"If You Bake It, He Will Come" (B&S - 4.20)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-04-20-13h20m44s9.png
Brothers & Sisters: 4.20 If You Bake It, He Will Come

 

Une chose est sûre, j'ai encore passé un bon moment devant Brothers & Sisters. Maintenant, ce qui est sûr aussi, c'est qu'on a perdu l'intensité du double-épisode précédent. L'épisode est donc plus faible et s'apparente à de la transition plus qu'autre chose. Mais comme on est dans B&S, il y a toujours cet humour fin et cette écriture fluide et sobre qui font que même sans gros évènements majeurs ou improbable rebondissements, ça se suit toujours aussi bien. Au programme donc, des Walkerismes à foison... et peu d'avancées dans les storylines actuelles.

 

vlcsnap-2010-04-20-15h30m19s165La seule intrigue qui avance vraiment aujourd'hui, c'est celle de Kevin. Plus qu'il ne veut le laisser paraître, il est encore tout retourné par les révélations de Nora. Et sa confrontation avec le diabolique Dennis York ne va pas aider les choses. Pourtant, il est allé rencontrer le bonhomme avec ses frères pour soutien. C'est d'ailleurs Tommy qui a initié l'idée, qui avait l'air plutôt bonne au départ... aller déstabiliser York en lui montrant que son chantage n'a finalement servi à rien puisque le secret de Nora a été révéle avant qu'il ne le fasse. Il y a alors Justin qui s'est ramené... et on se demande bien pourquoi vu son inutilité dans l'affaire. Mais qu'importe... Plus forts que les 3 mousquetaires, les 3 frères Walkers sont donc allés affronter York... mais ce sont finalement eux qui sont sortis du face-à-face la queue entre les jambes. Tant mieux en même temps, le contraire aurait été trop facile. Ainsi, York ne se montre pas plus désarçonné que ça, au contraire, il est toujours certain de la future faillite d'Ojai. Il en profite alors pour intimider nos 3 frères et pour enfoncer notre pauvre Kevin. Pendant ce temps, on s'affaire aux fourneaux chez Mama Walker en vue de l'anniversaire de Kevin. Et c'est de ce côté là que c'est bien plus marrant. Nora s'obstine de façon touchante à préparer à son fils la meilleure soirée d'anniversaire possible... tout en sachant qu'il lui en veut encore et qu'il ne viendra probablement pas, comme lui râbachent tour à tour Tommy, Scotty, Kitty et Sarah. Les passage où chacun essayent donc de la sortir de la son déni sont ainsi le meilleures de l'épisode... et plus particulièrement la séquence où Sarah commence à perdre son calme: Sarah: "Mom, what's wrong with you?[...] your son is not coming to dinner tonight, so for God sake, would you just stop chopping the carrots? Carrots are not important right now!" [...] Nora: "Sarah, you're wrong, you have to care about the carrots... it's the carrots and onions and celery that ground us. Nothing is more basic than that. When the whole world is shifting and changing, you've got to hold on to yout carrots!" Rachel Griffiths et Sally Field y sont, sans surprise, épatantes. Au final, Nora aura eu raison de garder la foi puisque Kevin, après s'être fait briser par York, viendra à sa soirée. Pour se rattrapper, la mère dira enfin à son fils tout ce qu'il veut entendre au cours d'une sublime scène, émouvante par excellence. Et tout est bien qui finit bien... on se réconcilie, on rit, on bouffe, on festoie. De mon point de vue, même si les problèmes entre Nora et Kevin sont bien traités, tout en simplicité, on conclut ça un peu trop rapidement... à moins qu'on ait encore droit à une rechute du bonhomme. Pas sûr, vu qu'il apprend en fin d'épisode qu'il a enfin une chance de devenir papa. Encore donc une fin d'épisode très joyeuse. B&S peut se le permettre compte tenu de sa qualité jusqu'ici, mais il faudrait veiller à ne pas abuser des happy end par la suite.

