"God Bless the Child" (Private Practice - 4.21)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-05-19-00h57m20s58.png

 

Private Practice: 4.21 God Bless the Child

 

abc2stars

 


 

vlcsnap-2011-05-19-00h56m39s166Etait-ce bien utile de revenir sur le cas Betsy à un épisode du final? Bon, ce n'était peut-être pas le moment le mieux choisi, mais je crois que oui, c'était nécessaire. C'était quelque chose à rectifier après avoir offert en début de saison une solution assez expéditive au problème. Les médecins d'Oceanside ont donc eu l'occasion de se rattraper avec la fillette lorsque sa sécurité au sein de son foyer d'adoption est venue à être mise en doute. Plus particulièrement Violet qui lui avait pourtant promis une belle vie dans sa famille d'accueil. Comme à son habitude, Amy Brenneman a été terriblement émouvante face à Betsy et son sentiment de culpabilité envers elle était vraiment poignant. La détresse de la fillette dans sa situation assez trouble était également émouvante. Le mystère concernant ses blessures est néanmoins vite percé. C'est son frère d'adoption assez dérangé qui en était à l'origine. Un bon twist bien qu'assez prévisible. Du coup, forcément, il a impliqué que Betsy se retrouve à nouveau sans foyer, la menace étant établie. Heureusement, pas pour bien longtemps cette fois grâce au cabinet dont l'honneur est sauvé par... Naomi! A quelques épisodes de son départ, le personnage réussirait du coup presque à se racheter à mes yeux. En tout cas, il est sûr que l'adoption de Betsy reste sa meilleure initiative depuis un bout de temps.

 

Avant de jouer les douces mères Theresa, Naomi n'aura cependant pas pu s'empêcher de se la jouer une énième fois réac lourdingue avec cette patiente d'Addison souhaitant avorter. Mais au fond, aussi puritaines et désolantes que soient les idées qu'elle incarne, il fallait qu'elle soit là pour les représenter, pour que cette question de l'avortement soit traitée au mieux et contrebalancer les idéaux plus libéraux d'Addison. Et s'il est vrai que le cas n'est pas franchement inédit, il avait quand même un intérêt dans la mesure où il était surtout là pour renforcer le conflit Addison/Naomi. Finalement, il aura fini au bout du compte par à nouveau les rapprocher après avoir créé une vraie opposition entre elles. C'est un peu dommage, il aurait été intéressant d'aller plus loin et de voir la relation peu à peu se déteriorer. Mais bon avec le départ de Naomi, il aurait été con de la laisser partir sans la réconcilier avec Addison, alors je peux comprendre les auteurs sur ce coup là. Maintenant, qu'elle arrête de se faire désirer par Fife et qu'elle accepte de le rejoindre à DC, bon sang! Qu'on en soit enfin débarassé...

 

vlcsnap-2011-05-19-00h56m55s44Mieux vaut tard que jamais, Amelia a enfin eu droit à son intrigue rien qu'à elle. Une intrigue décente en plus. Déjà brièvement introduites précédemment, les choses prennent ainsi forme pour elle avec beaucoup de cohérence dans cet épisode qui la voit peu à peu replonger dans l'alcool. Le thème ne manque pas de potentiel à mon avis, d'autant qu'il est assez inédit dans la série il me semble. En tout cas, Caterina Scorsone reste convaincante dans sa progressive descente aux enfers et ça fait plaisir de la voir capable d'assurer aussi dans un registre moins léger. Mention spéciale aussi à KaDee Strickland, toujours la grande révélation de cette saison, qui a su très bien rebondir après son intrigue romantique avec Cooper, et qui fait une excellente amie pour Amelia.

 


 

En conclusion, à l'aube du final Private Practice revient sur ses quelques erreurs de parcours et fait quelques rectifications franchement bienvenues. Le tout, avec émotion bien évidemment et aussi une certaine justesse. On attend de voir maintenant si celles-ci seront aussi au rendez-vous pour le season finale.

Publié dans Private Practice

Commenter cet article