"Just Lose It" (Private Practice - 4.10)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-12-07-22h08m23s97.png

 

Private Practice: 4.10 Just Lose It

abc2stars


vlcsnap-2010-12-07-22h06m13s82Elle vous manquait? Vous attendiez son retour avec impatience? La revoilà donc sous le feu des projecteurs. Non, non je ne vous parle pas de cette chère Naomi dont on a à peine remarqué l'absence ces derieres semaines. Je vous parle de la grande Addison Montgomery. Oui, oui Addie. Restée dans l'ombre depuis quelques épisodes, elle redevient un des centres d'attention principaux de la série avec son envie d'enfant de plus en plus prononcée. Sa frustration de ne pouvoir enfanter est ainsi intelligemment mise en évidence grâce au contact avec une patiente junkie, summum de la mère indigne... Et qui désespère même Pete et Violet qui collaborent avec Addie et vont lui faire ouvrir les yeux sur ce cas. Celui-ci, assez invraisemblable avouons-le, n'a au final que bien peu d'importance dans l'histoire. L'intéressant c'est la réaction d'Addison. A un moment, j'ai bien cru qu'elle allait adopter le bébé de la junkie... mais ça ne lui a que effleuré l'esprit bien heureusement. ça aurait été trop précipité et injuste vis-à-vis de Sam qui n'a pas vraiment donné son accord à la demande de procréer d'Addie dans le précédent épisode. Il n'a pas refusé non plus cela dit. ça reste en considération. Ce qui reste logique. Niveau enfant, il a déjà donné avec Maya... mais s'il n'accède pas à la demande d'enfant d'Addison, il risque de définitivement perdre son amour. Bref, il a de quoi cogiter et il a donc raison de prendre son temps pour se décider. Mais il ne vaut mieux pas qu'il s'éternise, Addison commence sérieusement à désespérer de devenir mère un jour, en témoigne la belle prestation dramatique de Kate Walsh tout en retenue et suggestion. Celle-ci aura toutefois d'autres chats à fouetter à la rentrée. En effet, on assiste à la fin de l'épisode au retour de sa mère Bizzy, accompagnée de sa partenaire bien mal en point. ça tombait un peu comme un cheveu dans la soupe pour un cliffhanger... mais je suis malgré tout intrigué, l'idée peut être bonne. J'espère juste que l'envie d'enfant d'Addie ne sera pas mise en silence au cours de ce futur arc.

 

vlcsnap-2010-12-07-22h09m08s15L'autre star de cet épisode c'est... Cooper! Et non Charlotte dont le grand arc prend apparemment une pause. C'est pas plus mal, on a déjà eu pas mal d'épisodes centrés sur elle dernièrement, il était temps de varier un peu la formule. Attention tout de même à ne pas faire traîner l'histoire de son viol toute la saison. En tout cas, en attendant sa résolution, on va donc voir du côté de Cooper comment il gère la chose. Il était bien trop parfait jusque là, il fallait bien qu'il montre quelques failles dans une telle situation. Et ça n'a pas raté. Face à une Charlotte radicalement transformée qui feint aller mieux et ne plus se soucier de son violeur, il devait forcément finir par craquer. Comme il le dit justement à Sheldon, comment rester l'homme fort dans la tempête quand celle qu'on aime semble avoir cessé d'exister? Il trouve alors un bon moyen de distraction dans son cas du jour, un jeune garçon aux graves problèmes de poids. Mais quand il s'avère que le garçon se faisait volontairement grossir pour ne plus subir les atouchements d'un de ses parents, le sang de Cooper ne fait qu'un tour. ça fait un peu déjà vu par rapport à d'autres cas des saisons passées... mais au moins, cela se sera tourné en bon défouloir pour le pauvre pédiatre. Sauf que évidemment, ça ne lui a pas suffit, il fallait qu'il dérape avec Amelia. Enfin, ça va, ça n'est pas aller trop loin... mais je reste sceptique quant à l'intérêt de ce rebondissement. Le bon point c'est qu'Amelia est enfin intégrée à une intrigue, en plus de confirmer avoir trouvé sa place dans la série. Ses scènes aux soirées filles et mec séparées étaient très sympa, elle y apportait une touche de fraîcheur très agréable. Beaucoup aimé aussi sa résolution à "filtrer" ses paroles, c'était très drôle.

 


 

En conclusion, si la partie médical ne fonctionne pas particulièrement bien avec pas mal d'énormités (c'est le cas de le dire... oui elle était facile celle-là, pardon), l'aspect relationnel reste plutôt bien géré et avance doucement mais sûrement. Au final Just Lose It, sans être mémorable, délivre un ensemble très correct et conclut de façon satisfaisante une 1ère partie de saison qui après un démarrage mollasson aura finalement réussit à se remettre dans le droit chemin.

Publié dans Private Practice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article