralement fait éclater de rire ^^. Etonnamment, c'est du côté du fil-rouge que j'ai trouvé de quoi me captiver davantage. Pas particulièrement excitant depuis le winter premiere, dans cet épisode on réussit enfin à donner un peu plus d'intérêt et de fond à cette histoire. Peut-être parce que Fiona s'y est impliquée davantage? Un peu de ça et puis surtout parce que les révélations du Polonais dont Mike et Fi se servent pour en savoir plus sur le mystérieux vol qui intéresse le vilain Gilroy, ont de quoi sérieusement intriguer. Un dangereux criminel serait transporté dans l'avion et Gilroy voudrait le libérer... et il est dangereux au point de se voir apprêter un avion pour lui tout seul et interdire toute conversations. Mike doit donc empêcher la libération de la bête! Ce n'est pas particulièrement original mais on a au moins enfin un objectif précis et un peu plus excitant!

 

BN314b

 

En conclusion, ça manquait de piquant mais dans l'ensemble, il y a ce qu'il faut pour faire un épisode sympa et maîtrisé. De l'action, du fun et un peu de mystère. Tout ce que j'aime.

 

[7/10]

Publié dans Burn Notice

Commenter cet article