"Let's Get Out of Here" (True Blood - 4.09)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-08-25-23h38m58s72.png

 

True Blood: 4.09 Let's Get Out of Here

 

abc1star


 

vlcsnap-2011-08-25-16h19m01s151Je confirme, c'est indéniable, True Blood maîtrise bien mieux l'arc principal de cette saison que celui de la précédente. Elle parvient à entretenir une vraie tension autour de la menace de Marnie/Antonia en faisant peu à peu le personnage partir en vrille tout en se montrant fine stratège. A l'inverse, la saison dernière, avec le recul je trouve que Russel Edington était simplement parti en vrille. La sorcière couvre ainsi ses arrières en imposant une vraie dictature à son cercle Wiccan pour empêcher toute tentative de rébellion et dans le même temps passe à nouveau à l'offensive en profitant de son envoûtement sur Eric. Le fait que le vampire viking ait (malgré lui) rejoint ses rangs vient d'ailleurs encore renforcer l'idée du danger qu'elle représente. Un danger dont ne semble pas bien consciente Nan Flanagan de retour à l'occasion d'un évènement publique en l'honneur des vampires auquel est également convié Bill. Le ton est donc monté entre les deux vampires ce qui a fourni à Bill une bonne occasion de montrer l'assurance nouvelle dont il est capable en tant que roi. A l'heure où Eric n'est plus qu'une coquille vide, il est bon de pouvoir toujours compter sur un vampire charismatique.

Pendant ce temps, Sookie enchaîne son deuxième délire sous V, en deux épisodes. Celui-ci est du au sang de Bill soignant la jeune femme de justesse de sa blessure de la bataille avec les sorcières. A ce rythme, on se demande comment Sookie fait pour ne pas devenir aussi junkie qu'Andy. Quoi qu'il en soit, s'il fallait comparer ses deux récents délires, ma préférence irait à celui de cet épisode. Un peu surprenant dans la mesure où il suggère l'idée d'un triangle tant redouté avec Eric et Bill. Néanmoins, c'est fait avec tellement de légèreté tout en jouant sur une bonne alchimie entre Paquin, Moyer et Skarsgard que je serais presque prêt à accepter l'idée. Si seulement un tel triangle pouvait se résoudre dans la réalité de la même façon que le rêve Sookie...

Alcide et son infernale copine finissent sinon enfin par se trouver une place dans le récit rejoignant chacun une des intrigues de Bon Temps, et le mieux c'est qu'ils n'apparaissent pas comme des boulets notoires. C'est certainement l'une des choses auxquels je m'attendais le moins dans cette fin de saison décidément pleine de bonnes surprises. Mes craintes quant à des complications amoureuses pour Sookie engendrées par le loup-garou restent (pour l'instant) donc infondées, Alcide comprenant vite que la jeune femme n'a d'yeux que pour les vampires malgré son sauvetage express. Debbie de son côté n'est pas aussi rassurée mais réagit de façon étonnamment intelligente (si on omet sa rechute dans le V) en allant tranquillement mettre les choses aux clair avec Sookie. Les deux jeunes femmes ont dès lors pu amorcer une réconciliation qui a même poussé Debbie à proposer son aide à Sookie. Celle-ci s'est révélée précieuse pour permettre une opération d'infiltration chez Marnie/Antonia fort réussie.

vlcsnap-2011-08-25-23h43m35s253Tommy serait-il sur la voie de la rédemption? C'est ce qu'on pourrait croire à le voir se charger lui-même du problème lycanthrope de son frère. Pas bien fut-fut de sa part tout de même de se jeter seul dans un tel guet-apens et si ce n'était pas Alcide, pour sûr qu'il y serait passé. L'intention était en tout cas honorable et l'initiative de le rattacher à l'intrigue de son frère pour en faire bénéficier son nouveau don de skinwalker était la bienvenue. En ce qui concerne Sam en lui-même, pas grand chose à signaler. Il passe l'épisode à camper avec sa douce Luna et sa fille. Rien de passionnant mais mignon.

L'intrigue du bébé d'Arlene avait mal commencé mais s'en tire plutôt bien dans sa conclusion et on peut remercier Lafayette pour ça. Il a joué un rôle clé dans la résolution de toute cette histoire grâce à son don de médium qui a permis à la femme fantôme qui hantait le nourrisson d'intervenir dans la réalité, débloquant ainsi enfin la situation. Bon Jesus a aussi un peu aidé en apaisant l'esprit frappeur mais c'est Lafayette qui s'est véritablement illustré avec cette possession. Nelsan Ellis a probablement délivré l'une de ses meilleures performance dans le show. Alors certes on a peu troqué les projets de bébé diabolique peut-être un poil trop ambitieux, contre une sorte de simulacre de Ghost Whisperer,  mais du moment que cela permet à l'intrigue de ne pas s'enfoncer davantage, ça me va.

Je suis enfin ravi de voir que les évènement du précédent épisode n'ont été qu'un contre-temps dans la mise en place de la romance de Jason et Jessica. Il aurait été certes préférable de rendre moins anecdotique le début de cette relation tant attendue (et puis foutre du Taylor Swift en bande-son au moment clé, était-ce vraiment nécessaire?) mais l'essentiel c'est que ce soit fait et que l'intrigue n'ait pas été inutilement étirée davantage.

 



En conclusion, un épisode riche en émotions que ce soit la tristesse avec Lafayette et son fantôme, le rire avec Sookie ou la tendresse avec Jessica et Jason. Dans le même temps, la série relance efficacement l'arc des sorcière qui poursuit ainsi une vraie montée en puissance.

Publié dans True Blood

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tao 26/08/2011 22:49



A part le délire de Sookie que j'ai trouvé assez lourd, le reste était cool. La possession de Lafayette prend fin et Antonia est un personnage qui gagne de l'intérêt à chaque épisode. J'aime
beaucoup cette saison 4 de True blood. Je retrouve l'élan de folie des deux premières saisons.