"If You Don't Know Me By Now" (Private Practice - 4.11)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-01-10-21h16m53s204.png

 

Private Practice: 4.11 If You Don't Know Me by Now

abc3stars

 

vlcsnap-2011-01-10-21h13m57s242On en avait quitté Addison en 2010 sur un cliffhanger prometteur: Bizzy, sa mère faisait son grand retour pour lui demander de sauver son amante, atteinte d'un cancer des ovaires. L'idée s'annonçait intéressante. Qu'en est-il dans cet épisode de reprise? Eh bien, pour tout vous dire, le résultat est bien décevant. Très bâclée et difficilement crédible, j'en attendais peut-être trop, mais quoi qu'il en soit, pas un seul instant cette histoire ne m'a fait vibrer. Le cas pourtant incurable de la compagne de Bizzy est ainsi réglé en deux temps trois mouvements alors qu'Addison aura passé l'épisode à assurer à sa mère qu'il n'existait pas de traitement. C'est un peu trop miraculeux à mon goût. Et surtout pas assez dramatique... oui, au final, où est le drame dans tout ça? Addison qui boude parce que sa mère ne l'a pas remerciée? La blague... Non, moi je voulais du tragique, du poignant. Il aurait été mille fois plus intéressant du coup de faire mourir l'amie de Bizzy. Mais non, la série a préféré se servir de cette histoire pour faire revenir un certain toubib latino, potentiel nouveau love-interest sans intérêt pour Addison. Ceci dans le but très probable de mettre en place un nouveau triangle amoureux avec Sam, ce que je vois d'un bien mauvais oeil. Ah, déçu, je suis...

 

vlcsnap-2011-01-10-21h11m01s174Les soucis au lit de Coop et Charlotte, vous n'allez pas me croire, mais ça c'était réellement intéressant. Oui, je vous jure. L'idée était dans la continuité de l'arc sur le viol de Charlotte et amorce, tout en douceur, un premier pas vers la "reconstruction" du personnage. Elle permet aussi de très belles scènes, sobres et tendres entre les deux acteurs que personnellement, j'ai l'impression de redécouvrir depuis le lancement de l'intrigue. Sinon, Violet et son bouquin, certes, ce n'est pas l'idée la plus inspirée qu'ait eue la série et c'est surtout un prétexte pour permettre quelques vacances à Amy Brenneman, mais j'ai aussi aimé la façon dont cela a été traité. Violet ne se lance pas tête la première dans ce projet et pèse le pour et le contre grâce à ses proches, ce qui donne lieu à de sympathiques moments de comédie avec Naomi et Sheldon. Mais là où la série a été intelligente, c'est en mêlant l'histoire à l'arc de Charlotte, lorsque celle-ci remercie Violet pour lui avoir raconté son viol. C'est ce qui la décide à raconter son histoire. Pas très subtil mais bien trouvé. Enfin, en ce qui concerne le cas du génie dans le coma que se dispute deux femmes, je n'ai pas grand chose à en dire, ce n'était juste pas très inspiré et assez prévisible.

 


En conclusion, Private Practice nous revient en petite forme avec un épisode assez inégale. L'essentiel de l'épisode fonctionne bien, mais grosse déception avec la résolution du cliffhanger du fall finale. En espérant que la suite saura rattraper ça... mais j'en doute, la série ayant l'air de vouloir s'engager sur une voie qui ne me plaît guère avec Addison.

Publié dans Private Practice

Commenter cet article