Funny Girls (#1-10)

Publié le par Shoone

FG.jpg


 

vlcsnap-2012-05-19-16h07m33s137.png

 

2 Broke Girls: 1.21 And the Messy Purse Smackdown

abc4star

Une histoire d'impôts guère passionnante ou hilarante. Le tandem Max/Caroline fait ce qu'il faut pour nous éviter un ennui abyssal mais au fond il ressert le même schéma classique. Une différence est établie entre les personnalités des filles , elles se disputent, ça dégénère et finalement elles se réconcilient. Bref, rien de nouveau sous le soleil. Limite, la petite évolution du couple Sophie/Oleg m'a plus intéressé. J'apprécie d'ailleurs davantage Sophie depuis la formation de ce duo. L'actrice en fait sinon toujours des caisses mais c'était le bienvenu tout de même pour faire bouger un peu la traditionnel dynamique Max/Caroline.

 

2 Broke Girls: 1.22 And the Big Buttercream Breakthrough

abc2stars

J'ai été content de voir le joli pas en avant effectué dans cet épisode. Certes, la fin de la collaboration de Max avec Peach ne devrait pas être un gros bouleversement dans la série, mais ça confirme que la jeune femme est prête à s'investir complètement dans son projet et que le contact avec Caroline lui a réellement permis de gagner en ambition. Et puis c'est sympa de revoir Peach une dernière fois, elle aura été un bon running-gag à elle toute seule même si j'aurais aimé la voir davantage. Avant ça, le périple dans les tunnels du métro pour apporter des cupcakes à l'amie de Peach est plutôt marrant à suivre, même si Caroline peut parfois en faire trop en tant que boulet. Les perso secondaires de passage sont pour une fois pas trop lourds et envahissants. Du côté de Oleg et Sophie, ça ne bouge pas des masses mais le duo fonctionne toujours en dépit de comique de mots un brin lassant. La bonne idée est surtout d'intégrer Han au tout, pour un joli gag des plus surréalistes.


-

vlcsnap-2012-05-19-16h08m46s93.png

-

New Girl: 1.21 Kids

abc2stars

Superbe épisode, un vrai concentré d'humour! Le passage de la fille de Russell était une super idée. On aurait pu tomber dans un cliché facile avec une relation conflictuelle entre elle et Jess mais finalement on en fait surtout une source de situations comiques géniales et extravagantes qui intègrent bien Nick au tout avec son béguin pour lui. L'éventuelle grossesse de Cece permet elle également une hilarante crise d'hystérie à Cece et Schmidt mais aide aussi à rendre le couple touchant et à continuer à fortifier sa crédibilité. Winston quant à lui m'a aussi fait rire avec son duo avec son improbable boss, plutôt efficace. Mais j'ai trouvé, comme d'hab, qu'il était dommage de l'isoler autant quand la dynamique du reste du groupe est aussi excellente. Il aurait pu contribuer à la rendre encore meilleure.
-
New Girl: 1.22 Tomatoes 
abc1star
La rupture de Jess et Russell se voyait venir, bien sûr, mais j'en suis tout de même très heureux. Elle nous débarrasse de Russell dont le capital sympathie a fondu comme neige au soleil après son introduction et puis elle n'est pas si mal gérée que ça. À vrai dire, c'est même plutôt original avec cette prise de conscience en toute simplicité de Jess quant à la passion qui continue d'unir Russell à son ex. On aurait pu régler ça en refaisant simplement l'ex-couple se reformer mais la série se montre vraiment plus maligne. Non seulement le déclic de Jess sur son besoin de passion déclenchant la séparation évite un conflit cliché avec l'ex mais il fait aussi de la relation avec Russell quelque chose de tout de même utile à l'évolution de la série. Elle devient en effet un pas supplémentaire dans son rapprochement avec Nick par cette prise de conscience. C'est là d'ailleurs que l'épisode s'avère joliment construit avec cette scène de dispute avec Nick qui ressemble fortement à celle de Russell et son ex que Jess admirait et qui fait comprendre, avec une certaine subtilité et originalité, qu'ils sont faits l'un pour l'autre, sans pour autant précipiter les choses. A part ça, le couple Schmidt/Cece est toujours aussi attachant et drôle. J'ai adoré la méthode utilisée pour finalement amener Cece à révéler ses sentiments. Le perso de sa colocataire russe qui couche avec Schmidt est ainsi savoureusement décalé et le coup du pénis cassé est à la fois hilarant et totalement dans l'esprit du personnage. Enfin Winston n'est pas tout à fait fun avec son obsession pour sa copine mais il fait un bon tandem avec Nick et au moins il n'est pas laissé à l'écart.

Commenter cet article