Funny Girls (#1-3)

Publié le par Shoone

 

FG.jpg


 

vlcsnap-2011-12-04-13h53m42s88.png

 

2 Broke Girls: 1.08 And the Hoarder Culture

abc3stars

Je suis toujours aussi peu emballé par la romance de Max avec le fameux Johnny. Non seulement ce dernier n'est vraiment pas drôle mais sa dynamique avec Max ne fonctionne pas du tout. A coté de celle que Max partage avec Caroline, elle paraît en tout cas bien molle. Heureusement, quelques gags et quiproquos ridiculisant Max rendent l'histoire un peu plus fun. La participation du personnel du diner à travers quelques commentaires était sinon aussi la bienvenue. ça a rendu le tout plus homogène et resserré les liens entres les personnages. Au final, si on voulait vraiment rire, c'est sur Caroline et son improbable petit boulot qu'il fallait compter. Elle est ainsi engagée pour ranger le monstrueux bazar d'un « hoarder », personne ne sachant se débarasser de ses affaires inutiles ("thésauriseur" en français, voilà comme ça vous aurez appris quelque chose en passant par ici ;)). Entre l'amoncellement de bricoles et les propriétaires enterrés dessous, sujets à quelques bonnes répliques des filles, c'était une agréable touche de folie apportée à l'épisode.

 


 

vlcsnap-2011-12-04-13h57m02s7.png

 

New Girl: 1.05 Cece Crashes

abc3stars

Je n’ai pas été très fan de la mono expressive Cece jusqu’ici. Je redoutais donc quelque peu  cet épisode en partie centré sur elle. Surprise, non seulement elle s’avère plus drôle que précédemment, mais l’épisode réussit à me la faire davantage apprécier. Essentiellement grâce à son amitié avec Jess qui devient plus palpable et plus nuancée. Son passage à l’appartement, lui donnant plus de temps d’antenne, était une bonne opportunité de le montrer. C’était aussi l’occasion de faire rire avec Schmidt et Winston qui essayent donc de la séduire par tous les moyens, même les plus ridicules, surtout dans le cas de Schmidt. Mais c’est bien pour ça que ça marche, parce que, ce type de gags mis à part, l’intrigue aurait été terriblement prévisible. Forcément, avec une top model chez eux, les garçons n’allaient bien sûr pas pouvoir s’empêcher de lui sauter dessus. Enfin pas tous, Nick est lui occupé avec Jess qui se met à penser à cause de Cece qu’il a des sentiments pour elle. Alors c’est clair que s’il y a bien un des garçons qui a une chance de finir avec elle, c’est lui, mais fallait-il vraiment si vite le mettre en évidence ? J’ai l’impression du coup qu’on force un peu la relation et qu’on risque de s’enfermer dans un romantisme qui fermerait la porte à d’autres options intéressantes. Après, il est vrai que Johnson et Deschannel fonctionnent bien ensemble et que les bizarreries de Jess rendent ça plutôt fun. Mais j’espère que si la série veut s’engager là-dedans, elle saura maintenir un bon niveau comique autour des personnages et ne pas précipiter la relation.

 

New Girl: 1.06 Thanksgiving

abc2stars

New Girl fête Thanksgiving à sa façon, c’est-à-dire avec folie, entrain et convivialité. Difficile de rester insensible à ce sympathique cocktail, très bien servi par la bonne ambiance de groupe qui rend efficace tous le gags autour de la fameuse tradition.  J’avoue toutefois avoir craint l’overdose de romantisme mais  j’ai été agréablement surpris de voir comme la comédie parvient à ne pas verser trop dans ce registre malgré des intrigues qui s’y prêtent fort. A commencer par celle de Jess qui accueille pour l’occasion un collègue, Paul, potentiel love-interest, qu’elle cherche alors à tout prix à faire accepter à tout le monde et surtout Nick. Le risque était alors de tomber dans la niaiserie avec le duo de Jess /Paul tout en faisant avancer grossièrement une relation avec Nick. Heureusement, la série prend soin, pour la première fois d’ailleurs, d’introduire correctement sa guest star et donne une vraie consistance au personnage qui permet de surtout se concentrer sur lui et de laisser le romantisme en latence. Malgré tout ça, je dois tout de même reconnaître ne pas avoir trouvé ce Paul extrêmement fun. Il lui manquait une certaine étincelle, dynamique. Il n’en demeure pas moins savoureusement décalé et tout à fait compatible avec Jess. Le duo le plus drôle de l’épisode reste néanmoins celui de Cece et Schmidt, mais surtout grâce aux manies de Schmidt, rendues parfaitement hilarantes par le jeu énergique de Greenfield. Le tandem est fun aussi parce qu’on modifie sa configuration : ce n’est plus d’un jeu de séduction vain de Schmidt qu’il s’agit mais d’une Cece qui s’amuse à la titiller, ce qui laisse tout de suite encore plus de place à l’humour.

 

New Girl: 1.07 Bells 

abc2stars                          

Tiens, tiens, mais c’est que Winston devient enfin vraiment drôle ! Il peut remercier Jess et ses jeunes rescapés de centre de détention avec qui elle cherche à monter un concert... de cloches. L’intrigue, au-delà d’être sympathiquement loufoque, permet ainsi à Winston de se découvrir un improbable talent pour la cloche et de révéler son goût pour la compétition.  Il bénéficie alors tout de suite de davantage d’attention et gagne en consistance. Jess de son côté s’avère plus ridicule que drôle parfois dans sa gestion de ses protégés, mais son duo avec Winston fonctionne correctement. En parallèle, Nick et Schmidt se disputent et c’est peut-être finalement ce qu’il y a de plus marrant dans l’épisode tant les acteurs se donnent à fond. La montée en puissance de l’intrigue est plutôt bien menée, à partir de petites piques sur les réparations douteuses de Nick, jusqu’à une guerre dans l’appartement. Le conflit ne se résout sinon pas facilement dans la niaiserie, mais toujours avec une camaraderie fun avant tout. New Girl confirme ainsi qu’elle se pose peu à peu comme une très bonne histoire d’amitié et non en banale comédie romantique.

Commenter cet article