 

vlcsnap-2010-04-20-15h28m03s101En ce qui concerne Ojai, on en revient aujourd'hui un peu à la même chose que d'habitude. L'entreprise a des problèmes et personne n'arrive à tout résoudre. On pensait pourtant que ça irait mieux avec la découverte de Narrow Lake et la fin du chantage de York. Sauf que ce qui rend Narrow Lake si inestimable demeure un mystère et que York semble avoir plus d'une carte dans sa manche. Retour à la case départ. On étirerait pas un peu la storyline, là? Clairement, et Holly n'est pas celle qui va faire avancer les choses. Elle n'utilise même pas l'argent que lui a donné Rebecca pour sauver l'entreprise, de peur de mal l'utiliser et de gâcher l'avenir de sa fille, ce qui a le don d'agacer cette dernière. Et on la comprend. On peut alors remercier Rebecca qui va enfin faire bouger un peu la situation en reprenant son argent pour s'assurer personnellement qu'Ojai en bénéficiera. On a ensuite droit à une joli scène émouvante où Rebecca vient rassurer sa mère sur cette investissement en lui garantissant qu'elle en prend toute la responsabilité. La peur d'Holly de perdre à nouveau sa fille est alors révélée... parce que c'est là tout le problème lorsqu'elle refuse d'utiliser les 2 millions de dollars, elle a peur que plus tard sa fille lui en veuille pour avoir perdu tout cet argent alors qu'elle en aurait bien besoin. ... à bien y réfléchir, c'est une peur pas tellement logique puisque Rebecca a de toute façon donné l'argent à sa mère, donc si l'argent et perdu et qu'elle le regrette plus tard, elle ne pourra s'en prendre qu'à elle et pas à sa mère. Holly ne devrait donc pas s'inquiéter de ça... mais comme je disais, ça fait toujours de quoi rallonger l'intrigue d'Ojai. Et pour ça tous les moyens semblent être bons pour les scénaristes dans cet épisode.

 

vlcsnap-2010-04-20-15h31m54s112Autre intrigue à rallonge notable: Luc, will he stay or will he go? On évoque l'histoire sans vraiment la faire progresser... on nous dit juste que Sarah est triste de voir Luc commencer à emballer ses affaires au cas où. C'est mignon, Griffiths et Marini sont toujours aussi attachants et ça insiste bien sur l'amour qu'il y a entre eux, même si on avait déjà plutôt bien compris... mais sinon, à part faire du remplissage, je ne vois pas l'intérêt.

 

 

 

 

vlcsnap-2010-04-20-15h36m45s198A part ça, on continue doucement à nous préparer au départ de Rob Lowe... visiblement, ce n'est pas pour tout de suite vu que Robert se voit finalement refuser le mystérieux job à Washington pour lequel il se préparait depuis un moment.... et cela à cause de ses problèmes cardiaques Cependant, on est pas complètement de retour à la case départ. Maintenant, Kitty est au courant des envies de nouveau boulot de son mari... et on découvre que ça ne la gênerait pas tant que ça de déménager définitivement à Washington s'il le fallait.  Et puis grâce à indice intelligemment dissimulé (la recherche sur l'ordi de Robert à propos de problèmes de coeur) on peut comprendre que Robert ne va pas en rester là en ce qui concerne ce qui l'handicape pour décroher le travail de ses rêves. En toute logique, c'est ce qui devrait causer son évincement de l'histoire... Ainsi, on prépare plutôt bien le terrain pour un éventuel départ du couple phare de la série.

 

En conclusion, suite à son puissant double-épisode, B&S signe un épisode un peu plus léger, sans nouvelle bombe pour les Walkers. Les personnages font donc le spectacle et c'est suffisant pour nous changer les idées. C'est juste dommage qu'il y ait si peu de progrès dans les storyline en elles-mêmes.

 

[6,5/10]

Publié dans Brothers & Sisters

Commenter cet article