"Loose Ends" (Justified - 3.09)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2012-03-17-22h36m21s204.png

 

Justified: 3.09 Loose Ends

 

abc1star

 


 

vlcsnap-2012-03-17-22h38m02s169Ava Crowder n'a jamais été une femme soumise et transparente mais plus une vraie dure à cuire, pleine de détermination. Dès le pilot, elle abattait son mari violent d'une balle en plein repas. Toutefois, elle semble désormais entrer dans un tout autre niveau de badassitude et de violence. Sa gestion pragmatique et musclée du problème d'Ellen May, la toxico aux ordres d'un truand violent, déjà rencontrés précédemment, montre en tout cas qu'elle a totalement embrassé le sombre style de vie de Boyd. Elle se révèle donc étonnamment impitoyable mais toujours tout de même pourvue d'une certaine morale, en sauvant finalement Ellen May, ce que j'ai apprécié. La faire basculer totalement dans un extrême n'aurait pas été cohérent avec le personnage. La montée en puissance du personnage reste en tout cas largement positive pour moi et à vrai dire, je l'attendais déjà depuis pas mal de temps, Joelle Carter méritant bien d'exposer davantage son talent d'actrice avec un personnage moins lisse. J'ai été heureux par ailleurs de la revoir interagir en toute amitié avec Raylan, le duo ne manquant pas de charme. Mais leur échange a surtout pour intérêt d'introduire un premier pas vers une alliance contre Quarles avec Boyd, Ava servant d'intermédiaire pour demander de l'aide à Raylan.

 

Les premiers résultats d'un début de collaboration entre Boyd et Raylan se matérialisent avec Tanner Dodd, l'homme de main de Quarles et taupe de Limehouse précédemment passée à tabac par Boyd. Celui-ci permet donc de faire avancer l'enquête de Raylan en le redirigeant sur Dodd. Evidemment, il aurait été trop facile que le marshal obtienne immédiatement du concret pour arriver à ses fins et finalement, la traque de preuve incriminant Quarles devra se poursuivre. Mais j'ai beaucoup aimé la façon de la série d'allonger la sauce tout en garantissant un vrai divertissement. Il faut dire qu'elle se débarrasse de Dodd d'une manière des plus originales en le faisant périr dans l'explosion d'une mine de son fabriquant de bombes. Avant cela, le piège que ce dernier lui tend offre de bons moments de tension puis d'humour avec la surréaliste vaine tentative d'interrogatoire de Raylan en pleine procédure de déminage. La piste Dodd ne mène toutefois pas le marshal à une impasse totale grâce à la mère du truand, Imogene. En plus de témoigner de la capacité de Justified à toujours fournir des personnages secondaires hauts en couleurs, la vieille mère chérie à son fils permet à Raylan de remonter jusqu'à Limehouse. A défaut d'avoir un affrontement endiablé avec Quarles, Raylan nous offre un intense face-à-face avec Limehouse, qui s'il n'est plus aussi intimidant que ça, a le mérite d'éclairer un peu son passé commun avec les Givens.

 

vlcsnap-2012-03-17-22h38m22s130En parallèle, la campagne d'élection du nouveau shérif d'Harlan est lancée et si cela a autant d'importance dans le récit, c'est que les deux candidats sont des pions de Quarles et Boyd. Je craignais qu'on en fasse un traitement un peu isolé du reste mais heureusement, on l'intègre plutôt bien à l'ensemble avec un Boyd qui s'investit complètement pour enfoncer Napier, le candidat sortant vendu à Quarles. Cela lui donne l'occasion d'offrir un speech enflammé, magistralement porté par Walton Goggins, digne de celui de Mags Bennett la saison passé.

 


 

En conclusion, Justified tient toujours son récit d'une main de maître. Elle redonne un bon coup de fouet à certains personnage et jongle parfaitement avec les alliances des protagonistes pour faire évoluer l'intrigue. Le tout ne manque jamais d'être amusant et passionnant grâce à un soin pour entretenir l'humour particulier de la série et un cast magistral.

Publié dans Justified

Commenter cet article