"I'd Prefer My Old Office" (Damages - 4.03)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-08-06-21h41m53s247

 

Damages: 4.03 I'd Prefer My Old Office

 

abc2stars


 

vlcsnap-2011-08-06-21h48m10s170Au risque de me répéter, l'amitié entre Patty et Ellen est toujours une relation des plus fascinantes. Elles s'apprécient et se craignent à la fois mais sont incapables de se l'avouer l'une à l'autre. Pour autant, les mots ne sont pas nécessaires, les interprétations des plus prenantes de Byrne et Close suffisent pour qu'on s'en rende compte. Leur arrangement de l'épisode était l'occasion parfaite d'explorer l'ambiguïté permanente qui existe dans leurs interactions. Il était alors impossible de savoir si l'une se servait de l'autre ou s'il s'agissait de réelle complicité. En tout cas, une chose est sûre, face à High Star, les deux femmes sont dans le même camp et Patty risque enfin de prendre un rôle important dans la partie maintenant qu'Ellen a réalisé qu'elle ne viendrait pas à bout de la société toute seule. Une nouvelle réjouissante quand on voit ce que peut donner un face-à-face entre Patty et Erickson. Ceux-ci devraient ainsi se multiplier et l'intrigue d'High Star, prendre une dimension nouvelle de jeu de pouvoir sans pitié.

Chez High Star justement, la défense s'organise et on fait clairement comprendre qu'ils ne comptent pas se laisser faire entre négociations financières  à sommes astronomiques et préparation d'attaque terroriste contre Patty. J'en attendais pas moins d'eux et je suis content de voir toute leur attention focalisée sur cette menace plutôt que dispersée dans d'autres affaires, ce qui avait été la grande erreur de l'opposition de la saison 2. J'aurais toutefois préféré voir davantage d'interactions entre Erickson et son bras-droit Jerry plutôt que de voir ce dernier s'occuper de l'étrange locataire terroriste chez lui. Le tandem Erickson/Jerry manquant de quelques développements et l'alchimie entre Baker et Goodman étant plutôt bonne, quelques scènes de plus n'auraient pas fait tâche.

vlcsnap-2011-08-06-21h45m39s181Il est sinon rassurant de voir que Chris est plus qu'un simple pion dans l'affaire et qu'il est loin d'être idiot, comprenant rapidement que le complot terroriste rapportée par Jerry n'était qu'une vaste supercherie. Pas de bol, malgré ses découvertes, il s'est tout de même vite fait maîtriser par les sbires d'High Star. Une nouvelle preuve que la société n'est pas à prendre à la légère. Cependant, même au pied du mur, Chris montre qu'il a encore quelques cartes à jouer et ce à travers sa copine introduite précédemment, qu'il pousse Ellen à rencontrer pour certaines informations. Au final, le personnage s'avère lui aussi un joueur à part entière dans la partie High Star.

En parallèle, une fois n'est pas coutume, les flashforward ont été remplacé par des flashbacks retraçant le parcours de Michael depuis la fin de la saison passée. Je n'ai pas été convaincu de leur utilité, sachant que dans le même temps, Patty et Huntley menaient leur propres investigations. Le duo était d'ailleurs très en forme, avec un savoureux côté pince-sans-rire. A côté de leur recherches, les flashs apparaissaient du coup un peu comme des infos superflues. D'un autre côté, le retour de Michael en tant que tel est plutôt bien amené. Il s'avère qu'il a trouvé une indépendance nouvelle et qu'il pourrait bien constituer un adversaire de taille face à sa mère, plutôt qu'un boulet, une perspective déjà plus excitante.

 



En conclusion, Damages maintient le rythme et livre dans cet épisode très dense un beau concentré de classe, d'intelligence et de complexité.

Publié dans Damages

Commenter cet article