"I Wish I Was the Moon" (True Blood - 4.06)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-08-14-17h35m46s72.png

 

True Blood: 4.06 I Wish I Was the Moon

 

abc2stars


 

vlcsnap-2011-08-14-17h33m06s11Fait amusant à propos de cet épisode placé sous le thème de la pleine lune, c'est que je l'ai justement visionné un jour de pleine lune. Mais que ce soit dans la réalité ou dans la série, ses effets ont été limités. Pas bien grave, ce n'est pas comme True Blood avait besoin de ça pour remonter la pente. L'épisode était d'ailleurs dans la lignée du solide précédent. A nouveau, la meilleure intrigue parmi toutes a été celle de l'amnésie d'Eric. Quoique j'ai été légèrement déçu que Bill relâche si rapidement le vampire viking. Mais au fond ça permet toujours d'éviter des disputes incessantes dans un triangle amoureux lourdingue, ainsi que de ne pas trop ralentir la romance des deux blondinnets. Ceux-ci peuvent ainsi enfin consomer leur amour dans une mémorable scène de sexe dans les bois. Quoi qu'il en soit, j'ai beaucoup aimé la façon dont les rapports du trio sont inversés avec un Bill prenant le dessus sur un Eric preux et docile épris d'une Sookie désormais tout aussi défiante avec son ex qu'elle ne l'était avec le vampire viking par le passé.

Pendant la captivité d'Eric, Sookie en a sinon profité pour retrouver son frère, seul personnage au final pour qui la pleine lune avait une réelle importance puisque risquant d'engendrer sa transformation en were-panther. Si elle n'a peut-être pas eu de grand rôle dans son intrigue, c'était une bonne idée de les réunir temporairement pour qu'on ne sente pas les personnages isolés et exploiter un peu leur complicité de frère et sœur. Ce qui a été une meilleure idée encore, c'est d'avoir utilisé la peur de Jason de sa transformation pour le rapprocher de Jessica, avec qui il est depuis peu lié par le sang. Ça a permis des scènes plus intimes qui serviront de bonnes bases à une éventuel relation, que Jason de transforme ou pas. C'est là le point un peu décevant de toute cette histoire. La transformation n'est pas garantie comme l'explique Alcide à Sookie. Dommage mais au moins le loup-garou aurait eu une utilité dans l'épisode et n'aura pas fait que nous ennuyer avec ses affaires de meutes complètement déconnectées.

vlcsnap-2011-08-14-17h32m19s65Parlons maintenant un peu de gens heureux. A commencer par Tara. Ça ne dure jamais très longtemps avec elle, alors autant le signaler. Sa copine de la Nouvelle-Orléans ne lui en veut finalement pas pour ses mensonges et c'est pas plus mal. Ça nous épargne une crise amoureuse qui aurait plombé le récit et permet à la série de faire preuve d'un peu de recul sur elle-même à travers Tara et son tour du propriétaire très ironique de Bon Temps. Lafayette également n'est pas trop mal loti. Le voyage au Mexique délivre en tout cas exactement ce que j'en attendais. C'est-à-dire une opportunité pour Jesus et Lafayette de renforcer leur couple en se retrouvant seuls et la garantie de protection contre Marnie grâce aux enseignements du grand-père mexicain.

J'aurais vraiment adoré trouver génial l'idée de faire de Tommy un skinwalker. Surtout qu'elle est très bien amenée avec les explications de Luna sur la transformation en début de saison et le meurtre des parents dans l'épisode précédent qui initie la mutation. Seulement pour l'instant, ça ne fait que pénaliser Tommy qui redevient un parfait crétin immature qui ruine à nouveau la vie de Sam en prenant son apparence. Au rayon des déceptions on retrouve aussi Pam. J'adore toujours le personnage et sa scène de retrouvailles avec Eric était très touchante mais il faut reconnaitre qu'elle devient de plus en plus stupide. N'avait-elle pas de meilleure façon de profiter du temps qu'il lui reste avant de pourrir complètement autre que de s'en prendre à Tara qui n'a pas grand chose à voir avec ce qui lui arrive?

Enfin, on pourrait ranger les intrigues d'Arlene et Marnie dans le même sac. Toutes deux ne voient pas de grandes avancées mais gagnent enfin une certaine ampleur. D'un côté on a donc le bébé démoniaque qui réduit en cendres la maison de ses parents et de l'autre, la sorcière qui parvient enfin à se faire totalement posséder par l'esprit maléfique espagnol qui a vraisemblalblement provoqué la mort de nombreux vampires par le passé comme l'expliquent les flashbacks.  La dangerosité des deux êtres n'est alors plus à prouver. A voir maintenant qui du bébé ou de la sorcière deviendra le plus dangereux.

 



En conclusion, si quelques déceptions subsistent, je suis ravi de constater que le pourcentage de bonnes intrigues est en train d'augmenter. Quelques pistes intéressantes sont sinon lancées mais des développements supplémentaires n'auraient pas été de trop. Pleine lune ou pas, l'ensemble reste en tout cas très satisfaisant et prometteur.

Publié dans True Blood

Commenter cet article