"I've Done Way Too Much for This Girl" (Damages - 4.02)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-07-24-13h56m03s234.png

 

Damages: 4.02 I've Done Way Too Much for This Girl

 

abc2stars


 

vlcsnap-2011-07-24-14h00m52s62Cette saison, il ne s'agit définitivement plus pour Ellen d'être à l'égal de Patty mais de prendre le dessus, ce qu'on s'attèle plutôt bien à mettre en scène jusqu'ici. Les choses ne se font néanmoins pas d'un claquement de doigt, Ellen se voyant refuser l'ambitieuse affaire contre High Star que Patty lui déconseillait. Le seul moyen pour elle de la plaider est alors de demander le soutien et les ressources de Patty ce qui reviendrait à de nouveau s'écraser devant elle. Une situation impensable pour Ellen. Elle fait donc en sorte d'obtenir les ressources de Patty, sans avoir à lui quémander de l'aide grâce à un excellent stratagème qui illustre bien la montée en puissance de la jeune femme. Cependant, si elle surpasse son mentor sur ce coup-là, elle se retrouve malgré tout à nouveau plus que jamais liée à elle. Une belle illustration de la relation d'attraction-répulsion qui existe entre les deux femmes. Et on retrouve cette idée dans chacune des scènes que Byrne et Close partagent, toutes plus intenses les unes que les autres.

 

L'introduction d'une psychanalyse pour Patty dans cet épisode était intéressante même si l'idée aurait pu être amenée plus simplement que par cette histoire de portier blessé par l'avocate. Les scènes avec le psy (Fisher Stevens, Lost, Demain à la Une) étaient à la fois drôles et profondes et permettaient tout en subtilité d'approfondir la complexité du lien qui unit Patty à Elle. Toujours dans la vie privée de Patty, je regrette sinon qu'il n'y ait toujours pas d'exploitation de sa petite-fille Catherine. Mais au moins, elle a été un bon prétexte pour plus d'interactions avec Ellen, Patty lui demandant de la garder avec sa nièce. Je suis sinon toujours sceptique quant aux recherches de Michael. J'attends de voir où ça va mener mais c'est pour l'instant trop déconnecté du flashforward et de l'affaire de la saison pour intéresser. Le point positif est que cela permet de revoir le génial Tom Noonan en tant que Detective Huntley pour une sympathique scène avec Patty, tout en finesse et sous-entendus.

 

vlcsnap-2011-07-24-14h03m19s243Enfin, je suis soulagé de voir Erickson enfin complètement impliqué dans les problèmes de sa société. ça donne tout de suite plus d'homogénéité à l'arc de l'affaire. Pour autant je n'accroche toujours pas plus que ça au personnage. A vrai dire, celui de Dylan Baker m'intéresse bien davantage. C'est d'ailleurs étrange puisqu'il est censé incarner l'homme de main d'Erickson mais en fin de compte il a plus l'air de prendre les commandes qu'autres chose. Et il ne cesse de marquer des points avec une interprétation toujours plus inquiétante. D'autre part, il piège habilement le témoin d'Ellen, Chris, en lui faisant croire à un complot de terroriste contre lui. Un piège dans lequel même le spectateur peut difficilement ne pas tomber tant Damages a soin de jouer sur les apparences jusque dans les moindres détails. Résultat, on aboutit à un excellent twist voyant Chris accepter ls proposition de redéploiement d'High Star et repartir sur le terrain. Une première complication pour Ellen qui relance déjà efficacement l'affaire.

 


 

En conclusion, Damages reste à un très bon niveau en ce début de saison, commençant même déjà à accélérer le rythme. Elle s'y emploie tout en finesse, cultivant sa capacité à duper le téléspectateur pour mieux le surprendre. Une qualité toujours très appréciée de la série, tout comme son casting, aux performances tout simplement exemplaires.

Publié dans Damages

Commenter cet article