"Love Bites" (PP - 3.14)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-02-13-13h40m42s153
Private Practice
: 3.14 Love Bites

La dernière fois que Private Practice s'était complètement laissé allé à la jazzytude, au lyrisme amoureux, c'était pour le 1.09, le season 1 finale, qui m'est resté en tête comme l'un des meilleurs épisode de la série... 2 ans plus tard, la série retente ça et nous offre un épisode spécial St-Valentin en toute légèreté, qui, oui, part un peu dans tous les sens... mais c'est tellement, classe, léger et pas prise de tête que j'adhère complètement.

vlcsnap-2010-02-13-13h34m53s4Donc, c'est un grand bordel sentimental aujourd'hui... Sam aime Addison, Pete aime Violett, Addison aime Sam mais couche avec Pete parce que elle ne peut pas être avec Sam par respect pour Naomi et Pete couche avec Addsion parce que Violet ne veut (toujours)pas/plus de lui. Certains détesteront l'idée, seront agacés de ce lunatisme de la série mais pour ma part c'est ce qui fait son charme et c'est surtout la signature de Shonda Rhimes, résumer ses série à "qui couche avec qui". Le contrat originel de la série est donc bien rempli. Par ailleurs, c'est un rebondissement plus que surprenant et tant mieux, c'est exactement ce que je demande en ce moment, des surprises, de la nouveauté, de l'imprévisible. C'est aussi sympa de voir cet écho aux débuts de la série, où la 1ère relationship story du show impliquait Addi et Pete... on se rend compte que depuis, la relation entre les 2 a bien évolué. Plus proches, plus matures, plus réalistes... d'ailleurs, tout au long de cette saison, on a tendu à nous montrer qu'une vraie complicité s'était créee entre eux après être chacun passé à autre chose. En tant que couple, leur alchimie est donc maintenant parfaite... sauf que, et là est le plus intéressant de l'histoire, ils ne couchent ensemble que par besoin de consolation, car en vérité, et ils se le révèlent mutuellement, Addi est toujours amoureuse de Sam et Pete de Violet. La scène au lit où ils pouffent en se disant cela est tout bonnement excellente... je me suis surpris à rire avec eux alors qu'il n'y a proprement parler rien de bien drôle. C'était un rire ironique, désepéré... et réussir à transmettre ce rire au spectateur est  une véritable prouesse. Cela signifie que la série arrive véritablement à impliquer ses fans dans ses histoires. Plus concrètement, ce qui est à prévoir prochainement, c'est que les choses vont se révéler très pimentées en raison des conséquences de cette surprenante coucherie. Comment réagiront tous les autres? Surtout Sam et Violet? Cette "only sex relationship" entraînera-t-elle tout de même des sentiments entre Addi et Pete? Hâte de voir ça.

vlcsnap-2010-02-13-13h29m55s75Nana, quant à elle, serait-elle en phase de débouletisation? Hum, on dit "chassez le naturel, il revient au galop" donc j'imagine qu'elle nous fera toujours autant chier par la suite mais pour le coup, ici, elle s'est montrée relativement encline à évoluer. Avec l'aide de Violet, elle s'est décidé à essayer de ne pas complètement rester en retrait du mariage de sa fille. Elle a fourni à Sam, en charge des préparatifs, quelques bonnes adresse pour tout ce qui est robes, déco, fleurs, réception, église... mais elle préviens bien son ex: c'est tout ce que ses forces psychologiques lui permettent actuellement de faire. Dans un sens, c'est horrible et un peu poussif mais en même temps, connaissant le personnage borné, fragile et conservateur qu'est Nana, ça peut se comprendre et ce petit pas de l'avant, même minuscule, ça peut s'applaudir. A côté de ça, malgré tout mon mépris pour le personnage, ses relations s'avèrent assez intéressantes... Elle se retrouve désormais avec William White, le propriétaire du practice du dessous, un homme sage, intelligent et surtout plein aux as! C'est la parfaite épaule pour elle dans l'épreuve qu'elle subit et tant mieux pour elle. Mais les choses risquent de se révéler plus compliquées, et là c'est tant mieux, mais pour nous. De fait, le collaborateur de Nana, le Dr Fife n'est pas resté de marbre devant la personnalité de Naomi... sauf que ce n'est pas réciproque et Nana préfère les bras de pépé pété de thune que ceux du toubib handicapé et ce n'est pas vraiment du goût de ce dernier. C'est moi qui vous le dit, les prochains épisodes risquent d'être très croustillants en love-stories originales.

vlcsnap-2010-02-13-13h36m10s9.pngAujourd'hui les cas médicaux sont un peu éclipsés par les histoires de relation du cabinet et ce n'est pas plus mal car ils n'auraient que trop tiré vers le bas l'épisode. L'histoire de la mère suicidaire refusant les opérations n'est pas particulièrement aboutie et fait un peu déjà vu et le cas de la fille mordue par un gamin se prenant pour Boby Patte En
Sang fait plus traquenard à téléspecateurs qu'autre chose. Malgré tout, cette histoire de pseudo vampire est l'occasion pour Charlotte de s'illustrer et de nous faire un peu mieux comprendre sa conception des relations hommes/femmes. Comment ne pas résumer ça mieux qu'avec son petit speech à la patiente: "You think love should be magic and perfect... but real life isn't like that.[...] I know guys like him [pseudo Boby Patte en Sang]. [...] Men lie to us all the time... and we lie to them. Sometimes you do it to protect yourself or the other person. Sometimes it's how you try to get what you want. And sometimes it's just easier. If you think love means never lying to each other, you're not ready for it.

En conclusion, Private Practice continue de m'épater cette saison. Beaucoup de liberté dans l'écriture, des storylines d'envergure, des surprises... je suis comblé. L'aspect médical est juste un peu plombant dans cet épisode mais ce n'est que bien peu de chose. Ah et comment ne pas évoquer la sublime bande-son jazzy réunissant Billie Holiday, Chet Baker et Nat King Cole? Peu de séries de network se permettent ça et ça fait plaisir de voir PP capable de se distinguer et de s'affirmer comme une série mûre.

[8/10]

Publié dans Private Practice

Commenter cet article