Nerdz: Saison 2

Publié le par Farfady

l 00876142

 

Nerdz: Saison 2

 

abc2stars


 

Chronique de Farfady.

 

59030Après une première saison très réussie, la série a su s'améliorer sur tous les plans. De l'intrigue aux décors en passant par les jeux d'acteurs, tout est vraiment mieux. Cependant, pour ce faire, Nerdz a du mettre un peu de côté les consoles et les jeux, pour laisser place à une histoire, une vraie, ainsi qu'aux second rôles qui ont une place plus importante cette fois-ci. Les surprises sont encore au rendez-vous alors attendez-vous au meilleur !

 

L'histoire reprend bien évidemment sur le cliffhanger de la saison 1, précédé d'une petite animation récapitulative fort sympathique. Les épisodes changent radicalement. Le plus souvent, on suit l'histoire de chaque personnage séparément, ce qui fait découvrir des décors nouveaux tels que le dehors ! La vision depuis l'écran de télé est désormais moins présente, et les nouveaux plans de l'appartement se font apprécier. On visite alors certaines chambres, la salle de bain et la partie bureau du salon.

 

Ensuite, d'un point de vue scénaristique, le scénario s'améliore vraiment, même si, je trouve, il n'y avait déjà pas grand chose à redire sur celui de la première saison. Ici, l'histoire est totalement dingue, et les épisodes s'enchaînent sans problèmes (à la différence de Smallville Saison 10  ;) . Je n'ose imaginer l'éclate que ça a pu être pour les scénariste que sont Davy Mourier, Didier Richard et Mr Poulpe, d'écrire ces nouvelles histoires et ces dialogues parfois hilarants: "J'm'en fous, j'me ferai tatouer le plan de la prison sur mon peignoir.";

" T'aimes les chats ?
- Nan.
-T'as raison c'est des connards !"

Les personnages pèsent le même poids dans le scénario. Il y a moins de mise en avant de Dark et Régis-Robert par rapport aux deux autres.

 

nerdz2D'ailleurs, au niveau des acteurs, Didier est enfin écoutable. Il joue vraiment mieux. Dans certains épisodes il redevient comme avant mais heureusement ils ne sont pas nombreux. De même Maelys s'est fortement améliorée et la voir plus souvent n'est cette fois un pas supplice. De nouveaux guests font leur apparition: la maman de Caroline, la femme et cousine de Régis-Robert, et bien d'autres. Ils ont cette fois un rôle majeur et ne font pas que de la figuration pendant un ou deux épisodes. Ils influent réellement sur le cours de l'histoire, et permettent des retournements de situations totalement inattendus, qui aident à rendre l'histoire encore plus délirante.

 

Bien qu'à cause du changement de décor, les jeux vidéo ne soient plus vraiment au premier plan dans cette saison, les épisodes regorgent de références: le T-shirt Sperm Invaders de Dark, la musique de Goldeneye 64, de The Legend of Zelda: Ocarina of Time et le nouveau générique de début, aux sons de consoles 8bits. Le nouveau générique de fin, lui, est classique avec une petite musique relativement triste je trouve...

 


 

En conclusion, Nerdz a réussi à atteindre le niveau supérieur en corrigeant ses petites erreurs de départ. Les épisodes sont de meilleure qualité et un peu plus long que ceux de la première saison. On regrette même qu'ils ne durent en général pas plus de 8 minutes. Le jeu vidéo reste présent en doses acceptables mais pourrait reprendre sa place centrale. La série s'est mise sur une très bonne voie, et la saison 3 semble être au moins de même qualité.

Publié dans Nerdz

Commenter cet article