"Last Tango in Pasadena" (B&S - 4.05)

Publié le par Shone

405-b.jpg
Brothers & Sisters
: 4.05 Last Tango in Pasadena

Nom d'un chien, je crois que jamais mon sentiment d'identification avec une série n'a été aussi grand! Non, c'est vrai, je pense que dans cet épisode, des tas de gens peuvent retrouver des éléments de leur vie. C'était peut-être loin d'être parfait, mais il y avait de nombreuses scènes qui valent le coup qu'on s'en souvienne.

405 cLe frenchy guy de Sarah, un certain Luc, a donc débarqué dans la vie des Walkers. Sarah se retrouvant avec ses enfants sur les bras et ne tenant pas à ce qu'ils fassent tout de suite la connaissance de son lover, elle l'a donc refilé à sa mère. Au "nid" des Walkers, il fait une entrée sacrément remarquée... en le rencontrant, Kitty qui songeait à  quitter Pasadena maintenant qu'elle se sent mieux, a d'ailleurs vite fait de changer d'idées. S'enchaînent alors scène où Luc apprend à Justin à danser pour son mariage, scène au bord de la piscine où Kitty et Kevin, Scotty et Rebecca (qu'elle a sommé de venir en vitesse) matent allègrement Luc qui se baigne, scène de tango entre Rebecca et Luc (vraiment caliente!) et enfin scène de valse entre Luc et une Nora brisée... bref, chaque scène avec Luc et les Walkers est un plaisir et risque de rester culte. ça donne à chaque fois l'occasion de rire où d'être touché. Petit bémol quand même... Luc en gendre parfait, c'est quand même un peu facile... Gilles Marini est un peut-être un guest mais justement, il faudrait profiter du peu de temps qu'il reste pour creuser un peu le personnage. C'est dommage d'en faire un personnage assez lisse (et avouons-le, très cliché)... mais ça peut encore être rattrapé!

405 dKitty... Kitty va mieux! Et ça fait plaisir. Il y aura des rechutes évidemment, mais avec un traitement contre le cancer, il y a aussi des hauts, je remercie les scénaristes de ne pas l'avoir oublié, à l'inverse de ceux de Desperate Housewives (même si le cancer de Lynette était une bonne idée). Donc Kitty pète tellement le feu que quand son mari lui propose une soirée entre politiciens, elle saute littéralement de joie. Sauf que la soirée n'était qu'une excuse de Robert pour donner envie à Kitty de sortir et l'amener à... un dîner en tête-à-tête sur un toit de LA. Un peu déçu la Kitty? Oui, mais le léger goût de déception s'envole aussitôt qu'elle découvre que Robert n'a pas fait les choses à moitié: un feu d'artifice rien que pour elle en prime! Ah, quelle belle histoire... comme ch'est meugnon... Kitty et Robert sont comme au premier jour, toute la tension entre eux a complètement disparu. ça se voit, tout un travail a été fait là-dessus, et au final, c'est extrêmement bien géré.

405 aBon par contre, avec Kevin et Scotty, je suis désolé mais, les scénaristes font de la merde... "l'univers leur offre une opportunité" comme le dit Scotty. Une amie du couple se propose pour être la mère porteuse qu'ils désiraient. Ce qui donne lieu à quelques disputes entre les deux hommes. Scotty veut profiter de cette chance qui leur est offerte tandis que Kevin a encore la maladie de Kitty en tête et ne voit pas d'un très bon oeil de faire les choses d'une façon pas très orthodoxe... heu, rappelez-moi, c'était pas l'inverse il y a à peine, quoi, 2 épisodes? Scotty qui hésite, Kévin qui insiste? Un revirement un peu brusque... ah et puis quelle connerie qu'ils aient finalement accepté. L'amie n'est pas subtilement introduite pour un sou, on nous l'impose comme ça... de plus je pensais que B&S allait faire les choses en douceur, et bah non, petit coup d'accélérateur dont on se serait bien passé.

405 eEnfin, Nora... Nora qui ne sait pas faire autre chose que s'inquiéter (ça me rappelle terriblement quelqu'un, mais ça c'est personnel). Elle s'inquiète pour Kitty qui sort en ville, de voir ce Luc débarquer comme ça chez elle, pour Sarah qui se lance sans réfléchir dans une relation, pour Justin qui ne sait pas danser et pour ses petits-enfants à qui Sarah peine à dire la vérité sur l'état de santé de Kitty. Beaucoup, beaucoup d'inquiétude... mais c'est terriblement crédible. N'est-ce pas propre aux matriarches de s'inquiéter pour leur clan? C'était vraiment émouvant de la voir craquer au bord de la piscine, puis valser avec Luc, venu la réconforter avec quelques proverbes bateaux et bidons, mais assez vrais et mignons comme "la vie est un oignon qu'on pêle en pleurant". ça m'a rappelé cette superbe scène de la 1ère saison où Nora plonge, sans penser à plus rien d'autre dans la piscine... Très beau passage en tout cas.

En conclusion, c'est encore une fois un immense plaisir que de suivre B&S. On peut râler sur certains points, mais ils ne sont qu'une minorité. Avec les Walkers, pas de prise de tête, c'est beau, authentique et sans prétention, quel que soit l'épisode. Pourvu que ça dure.

[7/10]

Publié dans Brothers & Sisters

Commenter cet article