Nerdz: Saison 1

Publié le par Farfady

Titre NERDZ

 

Nerdz: Saison 1

 

abc2stars


 

Chronique de Farfady.

 

nerdzQui penserait qu'un jour, on verrait apparaître sur nos écrans français une série quasi complètement basée sur les écrans eux-mêmes ? Et bien c'est ce que l'équipe de production d' "Une case en moins" a réussi à faire. Les plus sceptiques d'entre vous diront que les passionnés d'ordis ont déjà leur série dédiée etc... Mais ce qu'il faut savoir, c'est que Nerdz a débuté quelques mois avant l'excellente The Big Bang Theory (que j'adore au passage), et que les deux séries, n'ont que peu de points communs, tant les différences de budget et de scénario sont grandes. A noter également pour nos amis amateur de jeux "massivement multijoueur online", que c'est la société Ankama, à l'origine de Dofus qui diffuse cette série sur sa chaîne Nolife.

 

En bref, Nerdz, c'est l'histoire de Dark, un adulescent, comme on aime à les appeler, qui passe sa vie devant ses différentes consoles, à se nourrir de pizzas et autre nourriture des plus grasses. Quand je dis qu'il y passe sa vie, c'est qu'il y passe réellement ses journées, assis sur son canapé. Sans travail, il réussit tant bien que mal à subvenir à ses besoins en sous-louant son appartement à 3 personnes. Enfin plutôt à 2 puisqu'un cas-social fait partie de ces joyeux drilles, et partage quasiment la même vie que son ami Dark. Toute l'action se déroule autour de ce canapé, où tous se rejoignent car c'est en fait le seul endroit où Dark et son acolyte Régis-Robert sont physiquement présent. L'histoire est souvent filmée comme si l'on se trouvait à la place de l'écran de la télé, ce qui est une idée assez marrante.

 

Ainsi, cet OVNI télévisuel fait appel aux fabuleux talents de Mr Poulpe (on dit quand même "monsieur Poulpe"), pour interpréter le rôle principal, celui de Darkangel64. Mr Poulpe que l'on retrouve dans de nombreuses autres excellentes émissions de la chaîne telles que Mange Mon Geek, la série Karaté Boy ou J'irais Loler Sur Vos Tombes. Ensuite, le génial Davy Mourier, co-animateur de JLSVT, joue le rôle de cet attardé mental, orphelin et consanguin (si si je vous jure) sans nom de famille, répondant donc au nom de Régis-Robert. Lui aussi aime les jeux vidéo mais il adore également la lecture. C'est un fan du club des 5 et du chien Dagobert, qu'il ne manque pas de mentionner presque à chaque fois qu'il parle. On arrive alors aux deux personnages qui assurent la survie de Dark: d'abord Jérôme (Didier Richard), fan des films de Godart, amateur d'Art et graphiste dans un magazine culturel, au tempérament vraiment chiant qui essaye en vain de faire prendre conscience aux deux autres que la vie ne tourne pas qu'autour des consoles, et Caroline (Maëlys Ricordeau) étudiante en psychologie, ne connaissant rien aux jeux mais qui est une grande collectionneuse de poupées de porcelaine. Ce quatuor imparfait, rappelle par moment des personnages de télé-réalité, par le format de la série et par leurs engueulades incessantes sur des sujets ô combien philosophiques...

 

 imagesDécrite comme ça, la série semble un peu molle et monotone. Ce qui est tout à fait le cas dans les premiers épisodes. Étant donné qu'au moins un tiers du cast ne bouge pas (ce qui a son charme), il n'y a pas de changement de décor et assez peu de changement de costume ! Il faut malheureusement vraiment s'accrocher pour poursuivre les épisodes (qui ne durent que 5 minutes), tant peu d'action est présente. Cependant les personnages sont vraiment attachants et même drôles quelquefois... Des surprises parsèment tout de même la saison, et les guests sont un gros plus pour la série. On voit apparaître dans 2 épisodes de milieu de saison, Marcus (de son vrai nom Marc Lacombe), journaliste très connu dans le milieu du jeu vidéo, qui joue ici un magasinier du nom de Marius. Ce dernier fera un petit clin d’œil à la chaîne concurrente Game One, en parlant des premiers niveaux de certains jeux, du fait qu'il ait été l'animateur de l'émission Level One sur cette chaîne dans les années 90. Le chanteur Tom Novembre apparaît en policier dans le dernier épisode, et des personnes internes à la chaîne jouent également des petits rôles pendant quelques secondes... Ces guests permettent une bouffée d'air frais dans cet univers statique et peu éclairé. Les épisodes ont le nom de fichiers de téléchargement illégaux comme: "nerdz_-_s01_e15_hdtv_lol.avi" et sont basé sur un jeu en particulier, dont on entend parfois la musique et les bruitages en fond sonore.

 

Malheureusement, le bon nombre d'idées géniales présentes dans la série ne comblent pas le fait que le jeux des acteurs est parfois très mauvais. Le pire c'est peut-être de savoir que Maëlys est une comédienne professionnelle tant elle semble mauvaise... Encore moins bon qu'elle, nous avons Didier, que l'on pardonne puisqu'il est réellement graphiste et non acteur. Selon moi c'est le pire frein à la série. Au bout des 7 premiers épisodes on prie pour ne plus le revoir, lui et sa voix sans vie, monotone. En fait, les meilleurs acteurs sont Davy et Poulpe. Leurs personnages sont déjà nettement au-dessus des deux autres, et leur jeu est celui qui laisse le moins à désirer. Au même titre que pour la web-série Noob, Nerdz fait avec les moyens du bord. Ce qui pourrait être une très bonne série, ne l'est pas. La faute à un jeu pourri qui ne transporte pas le spectateur.

 


 

En conclusion, Nerdz est une série de bonne qualité, censée être drôle mais qui ne l'est que rarement la faute aux acteurs. Une série qui sait atteindre et tenir en haleine son public malgré quelques gros défauts. D'un autre côté, le cliffhanger du dernier épisode ne laisse pas d'autre choix à celui qui l'a vu que de visionner la 2ème saison. A voir si le mauvais penchant de la série s'estompe...

Publié dans Nerdz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Farfady 31/10/2011 08:52



Merci de la précision alors :) D'ou tiens-tu cette info ? J'étais pas au courant.



JeanPol 27/10/2011 10:47



Heu, juste un truc, Nolife n'est pas "la chaîne d'Ankama". C'est une chaîne indépendante dans laquelle Ankama a investi de l'argent il y a un an ou deux, mais plus maintenant...