Funny Girls (#1-1)

Publié le par Shoone

FG.jpg


 

vlcsnap-2011-10-16-13h07m29s194.png

 

2 Broke Girls: 1.01 Pilot (Series Premiere)

abc2stars

Une excellente surprise ! Et j’ai bien failli passer à côté. Pour être honnête, le pitch de la série ne m’emballait pas vraiment, tout comme le cast composé essentiellement d’inconnus pour moi. Mais son début triomphant en audiences (près de 20 millions de téléspectateurs ! … avec tonton Ashton pour rampe de lacement, mais tout de même…) et les retours globalement tous très positifs ont attisé ma curiosité.  J’ai donc tenté le pilot, non sans crainte de me retrouver devant un insupportable concentré d’humour girly et de clichés sur pattes. Finalement, je n’avais pas trop de raisons de m’inquiéter. Si on n’échappe pas à quelques touches girly et à des personnages secondaires assez caricaturaux, c’est largement compensé par la fraîcheur et le naturel de Kat Dennings. Elle incarne Max, serveuse fauchée de New-York, délicieusement cash et pleine d’autodérision. Grâce à elle, la série trouve vite un ton humble et caustique plutôt agréable. La comédie fonctionne aussi grâce à son association avec Caroline, une héritière déchue tentant de se faire à la vraie vie. A l’opposé du caractère de Max, elle n’est pas non plus une insupportable fille à papa et se rend également plutôt vite attachante. Résultat, le duo des deux personnages est instantanément adopté. Le courant passe d’ailleurs plutôt bien être elles et l’affaire du boyfriend sert de bonne base à leur amitié. Au-delà du tandem, on se retrouve quand même dans une sitcom, tout ce qu’il y a de plus classique. On est en mode multi-caméras, on a les décors récurrents, les rires enregistrés… mais quelque part, ça fait aussi un peu le charme du pilot. Ça peut paraître un peu dépassé mais personnellement, je suis encore attaché à ce format de comédie. Et si on ajoute à ça une écriture savoureusement incisive et impertinente, des références pop-culture bien placées et des personnages

attachants, je suis définitivement preneur.

 

2 Broke Girls: 1.02 And the Breakup Scene

abc2stars

La dynamique entre Max et Caroline me plaît toujours autant. On commence ici par tester les limites de leur relation afin de mieux la consolider. C’était un peu poussif par moments, surtout quand les deux menacent d’abandonner leur projet commun ce qui était assez prévisible, mais globalement les différentes tentatives de Caroline de s’immiscer dans la vie de Max ont prêté à des bonnes situations comiques et surtout à des répliques très drôle, le « you took money from a homeless man ? » m’ayant achevé. Les vacheries et sarcasmes de Max restent donc efficaces mais il faudrait penser à ne pas en abuser au risque de ruiner le personnage. C’est pour l’instant assez bien contrebalancé par les bourdes de Caroline mais Max ne pourra pas éternellement se moquer d’elle sans qu’elle ne réagisse. Il faudra trouver un rapport de forces équitable. Les références pop culture de l’épisode étaient bien trouvées entre « Hangover 3 » et le « vampire without all the annoying marketing ». La blague sur les hipsters en début d’épisode faisait en revanche déjà un peu recyclée par rapport au pilot.  Enfin, les persos secondaires restent de grosses caricatures mais l’avantage c’est qu’ils restent discrets. Oh et j’oubliais, je suis très fan de la touche de folie introduite avec le cheval « Chestnut » et les bébé à babysitter « Brad and Angelina ».

 

2 Broke Girls: 1.03 And Strokes of Goodwill

abc3stars

Un peu plus faible. Ça reposait un peu trop sur les échanges des deux filles. Malgré leur efficacité, ils n’arrivent pas toujours à palier le vide qui peut parfois entourer les personnages. Les gags avec les personnages secondaires ou de passage tombent ainsi pour la plupart à plat et la confrontation à la pauvreté de Caroline s’avère vite limitée et caricaturale. Sans parler du jeu de l’actrice qui se révèle finalement parfois assez faible. Heureusement donc, le duo avec Max continue de bien fonctionner et l’amitié devient plus consistante. Les dialogues gratinés et dans l’air du temps sont aussi un point positif.

 

2 Broke Girls: 1.04 And the Rich People Problems

abc2stars

S’il est désormais déterminé que c’est dans ses géniales répliques sarcastiques et référencées que Max est la plus drôle, on commence aussi à trouver ce pour quoi sa partenaire est la plus douée pour faire rire : les situations comiques. Donc, pendant que Max est dans un comique de mots, Caroline est plus dans un comique visuel. Ça équilibre la balance de l’humour et fait des deux jeunes femmes un duo d’autant plus efficace qui fait même de la confrontation caricaturale richesse/pauvreté  quelque chose de très drôle. L’esprit bon enfant dans chacune des situations ainsi que la réelle amitié qui se développe entre les personnages aide aussi à rendre le tout plus digeste, que ce soit lors du passage chez le dentiste glauque du metro ou la visite dans la luxueuse demeure de Caroline. On en profite sinon pour creuser un peu le personnage de l’ex-héritière avec ce retour chez elle. L’évocation de son enfance puis son rapport très pragmatique avec ses biens continuent de briser l’image superficielle et écervelée qu’elle pouvait avoir. Par la même occasion, on découvre sinon une Max moins cynique qui va vite succomber au charme de la richesse. On sent du coup tout de suite, par ces nuances, les personnages plus authentiques. A côté de ça, on tente de moins laisser les seconds rôles du café dans l’ombre avec quelques gags. Si quelques uns font mouche, surtout (et à ma grande surprise) avec le cuisinier graveleux Oleg, celui du karaoké et vite devenu lourd. Heureusement, ça n’a pas pris trop de place.

