"No Ordinary Accident & Anniversary" (No Ordinary Family - 1.08 & 1.09)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-12-29-20h19m04s179.png

 

No Ordinary Family: 1.08/1.09 No Ordinary Accident & No Ordinary Anniversary

 

abc3stars


 

vlcsnap-2010-12-29-20h18m25s52Ma décision est prise. L'aventure No Ordinary Family, tout comme celle d'Undercovers, s'arrêtera après le 10e épisode. Mauvaises audiences et qualité trop mittigée oblige. En attendant, il me reste quand même 2 épisodes à rattraper avant d'arriver à l'échéance fixée. Mais pour gagner du temps, j'ai choisi de traiter ces 2 épisodes en une seule review, j'espère que vous ne m'en voudrez pas (manquerait plus que ça d'ailleurs...). En même temps, ça convient parfaitement, c'est pas comme s'il y avait beaucoup de choses à dire. Tout d'abord sur le premier épisode, bien moyen à mon goût. Il y avait pas mal de potentiel, notamment avec cette histoire de chirugie par JJ et sa mère. C'était clairement invraisemblable mais bien trouvé et ça n'a pas manqué de me divertir. La romance Katie/Mutant de Global Tech confirme aussi être une bonne idée, permettant aux bag guys de doucement se rapprocher des Powell et de faire enfin peser une vraie menace sur eux. L'arc offre permet d'ailleurs à Autumn Reeser de continuer à nous faire pleinement profiter de sa fraîcheur. Mais en parallèle, tout ça est gâché par des intrigues secondaires assez chiantes et ratées. A commencer par la love-story de Daphne qui est ainsi définitivement assignée aux quotas de teenagerie hypra clichées dans chaque épisode. Et puis il y a Jim qui voit ses pouvoirs subitement disparaître et revenir. On parlait dans l'épisode précédent de la possibilité que les pouvoirs puissent n'être que temporaires mais étrangement, personne ne fait le lien... de toute façon, ce n'est pas grave, l'explication est tout autre: les pouvoir disparaissaient à cause d'une allergie à un gloss....quelle blague. Et au final, il était où l'intérêt de ce dysfonctionnement temporaires des super-capacités? Faudra qu'on m'explique.

 

vlcsnap-2010-12-29-20h17m34s27Le 9e épisode relève déjà un peu le niveau avec davantage de bonnes idées au compteur. Faire Stephanie combattre le crime aux côtés de son mari, le temps de son anniversaire de mariage, en était une. C'était bien fun et ça a permis de voir le personnage sous un autre angle. Pendant ce temps, les enfants Powell font la rencontre du Mutant de Global Tech récemment devenu le copain de Katie. C'est le résultat d'un très gros concours de circonstances, mais ça passe bien quand même. Au moins la storyline ne stagne pas. L'autre arc scénaristique qui voit un nouveau développement, cette fois un peu plus inattendu, c'est celui des recherches de Stephanie. On l'avait un peu oublié, mais voilà le scientifique asiatique qui s'en mêle. Je me demande bien où on va aller avec ça mais sur le coup en tout cas, ça m'a bien plu, justement pour ce côté inattendu. Parlons choses qui fâchent maintenant. Ainsi donc on apprend que les Powell n'ont jamais laissé leurs enfants seul avant cet épisode. Leurs gosses qui ont donc 14 et 16 ans. Ahem. Niveau crédibilité, la série en prend un coup... mais on en est plus à un près de toute façon. Le cadeau d'anniversaire qui se casse, ça aussi c'était risible... et d'un ennui. Mais la palme du ridicule revient au super-vilain du jour, un pyroman avec le rire machiavélique et la gueule de psychopathe qui va avec. Non, non ce n'était pas cliché du tout...

 


 

En conclusion, No Ordinary Family signent deux épisodes passables qui me confortent dans ma décision d'arrêter la série après son 10e épisode.

Publié dans No Ordinary Family

Commenter cet article