 


 

vlcsnap-2011-10-16-13h09m22s43.png

 

New Girl: 1.01 Pilot (Series Premiere)

abc2stars

Début réussi pour la New Girl ! Du moins avec ce pré-air. Pour ce qui est du véritable pilot, il devrait sûrement subir quelques changements dont notamment le remplacement de Damon Wayans Jr. Mais si ça n’en tenais qu’à moi, je ne changerais absolument rien. L’épisode livre une entrée en matière enjouée et efficace, nous présentant une Jessica gentiment farfelue et instantanément rendue attachante par Zooey Deschannel. L’alchimie avec le reste du cast est tout de suite là, si bien que l’installation que quelques premiers gimmicks entre eux n’en n’est que plus réussie. L’amitié n’est bien sûr pas immédiate mais toute la petite intrigue autour du rebound-guy que tentent de dégoter les garçons à Jessica sert de bonne fondation. Je suis d’ailleurs très content que la série choisisse de faire de cette atypique collocation avant tout l’histoire d’une amitié et non une prévisible comédie romantique, ce que je craignais un peu. Bien sûr, on ne devrait pas échapper à une éventuelle idylle, c’est inévitable dans ce genre de série, mais pour l’instant, aucun signe de romantisme (si ce n’est dans les hilarantes référence à Dirty Dancing), la priorité étant donnée à la comédie amicale. Une priorité qui me plaît bien.

 

New Girl: 1.02 Kryptonite

abc2stars

Tout aussi efficace que le pilot. Si ce n’est plus. On est dans un pur feel-good show, qui ne se prend pas la tête et qui exploite très bien la dynamique de groupe. Et ça me plaît. L’histoire des affaires à récupérer chez l’ex, c’était bien vu pour définitivement clore ce chapitre et ça a permis de continuer de renforcer l’amitié des garçons pour Jess. Celle-ci  peut parfois se montrer pénible car trop butée, mais impossible de la détester grâce aux mimiques de Deschanel. Et puis on joue plutôt bien sur le caractère immature et naïf du personnage pour faire rire. Schmidt était lui plus drôle que dans le pilot, essentiellement grâce à l’énergie de l’acteur qui fait très bien passer les gags simplistes sur la connerie de son personnage. Nick, à côté est un peu plus sensé et finalement, pour le coup un poil moins drôle. Mais sa raison est nécessaire pour apporter un équilibre à la série et canaliser l’énergie du groupe. Bonne introduction sinon pour le remplaçant de Wayans Jr. Le bon point c’est qu’il ne reprend pas le même rôle, ce qui assure un minimum de cohérence. Et même en faisant ses débuts avec un peu de retard, on réussit à l’intégrer très vite grâce à cette petite compétition avec Schmidt. Reste enfin Cece, l’amie de Jess qui en revanche n’apporte pas grand-chose… on aurait quasiment pu se passer de toutes ses interventions dans cet épisode. Peut-être le personnage de trop ?

 

New Girl: 1.03 Wedding

abc3stars

C’est définitivement Zooey Deschanel qui tient toute la série dans cet épisode. Libérée de son ex, son personnage est radieux de spontanéité et profite d’une réception de mariage pour dévoiler sa réjouissante insouciance. C’est l’occasion de continuer à utiliser son immaturité comme ressort comique, parfois de façon un peu poussive quand elle se retrouve seule, mais avec efficacité quand elle échange avec les garçons. Notamment avec Nick qui se débarrasse enfin de son ex également. Si la mascarade avec Jess était savoureusement décalée, dès qu’elle s’ est éloignée un peu trop par contre, le soufflé est retombé et on a un peu abusé du désespoir d’un Nick ivre comme comique de caractère. On flirtait avec le lourdingue. Heureusement, la réconciliation avec Jess et la rupture avec Caroline en fin d’épisode ont apporté un peu de tendresse qui a rattrapé le coup. Pas grand-chose de bon à tirer par contre des tentatives  de séductions de Schmidt dans cet épisode, assez prévisible. A la limite le quiproquo avec Jess dans la salle de bain était sympathiquement déjanté mais entre une Katie Cassidy qui aurait mérité un rôle moins transparents et une nympho plus glauque que drôle, le bilan n’est pas glorieux. Bonne surprise enfin avec Winston qui a quelques moments fun grâce à sa concurrence avec un gamin dans son nouveau boulot et son rapprochement avec Jess.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MonBlogChéri 13/07/2012 11:15


Curiosité attisée aussi, à voir.